lundi, juillet 19, 2010

Marée noire et Mississipi

Alors que depuis 3 mois, la plaie béante au large de la Floride déverse son épais sang noir à gros bouillons dans les eaux de l’Atlantique, et que le dernier entonnoir mis en place semble avoir des fuites, on trouve dans un ouvrage astrologique d’avant-guerre (A to Z Horoscope Maker and Delineator by George LLewellyn) l'exemple suivant (p.99):

«… il est remarquable que les grandes inondations du Mississippi commencèrent vers le 17 avril 1927, quand Uranus se trouvait à 0°56 du Bélier, et Jupiter à exactement 10° de sa conjonction avec lui, Jupiter étant alors à 20°56 des Poissons.
»

Inondations du Mississippi le 17 avril 1927 à Cairo USA Mississippi 12H00

En avril 1927, le niveau des eaux du Mississippi s'est élevé de dix-sept mètres à Cairo, quatorze mètres à Memphis, dix-huit mètres à Vicksburg, tandis que sur une superficie inondée de 73 000 km2, on devait dénombrer deux cents morts (© Encyclopædia Universalis 2006).

L’astrologue américain, souligne ici l’effet de la conjonction des deux astres, qui commence à son avis à exactement 10° d’orbe. « Jupiter est l’astre de l’abondance » poursuit-il « mais lorsqu’il se conjoint à une planète erratique comme Uranus, il produit en excès. Tout spécialement en Poissons (le signe des mers) il tend à provoquer des inondations (….) Il est notable que Mars entra en Cancer au même moment. Le Cancer est signe d’eau, qui maîtrise l’eau douce ».
On sait que la marée noire actuelle commença en avril, alors que Uranus était à 28°26° des Poissons et que Jupiter était en approche à 7° de cet astre, à 21° 32 des Poissons ! Les positions de ces deux planètes sont quasiment les mêmes qu’en 1927 (Jupiter à moins de 1° et Uranus à 2°), ce qui est en soi très remarquable, d’autant que c’est la même région d’Amérique qui est touchée.

Mais plus intéressant encore est le rôle de Pluton : Llewellyn nous apprend (voir la carte du ciel) que Mars, en 1927, lors de ces fameuses inondations, entrait en Cancer (signe de l’eau douce), adressant ainsi un carré à Uranus ! Or cette année 2010 c’est Pluton (représentatif du pétrole) en Capricorne, qui est au carré d’Uranus. C’est donc d’une inondation (Jupiter/Uranus) de pétrole (Pluton) dont il s’agit, en mer (Jupiter), causée par une blessure dans la croûte terrestre (le signe de terre du Capricorne dominé par Saturne lui aussi au carré de Pluton), ouverte, crevée, béante, à cause d’une explosion (Uranus).

Je renvoie à cet article : Eté 2010 et croix cardinale, rédigé début mai :

(…) les grandes catastrophes, naturelles (comme les tremblements de terre de Haïti, du Sichuan, du Chili) ou d'origine humaine (la plate-forme pétrolière BP), font entrer les planètes lourdes en lice :

- Quoique Saturne ait rétrogradé en Vierge, le carré Saturne/Pluton est toujours d'actualité, et cela jusqu'en octobre.
On se souvient que Pluton est maître du pétrole, cette substance si pratique et cause de tant de malheurs (pollutions, autocratie des multinationales, dictatures, corruptions à l’échelle des gouvernements).
- Uranus, qui à la fin de ce mois pointe le bout de son nez en Bélier, s'est positionné au carré de Pluton (qui rappelons-le durera 6 ans à partir de mars 2011!!). Uranus représente les technocrates, les autorités en place. Au carré de Pluton (multinationales, pouvoirs obscurs, matérialisme tout-puissant), on n'a pas à stretcher l'imagination pour deviner une relation avec une plate-forme pétrolière qui cause d’irréparables dégâts à la faune et à la flore.


On remarque enfin que Mercure (toujours le 17 avril 1927), maître des Gémeaux et donc des USA, est conjoint à Uranus, et donc lui aussi au carré de Mars : en avril 2010 la marée noire commence alors que Mercure en Taureau était au carré de Mars en Lion (AS des USA)



CENTILOQUE


CLIQUEZ SUR LE LIEN
pour une version entièrement retravaillée du CENTILOQUE, un ouvrage que j'ai publié en 1993 aux Editions Dervy: Centiloque

Extrait :

1- N°5 : caractère et destinée.

"L’astrologie dévoile les relations intimes qu’entretient le caractère avec la destinée. La destinée d’un individu est l’expression de son caractère."

Le mot caractère nous vient du grec kharaktêr, qui signifie un signe gravé.

Il signifie également ce qui est propre à une chose, son expression personnelle, son originalité. Par extension, le caractère définit l’ensemble des traits psychiques propres à un individu.

Le caractère se rapporte à la fois à l’expression originale d’un individu et à son thème astral, le signe gravé dans les cieux, qui nous représente et nous définit.

Le caractère est au départ cette infime portion de nos êtres, qui échappe au grand nivellement imposé par l’hérédité et par l’environnement de naissance (racial, familial, social et culturel). Il est ce qui nous rend unique. Au travers de ce petit germe de liberté, la nature développe en nous, patiemment, la sagesse, le pouvoir et l’amour.

Le terme de destinée est aussi riche en enseignements : il est à la racine du mot destination qui signifie le rôle, l’usage.

Le concept de destinée implique une fonction à remplir. Le caractère actualise la destinée, c’est-à-dire le rôle que nous avons à jouer dans cette existence, un rôle qui n’est pas imposé: on continue à confondre astrologie et fatalisme, on fait d’elle le chantre du c’était écrit, comme si sa fonction se bornait à décrire une destinée transformée en fatum, en une fatalité inéluctable à laquelle nul ne pourrait échapper. C’est tout à fait le contraire, puisque l’astrologie n’a de sens que si elle nous permet d’agir sur la destinée.