mercredi, décembre 19, 2007

Jupiter en Capricorne

Impossible d'alimenter le blog en ce moment, trop loin de tout, spécialement d'Internet (de rares connexions dans la région du Brahmapoutre). Je compte cependant, dès que possible, afficher le thème de Cécilia, à la suite de celui de son illustre mari.
En attendant, quelques réflexions sur l'entrée de Jupiter en Capricorne et la prochaine arrivée de Pluton dans ce même signe.

Jupiter vient d'entrer en Capricorne, et y restera jusqu'au 5 janvier 2009.
Pour les significations au niveau des individus, il faut se reporter aux particularités des thèmes de chacun bien sûr. Tant mieux s'il transite sur votre Soleil ou votre Milieu du Ciel! On se souviendra cependant que Jupiter est celui qui favorise. Ainsi provoque-t-il rarement de mauvaises situations, sinon par exagération, gaspillage, excès en toutes choses et gourmandise: il a fort affaire avec le foie et l'obésité. Trop bien placé dans un thème il sera responsable de trop de facilité, et mènera parfois à la fainéantise et à un égoïsme aveugle, même s'il est plutôt généreux de nature.
Sinon Jupiter permet les connexions favorables et les rencontres importantes, apporte la prospérité et la réussite, libère des énergies qui pouvaient être bloquées, fais faire de beaux et longs voyages.
Il est aussi le maître naturel du véritable esprit religieux, c'est-à-dire lorsqu'il se débarrasse de ses tendances matérialistes, car il apporte de l'expansion à la conscience. On sait cependant qu'il ne faut pas confondre confession et spiritualité. Dans ce domaine le jupitérien apprécie un peu trop les rituels et l'apparat, alors que les pompeuses cérémonies et les titres de brahmanes, d'évêques, de mollahs ou d'autres professionnels de la vie religieuse vont souvent à l'opposé des qualités spirituelles qui sont une intelligence profonde, l'amour et la compassion, la créativité et surtout une liberté de pensée absolue, c'est-à-dire totalement libérée des croyances établies par les livres et les enseignements traditionnels. Celui qui cherche vraiment ne saurait être de seconde main, quelqu'un qui ne fait que répéter et se conformer, sans expérimenter lui-même la véracité ou la fausseté, de ce qu'on lui a appris.

Le Capricorne appartenant à Saturne, qui lui, quoiqu'en relation il est vrai avec les limitations de toutes sortes, est plus à même de comprendre les qualités d'austérité et d'humilité, on peut souhaiter que les deux astres s'allient, l'expansion jupitérienne et la contraction saturnienne agissant alors comme une respiration rythmée (Saturne en Vierge est actuellement idéalement placé pour ce genre de travail), bénéfique en toutes choses.

Mondialement parlant, on peut s'attendre à de bonnes nouvelles pour l'Inde, ainsi que pour le Pakistan et l'Afghanistan qui sont fort en relation avec le Capricorne, MAIS...... le gros MAIS est l'arrivée simultanée de Pluton, maître des enfers, planète des pulsions en ce même signe, qui lui, après une légère rétrogradation en Sagittaire s'installe jusqu'en 2024!!!.
Pluton quitte donc le Sagittaire (où il était depuis 1995), le signe du peuple Arabe, de l'Islam et du pétrole entre autres, lui qui représente les pouvoirs cachés, les sociétés secrètes, les multinationales, les puissances organisées dissimulées au public qui sont les vrais maîtres de la planète, ainsi que la sexualité, les manipulations, la quête éperdue du pouvoir.

L'INDE : Jupiter, qui apporte la prospérité, au trigone de Saturne dans la Vierge en 2008 (l'Inde est Capricorne/Poissons, Saturne, Jupiter et Neptune en sont les maîtres ce qui explique la double nature de ce pays de contrastes extrêmes :Shiva et Vishnou, le yoga et la danse, l'austérité et le Kama-Sutra, les richesses ostentatoires et la terrifiante pauvreté, le culte de la Déesse et la dépréciation des femmes, les philosophies religieuses incroyablement subtiles et un matérialisme sauvage.....) pourra faire illusion un temps, et espérons-le apporter des bienfaits à toute la population.....
Cependant, avec Pluton si puissant, il faut s'attendre à ce que les forces déjà très actives qui bouleversent le pays depuis plusieurs décennies, ne se mettent encore plus à l'ouvrage. Industrialisation à outrance, pollution épouvantable, avortements par milliers de foetus de filles, pouvoir de plus en plus accru des puissances de l'argent.

La sexualité vivra sans doute une vraie révolution, peut-être un réveil, mais qui ne se fera pas sans douleur. Les indiens n'ont pas fini de payer des siècles d'occupation musulmane, puis anglaise, qui ont imposé leurs propres restrictions et frustrations. Ils ont été coupé en cela de leurs véritables traditions culturelles, beaucoup plus permissives. Et maintenant il faut compter avec un gros manque de femmes...

Il y a des chances que la course à l'armement se poursuive (la guerre des rampes de missiles entre l'Inde et le Pakistan est actuellement d'actualité) et cela ne présage rien de bon pour la suite des relations entre ces deux pays. Il en est de même pour le nationalisme prôné par beaucoup de politiciens, dans un pays qui reste si culturellement multiple.

Pluton donc, jusqu'en 2024 : ce pays de plus d'un milliard d'habitants va expérimenter des changements étonnants, et peut-être en même temps changer la face du monde.

Quand aux autres pays Capricorne (Afghanistan, Pakistan, Tibet entre autres) nous y reviendrons.

CENTILOQUE


CLIQUEZ SUR LE LIEN
pour une version entièrement retravaillée du CENTILOQUE, un ouvrage que j'ai publié en 1993 aux Editions Dervy: Centiloque

Extrait :

1- N°5 : caractère et destinée.

"L’astrologie dévoile les relations intimes qu’entretient le caractère avec la destinée. La destinée d’un individu est l’expression de son caractère."

Le mot caractère nous vient du grec kharaktêr, qui signifie un signe gravé.

Il signifie également ce qui est propre à une chose, son expression personnelle, son originalité. Par extension, le caractère définit l’ensemble des traits psychiques propres à un individu.

Le caractère se rapporte à la fois à l’expression originale d’un individu et à son thème astral, le signe gravé dans les cieux, qui nous représente et nous définit.

Le caractère est au départ cette infime portion de nos êtres, qui échappe au grand nivellement imposé par l’hérédité et par l’environnement de naissance (racial, familial, social et culturel). Il est ce qui nous rend unique. Au travers de ce petit germe de liberté, la nature développe en nous, patiemment, la sagesse, le pouvoir et l’amour.

Le terme de destinée est aussi riche en enseignements : il est à la racine du mot destination qui signifie le rôle, l’usage.

Le concept de destinée implique une fonction à remplir. Le caractère actualise la destinée, c’est-à-dire le rôle que nous avons à jouer dans cette existence, un rôle qui n’est pas imposé: on continue à confondre astrologie et fatalisme, on fait d’elle le chantre du c’était écrit, comme si sa fonction se bornait à décrire une destinée transformée en fatum, en une fatalité inéluctable à laquelle nul ne pourrait échapper. C’est tout à fait le contraire, puisque l’astrologie n’a de sens que si elle nous permet d’agir sur la destinée.