samedi, décembre 03, 2011

La santé de Jean-Luc Delarue

Jean-Luc Delarue, le 24 juin 1964, 21h15, Paris.

Un thème astral est un dossier biographique complet: on y lit le relationnel, les attitudes et le comportement, les ambitions, les divers masques que l'on porte, la vraie nature de la personnalité et tant d'autres choses. La santé, qui reste auprès des astrologues une des préoccupations les plus souvent abordées, puisque c'est évidemment notre bien le plus précieux, n'est pas toujours facile à cerner, même si l’on arrive souvent à déceler les faiblesses du corps et leurs possibles aggravations dues à nos mauvaises habitudes mentales et psycho-émotives. J'ai rédigé en été 2010 un article à propos de JL Delarue et de Neptune culminant, très en rapport avec son image publique. Cette fois-ci, l'actualité (cancer de l'estomac), m'amène à parler de sa santé.

L'astrologie est dans son cas étonnamment précise:

DIAGNOSTIC:

Traditionnellement l'estomac appartient à la lune et au signe du Cancer:
- La Lune de JL Delarue est en Capricorne, l'exil de la Lune, opposé au Cancer.
- Elle est en maison XII, celle des grandes épreuves et des hospitalisations.
- Elle est opposée à Mercure, astre très en relation à la santé, en maison VI, celle de la santé justement. Elle menace ainsi l'estomac (la Lune), les poumons et les intestins (Mercure). Cet aspect parle de désordre de la pensée en relation avec des mémoires cachées et douloureuses (Lune en maison XII).
- Elle est au demi-carré de ce fameux Neptune culminant, soulignant le coté maison XII du « mal que l'on se fait à soi-même »: l'ambition (Lune en Capricorne et Neptune au Milieu du Ciel) ainsi que la culpabilité et les différents masques portés (Neptune) en font partie.
- Elle est opposée à Vénus, également en VI, soulignant les troubles de la pensée causés par les émotions, la peur de ne pas être aimé et conséquemment la nécessité de séduire (Vénus est au parallèle de Pluton, l'astre des obscurités, de l'argent et du pouvoir).
- Elle est opposée au Soleil (la naissance eut lieu lors d'une pleine Lune en Capricorne), ce qui indique que les préoccupations triviales de la pensée (quête de la sécurité, ambitions, nécessité de séduire), empêchent les idéaux (Soleil en VI favorable à Uranus : le service, la révolution des mentalités) de s'exprimer pour de bon.
- Elle est conjointe à Kétu, son Nœud sud, indiquant d’importants évènements en relation à la maison XII.
- En face Rahu, le nœud nord, est en VI (la santé) évidemment conjoint au Soleil, nous précisant que JL Delarue est né quelques heures avant une éclipse de Lune (le 25/06/1964 à 01h06 TU), ce qui n'aide pas celle-ci (sa lumière est ternie, obscurcie par des mémoires figées, cristallisées).

La position de la Lune en XII et ses aspects démontrent clairement les dangers encourus par l'organisme (le Soleil), causés par les peurs (Lune Capricorne en XII, Lune/Vénus), le désordre de la pensée (Lune/Mercure), les mauvaises habitudes physiques et mentales (Lune/Neptune). Ajoutons à cela que Saturne (maître de l'AS), toujours présent lors des vraies difficultés que nous traversons, qui est de naissance favorable à cette Lune (constituant par là un espoir important) est au carré de Mars (circonstances adverses, frustrations, dureté mentale), opposé à Uranus en VIII (peur de l’aventure et des vrais changements) et à Pluton (craintes profondes). Mars au carré de Pluton quand à lui pointe fermement vers l’autodestruction.

POURQUOI MAINTENANT?

- D'après les déclaration de l'ancien animateur, les douleurs à l'estomac le poursuivent depuis une année. Saturne qui transite maintenant fin Balance a stationné courant 2010 au carré du Soleil et de la Lune. C'est sans doute là le point de départ  de la maladie ce qui pose d'ailleurs la question du dépistage astrologique: considérant les aspects notés ci-dessus, un astrologue aurait pu conseiller à JL Delarue de surveiller étroitement sa santé (et son alimentation) pendant cette période dangereuse, spécialement pour l'estomac (la Lune), les reins (Vénus) et les intestins (Mercure). Un astrologue rencontré il y a longtemps pouvait aussi souligner ces faiblesses de naissance. Celles-ci, grâce à un comportement approprié avaient alors moins de chance de se manifester un jour ou l’autre.
- Saturne, puissant et problématique à la naissance, a transité cette année 2011 de nombreux mois au carré de son AS (le corps et la façon de le traiter), aggravant les risques de problèmes.
- Si Saturne est maintenant en bien meilleure position, Uranus, l'astre des bouleversements est depuis mars 2011 (et avant cela pendant l'été 2010) exactement au carré de cette Lune, de Mercure et du Soleil.
- C'est un Uranus en Vierge (dominé par Mercure), en maison VIII (la mort et la renaissance), opposé à Saturne (les épreuves) et au carré de Mars en V (excès, contractions mentales et craintes diverses) lui-même au carré de Saturne.
- Uranus enfin est aussi conjoint à Pluton (la quête des sensations intenses).
- Soulignons à nouveau dans ce contexte le carré Mars/Pluton, typique des comportements autodestructeurs.
- Pluton quand à lui, planète mortifère, attaqué à la naissance par Mars et Saturne, est actuellement posé sur l'AS Capricorne (danger pour le corps quoique figurant également à la capacité de régénération).
- Neptune, si important dans ce thème (indiquant les émotions négatives, la culpabilité, le mal que l'on se fait à soi-même), sera dès février et toutes ces prochaines années sur son Saturne (douleur d'être séparé), opposé à Uranus ( bouleversement des émotions) et au carré de Mars (peurs physiques). Il a déjà passé plusieurs mois dans cette position dangereuse l'été dernier.

REMEDES

La Lune est au cœur du problème. Elle est en maison XII qui représente:
- Les grandes épreuves et le mal que l'on se fait à soi-même
- L'occultisme c'est à-dire la capacité de comprendre les mécanismes cachés, enfouis, qui agissent sur nos destinées.
- La purification (ici du corps, de la pensée et des émotions).

Physiquement:
Il s 'agit d'évidences, inscrites cependant depuis la naissance (il nous est hélas si difficile de nous orienter correctement!):
- L'alcoolisme, le tabagisme et la toxicomanie (Lune/Neptune et Mars/Pluton pour l'autodestruction) ont bien sûr de lourdes responsabilités dans la genèse de la maladie, ce qui pointe évidemment vers la purification obligatoire de l'organisme et l'arrêt de toute intoxication.
- L'alimentation (la digestion étant le point faible de naissance) doit être extrêmement soignée. L'opposition Lune/Mercure de la XII à la VI, la rend depuis toujours particulièrement problématique. Un régime sain, probablement végétarien (Vénus en VI) aurait dû être conseillé depuis l'enfance.

Psychologiquement:
D'après les déclarations de JL Delarue ses médecins lui conseillent d'avoir des projets,  de ne pas se laisser aller, bref de penser positivement. Il déclare d'ailleurs vouloir fonder une ligne de bijoux…. Vénus(les bijoux) en VI de naissance (le travail) indique d'effectivement il y a quelque chose d'intéressant à réaliser dans cette direction. Cela semble l'évidence même, mais est-ce bien la bonne orientation? doit-on absolument tenter de rendre la pensée positive (toujours la vieille méthode Coué) ou plutôt chercher à la purifier de ses noirceurs symbolisées par sa position en XII (les mémoires secrètes, les dissimulations, les peurs, les ambitions) et par la trilogie Saturne/Mars/Pluton : craintes profondes, autodestruction, frustrations et dureté mentales, incapacité à renoncer ?)
La voie astrologique:
- La Lune est au sextile de Saturne de naissance, indiquant que la purification des émotions (Lune/XII) est possible, d'autant que c'est un Saturne neptunien (dans les Poissons). La discipline physique obligatoire, qui semble soudain évidente à toute personne attaquée par cette terrible maladie (lorsque nous perdons l'arrogance de la bonne santé), s'applique également au mental (renonciation, réflexion profonde, observation et éclaircissement des motivations).
- La Lune, si complexe dans ses relations à Neptune (secrets et dissimulations, problèmes d’enfance, possiblement relations douloureuses à la mère), à Vénus (émotions tourmentées), à Mercure (désordre de la pensée), aux nœuds lunaires (cristallisations négatives des mémoires) et au Soleil (pertes des idéaux) doit être exhaustivement explorée et comprise.
- Saturne natal opposé à Pluton renforce les craintes parfois morbides à l’origine des mauvaises habitudes et de leurs tragiques conséquences. Saturne au carré de Mars pointe vers les frustrations : les racines du désir (ambitions, quête des sensations) doivent être comprises, ce qui ouvre la porte à la renonciation vécue sans conflit.
- Ces orientations sont rendue possibles par un Saturne revenu actuellement en position favorable (trigone à Vénus et Mercure, trigone au Soleil et sextile à la Lune.
- Jupiter le guérisseur est excellemment placé en ce moment (trigone à la Lune et sextile Soleil/Mercure). Jean Luc Delarue qui bénéficie des meilleurs médecins a l'opportunité de changer de mentalité (Jupiter en III  entrouvre les portes de la justice et de la compassion). Il faudra pourtant se méfier de son passage en Gémeaux (conjoint à Mars et au carré de Saturne) en juin/juillet 2012 qui réveillera les vieux démons.

Uranus est sans doute la clef : actuellement au carré des deux luminaires et de Mercure, son rôle est de révolutionner la pensée:
- Nettoyer les mémoires douloureuses (Lune): celles-ci sont particulièrement puissantes car imprimées, gravées dans l'esprit par l'éclipse qui a précédé la naissance.
- Clarifier une pensée désordonnée (opposition Mercure/Lune) : Uranus au carré de Mercure peut transformer la façon même de penser. Comme ce Mercure est en VI, le carré pointe vers les problèmes mentaux à résoudre dans le cadre de leurs connexions avec les possibilités de guérison. Uranus natal en Vierge, au sextile de Mercure maître de ce signe implique la capacité de comprendre et de résoudre le fonctionnement du mental.  
- Uranus au carré du Soleil en VI, c'est-à-dire le service, pointe vers les idéaux du thème. Le fait qu'il soit une personnalité médiatique peut aider tous les anonymes frappés de même façon.
- Uranus est de naissance conjoint à Pluton:  il s’agit de comprendre les raisons profondes de la quête des sensations intenses (Pluton) responsables de erreurs de comportement. La peur de la mort (Pluton et Uranus en VIII opposés à Saturne) doit être explorée en profondeur afin de pouvoir cesser.
- Uranus au carré de Mars (aspect natal qui figure les comportement violents), apporte le courage d'affronter les peurs et les obscurités.
- Uranus au sextile du Soleil et de Mercure(aspect natal), montre que la révolution de la pensée mène à la réalisation des idéaux, ici le service rendu à la collectivité.
- Uranus/Lune au trigone de naissance  de la maison VIII à la XII indique que la guérison passe par la mort et la renaissance.

Pluton sur l’AS possède de vraies capacités de régénération du corps et de libération de la peur.

Son ennemi reste Neptune, responsable de la mise en scène de sa maladie annoncée publiquement sous forme de conférence de presse.
Neptune a deux visages : celui que l'animateur nous a beaucoup proposé, masqué, trompeur, capable de tirer parti, par intérêt personnel, des scandales et des malheurs du monde. L'autre plus sage, plus subtil, holistique, nous fait nous identifier à l'ensemble de l'humanité. Ce ne doit pas être une identification étroite, sentimentale, apitoyée, New Age ou autre, mais la réalisation simple, profonde, authentique que nous sommes le monde et que le monde c’est nous. Que nous sommes responsables, chacun d’entre nous, de ses problèmes. Et que face à la maladie nous sommes tous dans la même galère.  
Ainsi, confrontés aux fondamentaux que sont la vie, la conscience et la mort, en passant par la maladie et le vieillissement, il est essentiel de percevoir le peu d'importance de nos ego. Dans ce cas la célébrité et une image de soi hypertrophiée sont de sérieux handicaps.

CENTILOQUE


CLIQUEZ SUR LE LIEN
pour une version entièrement retravaillée du CENTILOQUE, un ouvrage que j'ai publié en 1993 aux Editions Dervy: Centiloque

Extrait :

1- N°5 : caractère et destinée.

"L’astrologie dévoile les relations intimes qu’entretient le caractère avec la destinée. La destinée d’un individu est l’expression de son caractère."

Le mot caractère nous vient du grec kharaktêr, qui signifie un signe gravé.

Il signifie également ce qui est propre à une chose, son expression personnelle, son originalité. Par extension, le caractère définit l’ensemble des traits psychiques propres à un individu.

Le caractère se rapporte à la fois à l’expression originale d’un individu et à son thème astral, le signe gravé dans les cieux, qui nous représente et nous définit.

Le caractère est au départ cette infime portion de nos êtres, qui échappe au grand nivellement imposé par l’hérédité et par l’environnement de naissance (racial, familial, social et culturel). Il est ce qui nous rend unique. Au travers de ce petit germe de liberté, la nature développe en nous, patiemment, la sagesse, le pouvoir et l’amour.

Le terme de destinée est aussi riche en enseignements : il est à la racine du mot destination qui signifie le rôle, l’usage.

Le concept de destinée implique une fonction à remplir. Le caractère actualise la destinée, c’est-à-dire le rôle que nous avons à jouer dans cette existence, un rôle qui n’est pas imposé: on continue à confondre astrologie et fatalisme, on fait d’elle le chantre du c’était écrit, comme si sa fonction se bornait à décrire une destinée transformée en fatum, en une fatalité inéluctable à laquelle nul ne pourrait échapper. C’est tout à fait le contraire, puisque l’astrologie n’a de sens que si elle nous permet d’agir sur la destinée.