vendredi, juin 26, 2009

Michael Jackson, vie et mort selon les astres.

En apprenant le décès de Michael Jackson à la radio, je me suis lancé un défi avant de monter son thème natal. A partir de ce que l'on connaît de son existence hyper médiatisée, certaines figures, certains aspects, devaient obligatoirement être présents. J’inscrivis sur un bloc notes:
- Neptune très puissant, comme chez nombre de stars de la chanson ou du cinéma, qui « incarnent » les désirs et les fantasmes de millions de personnes qu'elles font rêver.
- La Lune marquée négativement, pour expliquer l'enfance difficile.
- Uranus et Vénus connectés, vue sa sexualité « inhabituelle » et controversée.
- Le signe du Scorpion marqué d'une façon ou d'une autre : Lune, Vénus ou Ascendant dans ce signe, ou encore Mars ou Pluton très influents, afin d'expliquer la haine de soi dont MJ fit preuve (le poussant entre autres aux excès de chirurgie esthétique).
- Mars également difficile et le Soleil marqué négativement, pour expliquer le père violent.

Michael Jackson, né le 29 août 1958 à Gary Indiana, USA. Calculé pour 12H00.

L'heure de naissance est hélas incertaine, on parle de 10H00 AM ou 11H45 PM, d'un AS Scorpion, Balance ou Gémeaux. Tous les témoignages sont à mettre en doute, d'autant qu'il était le septième enfant d’une famille qui en compta neuf. Il est également possible, comme dans les cas d’Hillary Clinton et de McCain, que le flou soit voulu. Certaines personnalités (spécialement états-uniennes) au fait des possibilités de l'astrologie, préfèrent laisser planer, voire organiser un doute, sur leur heure de naissance, afin de brouiller les cartes. Nous ne pouvons donc, pour le moment, être certains de l'AS de MJ. Le thème ci-joint est calculé pour 12H00, qu’on utilise régulièrement en cas d'heure inconnue.

Reprenons point par point :

- Neptune est conjoint à Jupiter (comme il l'est en ce moment d'ailleurs). Il est au sextile (60°) de la conjonction Pluton/Soleil. Il adresse également un Parallèle de déclinaison à Mercure, aspect équivalent à une conjonction.
Ces aspects soulignent la grande importance de Neptune, qui s’associe à la danse et au cinéma: on connaît l'importance des Clips vidéos dans la carrière du chanteur. C'est Neptune qui permit à MJ d'incarner un archétype qui influença par ses gestes, ses attitudes, ses passions et l'ensemble de son oeuvre des millions de fans à travers le monde.
Cependant, nous avons ici affaire à une double nature (pas besoin de connaître l'Ascendant pour cela puisque la Lune en Poissons indique toujours une double nature.
Jupiter/Neptune, géré de façon négative, signifie scandales et générosité mal dispensée (il s'agissait pour lui, d'une façon ou d'une autre, de se faire aimer, un des principaux moteurs des neptuniens).
- Mercure au Parallèle de Neptune, indique de façon positive l'inspiration artistique, mais cet aspect s'associe aussi aux faux et aux mensonges (pour plus de précisions sur cet aspect, voir ici) : Neptune est l'astre des émotions exacerbées, de la sentimentalité, des illusions et des paillettes : une star du show bizness est un mensonge organisé à échelle planétaire. On sait que le portrait de celui qui se voulait un éternel enfant, pur et intouché par les vices de l'existence, était une construction médiatique, très éloignée de la réalité.
Astrologiquement (même si l’on reconnaît un créateur d'exception), le mensonge (Mercure/Neptune), tant envers les autres qu’envers lui-même, fit partie de son caractère et de sa façon d'être, de l’illusion du personnage et des médias qui bâtirent sa légende. Le Moonwalk (qu’il admet ne pas avoir inventé), création « conjointe » de gosses de Harlem et d’Etienne Ducroux, le professeur du Mime Marceau, lui fut attribué et devint le titre de son autobiographie. Son célèbre album Thriller intègre un morceau du Camerounais Manu Dibango, qui lorsqu’il s’en rendit compte demanda et obtint une réparation financière après pas mal de déboires.
- Saturne enfin, planète des obstacles, est au demi-carré de Neptune, ce qui explique comment, petit à petit, son image s'est ternie, à force de chirurgie faciale, d’obscures affaires pénales et de gaspillages tous azimuts.
- Ajoutons que Neptune pousse à la toxicomanie et à l’autodestruction, surtout si Pluton, comme c’est le cas ici s’en mêle.

- La Lune est au carré de Saturne, l'aspect est en train se former et si MJ est né tard le soir, comme l'indiquent certains témoignages, il est beaucoup plus exact que sur cette figure. Ce carré nous apprend d'une part ce que l'on sait déjà, entre autres par les déclarations de MJ lui-même à propos de son enfance difficile, isolée, anormale, quoique marquée par le succès, la célébrité et la fortune.
C'est une Lune en Poissons, artistique, romantique, sentimentale, faible et trompeuse (mieux vaut mentir que se faire battre) et Saturne est en Sagittaire, où il est dur et autoritaire. L'enfant Star ne l'a pas eu drôle et voulut sans doute, une fois sa liberté acquise, revivre une enfance tronquée.
La clef du personnage est ici, car Saturne/Lune symbolise la peur énorme, insurmontable, qui fut sa compagne secrète tout au long de son existence. Elle fut déclenchée à la fois par la violence de son père, qui semble-t-il terrorisait l'ensemble des Jackon Five, mais le rôle négatif de la mère n’est pas à exclure. Le fait est qu'elle ne devait pas le protéger suffisamment : la Lune au carré de Saturne signifie insécurité vécue pendant l'enfance, très souvent parce que la mère ne joue pas, ou ne peut pas jouer, son rôle de protectrice. Elle lui inculqua aussi, en tant que témoin de Jéhovah, des principes moraux qui se heurtèrent à ses pulsions mal comprises et alimentèrent un conflit intérieur dévastateur (symbolisé par Saturne au Parallèle de Pluton)

- Uranus est conjoint à Vénus, un aspect qui touche de nombreuses personnes à la sexualité « inhabituelle ». Attention, ce n'est pas du tout une preuve de pédophilie ou de perversion!! Nombre de personnes de part le monde montrent cette figure dans leur thème, ce qui indique surtout une sexualité qui ne s'exprime pas comme celle de la norme reconnue par la société. C'est le cas pour l'homosexualité entre autres. On peut, à étudier ce thème dont il nous manque l'Ascendant (attitude, comportement), juste en conclure que le désir sexuel était puissant (d'autant que Mars et Vénus sont au carré, ce qui indique la passion), que ses goûts étaient raffinés, et sans doute non hétérosexuels.

- En ce qui concerne la nature Scorpion du thème, c'est le point le moins évident, à moins qu'il n'ait été effectivement AS Scorpion. Les comportements semblables au sien, le refus, voire la haine de soi, indiquent dans de nombreux cas des problèmes spécifiquement liés à ce signe (entre autres la Lune, Vénus ou l'Ascendant dans ce signe, parfois le Soleil, ou encore la Lune affligée par Pluton et autres aspects).
Neptune, nous l'avons vu, qui tient un rôle prééminent dans ce thème est en Scorpion. Le Soleil et Pluton sont conjoints, ce qui noircit l'esprit (attrait du pouvoir qu'offre l'argent, de la manipulation, du corps et de sa sensualité utilisée comme instrument de pouvoir : MJ, «Bambi», éternel enfant, dansait de façon très sexuellement provocante).
Le Soleil est associé au père, un caractère sombre, ambitieux, violent, qui fit la fortune de la famille mais au prix de son bonheur. Il nous manque les maisons pour juger ce thème avec plus de précision, mais on devine de vraies noirceurs, d'autant que Saturne est au Parallèle de Pluton : figure de peurs profondes, où s'affrontent la discipline, les conditionnements moraux (la mère témoin de Jéhovah) et la réalité des faits (les pulsions, les désirs secrets, la sexualité exacerbée d'autant qu'elle est réprimée). C’est ici que se cache la haine de soi qui le poussa à tant d’extrêmes.

- En définitive, ce n'est pas Mars qui représente le père (les pères violents apparaissent souvent sous des Soleil affligés par Mars), mais la combinaison Saturne Parallèle à Pluton conjoint au Soleil.
MJ se battit toute sa vie pour échapper à la noirceur que le père déversa sur lui, et la vraie peur qu'il ressentit dans son enfance et au cours de sa vie, ne fut pas celle des coups, mais celle de l'ambiguïté, de la perversité peut-être même, de son géniteur.
Grand Neptunien comme de nombreux artistes, avec Neptune conjoint à Jupiter, cet aspect très renforcé par la Lune en Poissons (dont les deux maîtres sont Jupiter et Neptune), MJ était très influençable psychiquement. Il possédait une nature d'éponge psychique, qui absorbe toutes les vibrations qu’elle croise sur son chemin (surtout celles d’un père la terreur) et qui finissent par former une partie intégrante de la personnalité.
La double nature devient alors terrible, écrasante, et ce fut pour lui un combat permanent de sentir ces deux personnalités en lui-même:
- D’un coté l'enfant qui voulait rester pur (Uranus/Vénus indique une perception subtile de la beauté, Mercure proche de Vénus et parallèle à Neptune et à Jupiter, indique une inspiration romantico-artistique, Jupiter et Neptune indiquent la compassion et la sentimentalité. La Lune en Poissons symbolise la capacité et le besoin de se réfugier dans un univers irréel, loin de la laideur du monde.
- De l’autre, initialisée par Saturne au carré de la Lune, une peur dévorante, née des insécurités de l'enfance. Pluton et Saturne au carré, indiquent des peurs très profondes, le combat (vécu comme tel) entre le bien et le mal, entre les conditionnements moraux, religieux et le pulsionnel exigeant, vécu comme mauvais. Il eut beau créer un Never land, tenter de se réfugier dans un monde clos, fermé aux influences extérieures, la noirceur était entrée au dedans de lui : le Soleil, le père, l'autre luminaire, est attaqué par Pluton, les ténèbres, le goût du pouvoir et des manipulations, l’autodestruction. Au cœur de son être, de sa mémoire, malgré la fortune, les scalpels des chirurgiens, les enfants dont il s’entourait, la guerre intérieure ne le laissa jamais en paix et en définitive, il la perdit.

Sa mort (regrettons une dernière fois de ne pas connaître l'heure de naissance exacte).
- La Lune était en Lion : on lit en divers endroits que cela correspond bien à une crise cardiaque, le Lion étant le signe du coeur! C’est vrai mais c'est oublier qu'il y a plusieurs décès par seconde sur cette planète, sans doute pas toutes d’arrêts cardiaques même lorsque la Lune est en Lion.
- Elle était par contre au carré de son Mars natal en Taureau, ce qui est plus précis, mais insuffisant pour « pronostiquer » la mort.
- Mars et Vénus transitaient ce Mars natal, toujours au carré de cette Lune en Lion. Beaucoup de passion, d'émotions, de sensations et de sensualité: la question est, qu'est-ce qui a provoqué toute cette excitation?
- Mercure était au carré de Saturne (mauvais choix), un Saturne opposé à sa Lune en Poissons et au carré du Saturne natal : c'est plus sérieux, la Lune ainsi affligée indique une énergie très affaiblie depuis plusieurs mois. Ce n’était absolument pas le moment de travailler d'arrache pied pour préparer 50 concerts afin d'éponger ses dettes. Bref, pas en forme du tout, il est fort possible qu'il ait usé et abusé de substances pour se booster (speed, cocaïne, médicaments divers), ce qui expliquerait Mars (en Taureau, ce que l'on ingère).
- Possible qu’il y ait eu alors trop d’excitation (Mars conjoint à Vénus, la passion, la sensualité), possiblement d’origine sexuelle.
Le cœur lâche alors (Lune en Lion), affaibli par saturne qui afflige la Lune de naissance depuis des mois.
- Jupiter/Neptune, à nouveau conjoints comme lors de sa naissance (sa disparition est une nouvelle planétaire) étaient au carré de son Mars et opposé à son Mercure. Neptune est en relation avec les médicaments et la toxicomanie. Si les choses sont assez claires astrologiquement (morts par médicaments et autres substances), il est possible que la vérité ne soit jamais entièrement connue puisque Mercure (les médias mais aussi le mensonge), est opposé à Neptune (le public) et à Jupiter (la justice).

Que regretter?
L'astrologie n'est pas fataliste. Comment faire le bilan d'une existence spéciale, marquée par d'incroyables extrêmes ? Voici une personnalité qui ne sut pas se libérer de la peur et qui de par cette défaite, fut sa propre victime. Aurait-il pu en être autrement? peut-être, si certaines qualités de son thème n'avaient pas été ignorées:
- Saturne au trigone de la conjonction Uranus/Vénus indique des potentialités de réflexions et de compréhensions, entre autres en ce qui concernait ses propres comportements, qui restèrent largement inemployées. L'intelligence ne faisait pas défaut, ni la détermination, la patience ou la persévérance.
- Le Soleil est le seul astre capable d'illuminer le ténébreux Pluton, à partir du moment où l'intelligence (Uranus, Mercure et Saturne) entrent en action, ce qui était tout à fait possible car il ne manquait ni d'intuition (Uranus), de profondeur (Saturne) et de facultés d'analyse et d'expression (Mercure). Ces dons auraient pu l'aider à comprendre l'ensemble de ses conditionnements (la structure de la pensée et de la mémoire, la fuite de la peur, le refuge dans la recherche du plaisir et des sensations), plutôt que de rester prisonnier de ses conditionnements (les témoins de Jéhovah) ou de croyances sécuritaires (Islam), afin d'éviter de regarder la réalité en face, ce qui ne pouvait que renforcer la culpabilité (très liée à Neptune).
- La structure Jupiter/Neptune/Mercure aurait pu faire de lui un bienfaiteur de l'humanité, qui se serait consacré à la défense, à l'aide, à l'éducation de millions d'enfants qui souffrent de par le monde et dont beaucoup, comme lui, ne s'en remettront jamais.

CENTILOQUE


CLIQUEZ SUR LE LIEN
pour une version entièrement retravaillée du CENTILOQUE, un ouvrage que j'ai publié en 1993 aux Editions Dervy: Centiloque

Extrait :

1- N°5 : caractère et destinée.

"L’astrologie dévoile les relations intimes qu’entretient le caractère avec la destinée. La destinée d’un individu est l’expression de son caractère."

Le mot caractère nous vient du grec kharaktêr, qui signifie un signe gravé.

Il signifie également ce qui est propre à une chose, son expression personnelle, son originalité. Par extension, le caractère définit l’ensemble des traits psychiques propres à un individu.

Le caractère se rapporte à la fois à l’expression originale d’un individu et à son thème astral, le signe gravé dans les cieux, qui nous représente et nous définit.

Le caractère est au départ cette infime portion de nos êtres, qui échappe au grand nivellement imposé par l’hérédité et par l’environnement de naissance (racial, familial, social et culturel). Il est ce qui nous rend unique. Au travers de ce petit germe de liberté, la nature développe en nous, patiemment, la sagesse, le pouvoir et l’amour.

Le terme de destinée est aussi riche en enseignements : il est à la racine du mot destination qui signifie le rôle, l’usage.

Le concept de destinée implique une fonction à remplir. Le caractère actualise la destinée, c’est-à-dire le rôle que nous avons à jouer dans cette existence, un rôle qui n’est pas imposé: on continue à confondre astrologie et fatalisme, on fait d’elle le chantre du c’était écrit, comme si sa fonction se bornait à décrire une destinée transformée en fatum, en une fatalité inéluctable à laquelle nul ne pourrait échapper. C’est tout à fait le contraire, puisque l’astrologie n’a de sens que si elle nous permet d’agir sur la destinée.