jeudi, mars 01, 2012

Jean Dujardin, astrographie d'une réussite

Jean Dujardin né le 19 juin 1972 à 4h50 Rueil Malmaison France

Un petit tour coté Hollywood : il n'a échappé à personne que Jean Dujardin traverse une période spéciale : le voilà en quelques semaines promu au rang de star mondiale.

Qu'en disent les astres?
- Uranus il fallait s'y attendre est le principal responsable de cette ascension fulgurante puisqu'il concerne tout ce qui est brusque, soudain, parfois inattendu et qu'il maîtrise le Milieu du Ciel (la réussite) dans le thème de naissance.
- Il maîtrise aussi la maison IX (l'étranger), favorisant un succès à l'extérieur des frontières nationales.
- En V (maison du plaisir et de la créativité) en natal, au trigone de Saturne en XII, il indique un esprit philosophique, une forme de solitude qui n'est pas forcément de l'isolement et du suivi dans les idées.
- Son carré à Mercure maître de l'AS rend l'acteur intuitif, inventif et participe à son sens de l'humour.

- Le plus important peut-être est qu'il adresse un parallèle de déclinaison à la Lune maître d'une grande part de la maison I (le moi). Cet aspect essentiel qui lie la I et le MC pousse vers la réussite, or il advient qu'actuellement Uranus transite en opposition à cette Lune, activant si l'on peut dire la promesse de naissance.
- Ce transit est d'autant plus puissant que la Lune et Jupiter, maître de la maison X (la carrière, le succès) en Poissons, s'adressent un carré de naissance: Uranus est ainsi en ce moment au carré de Jupiter l'astre de tous les débordements, même s'ils sont positifs.

- Uranus enfin transite également depuis une année au trigone de Neptune en VI (la maison du travail): on sait que Neptune, quasiment inséparable des stars internationales car il représente les liens emphatiques avec le public, est l'astre de la télévision et du cinéma. 
- Un sextile natal très favorable d'ailleurs le rattache à la Lune (le public), ce qui ne gâche rien.
- On ne s'étonne donc pas de cette consécration qui intervient alors que le MC uranien est depuis plusieurs années transité par ce Neptune: celui-ci est entré en Poissons (qui couvre presque toute la maison X) , chez lui, il y a quelques semaines  et n'est pour le moment qu'à 7° du MC…

Cette action conjointe d'Uranus et de Neptune sur le MC, la maison X et la Lune est favorisée par Jupiter non seulement par le carré qu'il reçoit d'Uranus (symbolisant l'inattendu et l'immensité de l'évènement), mais aussi par son étonnante position début Taureau qui adresse un quinconce à la Lune d'une part et à Neptune d'autre part. Il se situe ainsi à la pointe d'un Yod, attirant de belles énergies sur lui-même. Il faut pourtant comprendre que les transits ne sont jamais suffisants: Jupiter aide Uranus à déclencher cette consécration neptunienne parce qu'il charge le thème natal de promesses : n'est-il pas au parallèle du Soleil et de l'AS, participant à la triple conjonction Soleil/Vénus/Ascendant? Il favorise ainsi l'ascension (maison X Poissons) du moi (AS) par le travail (maîtrise de la maison VI presque entièrement en Sagittaire ou se trouve Neptune également maître de la X).

Dernières remarques:
- Le transit de Pluton en opposition à Mercure, maître de l'AS Gémeaux, est sans doute pour quelque chose dans cette victoire, d'autant qu'il maîtrise la première partie de la VI  en Scorpion.
- Mars également  maître du Scorpion est au parallèle de Jupiter, mais aussi de Vénus et donc lui aussi lié à l'AS et à ses réussites.  Sa position en II est matériellement propice.
- Le sujet n'est pas ici d'interpréter le thème de l'acteur mais d'astrographier une réussite. Saturne cependant est en maison XII (les épreuves, la douleur) et au parallèle des Noeuds lunaires (la destinée) et de Vénus (l'amour). Il domine une partie importante de la VII (l'union et les associations), évoquant des troubles importants, parfois secrets, de ce coté là.
La relation Saturne/Vénus parle d'une certaine tristesse et les relations aux Noeuds lunaires portent en elles quelques menaces.
Il est essentiel de traiter l'organisme avec sagesse, d'autant que Mars au parallèle de l'AS indique que les combats et la volonté interfèrent avec l'intelligence du corps (pour l'exprimer autrement Mars met l'organisme en danger). Nous avons affaire à un (double) Gémeaux et à sa double nature, entièrement lisible à l'AS: le Soleil et Vénus au lever, ainsi que les parallèles de Jupiter sont éblouissants de lumière et de talent (double Gémeaux oblige), mais Saturne en XII indique une autre facette plus sérieuse, discrète voire secrète, non dénuée de tristesse et de souffrances. L'intérêt particulier de ce thème est peut-être que grâce à Saturne (le sérieux, le recul) et à son trigone à Uranus (le travail sur soi), les succès promis ne se cantonneront pas à la sphère du social.





















CENTILOQUE


CLIQUEZ SUR LE LIEN
pour une version entièrement retravaillée du CENTILOQUE, un ouvrage que j'ai publié en 1993 aux Editions Dervy: Centiloque

Extrait :

1- N°5 : caractère et destinée.

"L’astrologie dévoile les relations intimes qu’entretient le caractère avec la destinée. La destinée d’un individu est l’expression de son caractère."

Le mot caractère nous vient du grec kharaktêr, qui signifie un signe gravé.

Il signifie également ce qui est propre à une chose, son expression personnelle, son originalité. Par extension, le caractère définit l’ensemble des traits psychiques propres à un individu.

Le caractère se rapporte à la fois à l’expression originale d’un individu et à son thème astral, le signe gravé dans les cieux, qui nous représente et nous définit.

Le caractère est au départ cette infime portion de nos êtres, qui échappe au grand nivellement imposé par l’hérédité et par l’environnement de naissance (racial, familial, social et culturel). Il est ce qui nous rend unique. Au travers de ce petit germe de liberté, la nature développe en nous, patiemment, la sagesse, le pouvoir et l’amour.

Le terme de destinée est aussi riche en enseignements : il est à la racine du mot destination qui signifie le rôle, l’usage.

Le concept de destinée implique une fonction à remplir. Le caractère actualise la destinée, c’est-à-dire le rôle que nous avons à jouer dans cette existence, un rôle qui n’est pas imposé: on continue à confondre astrologie et fatalisme, on fait d’elle le chantre du c’était écrit, comme si sa fonction se bornait à décrire une destinée transformée en fatum, en une fatalité inéluctable à laquelle nul ne pourrait échapper. C’est tout à fait le contraire, puisque l’astrologie n’a de sens que si elle nous permet d’agir sur la destinée.