vendredi, octobre 29, 2010

Mark Zuckerberg et les astres

Mark Zuckerberg le 14 mai 1984 à White Plains (USA New York) calculé pour 12H00.

Nous ne connaissons pas l'heure de naissance de Mark Zuckerberg, le fondateur célébré et controversé de Facebook, ce qui n’interdit pas d’analyser les configurations étonnantes de son thème astral qui expliquent bien des choses sur cette destinée hors du commun, celle d'un étudiant milliardaire en dollars à l'âge de 23 ans.

On est de suite frappé par la conjonction Mars/Lune/Saturne en Scorpion, ne serait-ce que parce que c'est une configuration à la fois très chargée en puissance et en intensité, mais également très affligeante, sans aucun doute une des plus pénibles qui soit. Voyons-en rapidement les significations:
- Une relation difficile, agressive et troublée à la mère (qui est psychiatre). Mark Zuckerberg est né quelques heures avant la pleine Lune en Scorpion, qui indique un ressenti particulièrement intense et plutôt obscur des sensations, des émotions et des tendances instinctives.
- Le mental est tourmenté et généralement obsédé par la sexualité, la peur et le pouvoir. C'est la Lune des sorciers et des chamans, qui provoque une descente aux enfers obligatoire, dans le but de renaître, mais dont le natif ne ressort pas toujours indemne. Cette confrontation avec les facettes les plus obscures mène, dans les meilleurs cas à la transmutation.
- Des peurs profondes sont dues à des insécurités vécues pendant l'enfance (la Lune en Scorpion est conjointe à Saturne). Sans doute la relation à la mère (peut-être froide, indifférente, trop occupée) qui est encore à blâmer.
- Il est possible qu’il soit profondément en colère contre elle (Lune conjointe à Mars) la pensant coupable de ne pas l'avoir suffisamment protégé.
- La haine de soi, caractéristique des Lune en Scorpion, surtout lorsqu’elles sont affligées, est aussi présent. On remarque par ailleurs que le Scorpion, souvent marqué par ce manque d'estime personnel est ici occupé non seulement par la Lune mais également par Pluton, Mars et Saturne!
- Envie et jalousie, qui sont courantes chez ceux marqués du sceau du Scorpion, sont bien sûr au rendez-vous à cause de tous ce qui précède
- Le tempérament est violent, agressif, dominateur (Lune conjointe à Mars).
- Le même aspect indique la possibilité d’expériences sexuelles traumatisantes. (il est difficile de pousser plus loin les hypothèses de ce genre sans heure de naissance).
- D’importantes frustrations sont causées par la conjonction Saturne/Mars qui durcissent le caractère et le rendent parfois impitoyable.
- Sensation d'emprisonnement causée par cette même figure.

L'opposition que dirige cette triple conjonction au Soleil et à Vénus en Taureau est également remarquable. Elle indique:
- Une sensualité puissant et une confusion entre le désir physique et l'amour. Le tempérament est passionné: Mars et Vénus sont en opposition et la Lune est puissamment sexualisée.
- Des passions qui risquent d'être malheureuses à cause de Saturne conjoint à la Lune et opposé à Vénus. Pour chasser cette malédiction il faut que le coeur s'ouvre, c'est l'unique solution, ce qui est rendu difficile (mais pas impossible) par les peurs et la quête de la sécurité. Attention surtout que cette malchance en amour ne durcisse pas définitivement le cœur.
- Des processus mentaux préoccupés par la sensualité, la propriété et le pouvoir (opposition Lune en Scorpion au Soleil et à Vénus en Taureau)
- Des relations avec le père marquées par l'opposition du Soleil à Mars, qui indique un conflit et une rivalité avec celui-ci.

L’axe de force Taureau/Scorpion représente le gros morceau du thème, à partir duquel le reste s'articule.
Comme souvent chez les célébrités (qui bâtissent en hâte un écran de fumée pour camoufler (protéger?) leur intimité, à moins que cet écran ne soit autogénéré par l'argent, les médias et les illusions que le public aime entretenir), on ne peut pas se fonder entièrement sur ce qui est publiquement connu de lui. Par exemple les versions anglaise et française de Wikipédia diffèrent quand à son rôle dans la création de Facebook).
Il est cependant certain qu'avec de telles configurations astrales, l'épanouissement, la réalisation de soi et tout simplement le bonheur seront, malgré la richesse matérielle, très difficiles à réaliser.
Rien ne sera vraiment possible sans découvrir d'abord les clefs de la frustration, de la peur et de la violence intérieure. Il faut pour cela réussir à calmer le mental, une opération particulièrement difficile pour les Lune en Scorpion, ce qui est signifié par l'exil de la Lune (le contenu de la pensée), dans ce signe mentalement fiévreux (quoique profond et très créatif) qui appartient à Mars, le maître de la violence et de la guerre.
Comme la Lune représente l'enfance et la mémoire, et que celle-ci est conjointe à Mars et à Saturne ('assiégée' s'il est né dans la première partie de la journée), le mental est dans une position particulièrement difficile, prisonnier, écartelé entre le désir d’action et les blocages, très attaché aux souvenirs négatifs et douloureux (peurs, humiliations qui produisirent la haine de soi.).
Enfin la richesse extrême et soudaine ne sont sans doute pas un bon karma, bien au contraire, puisque les frustrations risquent fort de prendre les rênes de la destinée, ce qui est très dangereux lorsque l'on se retrouve ainsi en position de pouvoir.

Ce pouvoir d'où vient-il?
Jupiter joue de ce point de vue un rôle fondamental:
- Il est en Capricorne, un signe d'ambition et de concrétisation.
- Il est au sextile de Saturne le maître du Capricorne: les aspects favorables entre ces deux astres sont souvent la preuve d'un excellente destinée matérielle, riche en opportunités que l'on est capable de saisir et d'exploiter.
- Jupiter est également au trigone de Vénus, maître en Taureau, où se trouve également le Soleil. Ce signe qui aime amasser est souvent favorable à la richesse matérielle.
- Cet excellent Jupiter est cependant insuffisant pour expliquer cette réussite météorique: on comprend mieux si l’on ajoute qu'il est au parallèle de déclinaison d'Uranus (les changements soudains, les nouvelles technologies) et de Neptune (la foule, le collectif, l'empathie). Ces parallèles ont valeur d'une triple conjonction Jupiter/Uranus/Neptune!
- Uranus et Neptune sont eux-mêmes au parallèle des Noeuds lunaires, concrétisant ces aspects sous forme d'événements.
Ainsi pour résumer, Jupiter, « la grande fortune » adresse d'excellents aspects à Saturne, à la Lune (également au sextile, ce qui aide à soigner les frustrations), à Vénus, à Neptune et à Uranus!

Uranus, Neptune, Pluton et Mercure:
- Uranus, très connecté, entretient de forts liens analogiques avec l'amitié et les relations sociales, qui sont les fondations même de FB.
- Neptune, l'empathie, qui représente la télévision, le cinéma, l'ensemble des grands événements médiatiques qui réunissent des millions, voire des milliards de gens devant un écran (grâce aux technologies modernes représentées par Uranus), est au sextile exact de Pluton qui figure les puissances de l'argent et le pouvoir tout court.
- On remarque que Pluton, maître du Scorpion avec Mars, est lui aussi en domicile, à 00°5 et que Neptune vient d'entrer en Capricorne (à 0°58).
- Mercure, tout à la fin du Bélier (signe de Mars comme le Scorpion), opposé à Pluton, au trigone de Neptune et porté par toutes les valeurs Scorpion, indique de l’inspiration qu’utilise un esprit rusé, astucieux et forcément cynique.

Ce thème décrit donc une réussite que beaucoup envient, la fortune et la célébrité étant ce que la plupart des gens désirent et admirent le plus.
On doit cependant s'interroger. Le thème astral nous décrit un Mark Zuckerberg tourmenté, effrayé, puisant une bonne part de son énergie dans la haine de soi et dans le ressentiment associé aux années difficiles de sa jeunesse.
La position qu'il a atteinte risque fort de l'aveugler, d'autant qu'il ne manquera plus jamais sans doute d'admirateurs pour lui répéter combien il est génial.
Peu de gens, intoxiqués par ce que les médias racontent au sujet des « people », réalisent que l’expérience de l'amitié (vraie, belle, authentique) est un énorme problème pour les nantis qui ne savent jamais, et avec raison, s'ils sont aimés pour eux mêmes ou pour leur argent.
Qu'en est-il de Mark Zuckerberg, riche non seulement de milliards de dollars mais aussi de 500 000 000 « d'amis » virtuels?
Ainsi observé ce thème traduit, parallèlement à une réussite extraordinaire, une destinée tragique.

Tout n'est pas perdu:
- Vénus en Taureau, dans son opposition à la Lune en Scorpion montre la voie qui est celle, obligatoire pour un thème aussi scorpionnisé, de la transmutation. - - L'obscurité, la peur, l'égoïsme et la dureté qui sont les conséquences d'expériences douloureuses doivent céder la place à l'innocence qui est la qualité de ceux qui n'ont jamais été pervertis.
- La possibilité de découvrir l'amour vrai, la symbiose avec la nature et pourquoi pas la sérénité (Saturne dans sa relation comprise, intégrée à Vénus) est présente dans ce thème. Là est le symbole de la vraie réussite, la libération d'un mental tourmenté par lui-même aboutissant à la paix du coeur.
- Dans ce contexte Jupiter, grâce à ses nombreux aspects favorables, possède la faculté de lui venir en aide, non pas matériellement cette fois mais intérieurement.
- Il en est de même d’Uranus « l’éveilleur » bien entendu qui est en Sagittaire (le feu philosophique), conjoint à Kétu (la capacité à l'individualisation totale), parallèle à Jupiter (l'expansion du moi dans la compréhension intérieure), à Neptune (possibilité d'ouverture spirituelle en dehors des confessions et des croyances, dans l'exploration intérieure) et au quinconce de Vénus enfin, la capacité de découvrir les subtilités de l'amour.
- Cependant le cheminement, si jamais il a la sagesse de l'entreprendre, sera long et ardu, les montagnes d'argent qui sont les siennes étant autant d'obstacles à franchir.
- Il faudra enfin se méfier de Neptune, qui quoique relativement bien placé indique des générosités mal orientées (parallèle à Jupiter) dans le but de séduire (afin de soigner la haine de soi). Neptune qui joue un rôle déterminant dans le réseau social FB, dont la nature empathique peut-être illuminatrice et fusionnelle est aussi le maître de l'illusion, de la dissimulation et de la trahison.

Pour terminer, jetons un coup d'oeil sur les étoiles fixes, toujours édifiantes dans ce genre de destinée :
- Mercure est conjoint à Mirach, de la nature de Vénus, ce qui est correct mais comporte des risques de déboires et de condamnations.
- Saturne est conjoint à Alphecca, la gemme, l'alpha de la couronne boréale, d'une nature Vénus/Mercure. Belle étoile mais qui peut pousser à la perversité.
- Mars est conjoint à la Balance Nord, de nature Jupiter/Mercure, une étoile riche et puissante. Entre autres qualités cette étoile offre la possibilité de la célébrité (significatif puisque Mars domine le Scorpion)!
- Neptune est conjointe à Alnasl , aussi appelée Nushaba « la pointe de la flèche » de nature Mars/Lune. On y lit de possibles rapports avec l'aveuglement et la dépression surtout qu'il s'agit de Neptune, l'astre le plus faible émotivement parlant.
- Jupiter est conjoint à Nunki, de nature Jupiter/Mercure, une étoile située sur la main de l'archer du Sagittaire. C'est aussi une étoile positive.

A part Neptune et Nushaba, ce sont plutôt de bonnes connections, ce qui permettra peut-être à Mark Zuckerberg de mettre en branle la vraie puissance du Scorpion, celle de la transmutation.

CENTILOQUE


CLIQUEZ SUR LE LIEN
pour une version entièrement retravaillée du CENTILOQUE, un ouvrage que j'ai publié en 1993 aux Editions Dervy: Centiloque

Extrait :

1- N°5 : caractère et destinée.

"L’astrologie dévoile les relations intimes qu’entretient le caractère avec la destinée. La destinée d’un individu est l’expression de son caractère."

Le mot caractère nous vient du grec kharaktêr, qui signifie un signe gravé.

Il signifie également ce qui est propre à une chose, son expression personnelle, son originalité. Par extension, le caractère définit l’ensemble des traits psychiques propres à un individu.

Le caractère se rapporte à la fois à l’expression originale d’un individu et à son thème astral, le signe gravé dans les cieux, qui nous représente et nous définit.

Le caractère est au départ cette infime portion de nos êtres, qui échappe au grand nivellement imposé par l’hérédité et par l’environnement de naissance (racial, familial, social et culturel). Il est ce qui nous rend unique. Au travers de ce petit germe de liberté, la nature développe en nous, patiemment, la sagesse, le pouvoir et l’amour.

Le terme de destinée est aussi riche en enseignements : il est à la racine du mot destination qui signifie le rôle, l’usage.

Le concept de destinée implique une fonction à remplir. Le caractère actualise la destinée, c’est-à-dire le rôle que nous avons à jouer dans cette existence, un rôle qui n’est pas imposé: on continue à confondre astrologie et fatalisme, on fait d’elle le chantre du c’était écrit, comme si sa fonction se bornait à décrire une destinée transformée en fatum, en une fatalité inéluctable à laquelle nul ne pourrait échapper. C’est tout à fait le contraire, puisque l’astrologie n’a de sens que si elle nous permet d’agir sur la destinée.