mardi, juillet 19, 2022

Quand le ciel embrase l'été

Ce début d’été est particulièrement étouffant : l’Europe transpire comme jamais, l’Espagne, l’Italie, la France sont en ébullition et même l’Angleterre flirte avec les 40°Celsius ! Plus loin, l’Est et le Sud de la Chine souffrent tout autant ! Impuissants et consternés nous voyons fondre nos glaciers alors que la sécheresse et les incendies font les titres de l’actualité : le dérèglement climatique c’est maintenant ! 

Mais les feux qui nous préoccupent ne sont pas uniquement ceux qui embrasent nos forêts et menacent jusqu’aux séquoias géants de Californie : dans les semaines qui s’annoncent, sous l’égide d’un Mars particulièrement virulent, les esprits et les cœurs risquent aussi de brûler. Peu d’entre nous resteront hors d’atteinte, les « points chauds » concernant les quatre signes fixes (Taureau, Lion, Scorpion et Verseau) se répercutant sur l’ensemble du Zodiaque. Ainsi qu’il en avait été question dans mon dernier article, consacré à Uranus et à Rahu : « Les mois associés à cette conjonction - mi-mai 2022 à début février 2023 - seront parcourus de crises. La plus grave sans doute prendra place du 24 juillet au 18 août, quand Mars en Taureau rejoindra Uranus et Rahu au carré de Saturne. » 

Cette configuration est dangereuse : certes, il est toujours possible d’y lire, idéalement mais sans maquiller la vérité, des circonstances extra-ordinaires ne nous laissant pas de choix (Rahu), au cours desquelles des actions chevaleresques (Mars) sont réalisées au service du plus grand nombre. Que dans ce même contexte des décisions radicales (Uranus) soient actées, à l’ombre bienveillante de la sagesse saturnienne. D’un autre côté les conflits personnels et collectifs risquent de s'envenimer (Mars-Rahu), les épreuves et les circonstances adverses de se multiplier (Mars-Saturne), sans oublier la possibilité marquée d’épisodes terroristes (Mars-Uranus-Rahu). 

L’application - ou la non application - de l'intelligence sépare ces deux approches.

Le 31 07 2022 à 21h38 calculé pour Paris France


Mars, Uranus et Rahu au carré de Saturne du 24 juillet au 18 août

Cette configuration fiévreuse, incandescente, n’arrive pas tous les jours heureusement. Et si comme toujours des opportunités d’ouverture et de libération se feront jour, il faudra s’accommoder de circonstances incontournables, forcément difficiles. 

Mars, l’astre rouge associé à l’énergie et au conflit, au feu et à la guerre, à la sécheresse, à la colère, à l’impulsivité et à la brutalité, rejoint Uranus dans le signe du Taureau : Uranus dont la nature radicale favorise les bouleversements, l’autoritarisme et le fanatisme. Mentalement, nerveusement et physiquement explosive, cette rencontre favorise des décisions et des actes excessifs, d’autant qu’elle est « empoisonnée » par la présence de Rahu, le nœud lunaire nord, déjà conjoint à Uranus (1). Rahu est le dévoreur des luminaires, le maître des éclipses tant astronomiques que mentales. Conjoint à Mars et à Uranus il préfigure des évènements tangibles et préoccupants, violents peut-être, non sans liens avec l’avidité, la colère, l’attachement et l’insatisfaction qui assombrissent l’espace psychique collectif.  

Des circonstances adverses liées à un Saturne en Verseau dur et tendu au carré de cet amas, aggravent cet assombrissement :  les menaces de coups, de blessures, d’accidents, d’agressions, d’incendies et de sécheresses sont accentués. Elles sont en partie la matérialisation de nos contractions intérieures symbolisées par le carré Saturne-Mars (ressentiment, animosité, brutalité, sensations de pénibilité, d’enfermement, d’impuissance et de frustrations). Simultanément une atmosphère anxieuse, des agissements secrets, des pertes, des attachements douloureux blessent et durcissent les cœurs et les esprits (Saturne au carré des nœuds lunaires). Et ainsi la peur, la poursuite de la sécurité, l’attachement aux croyances et aux traditions nourrissent la résistance et l’opposition à des transformations essentielles (Saturne carré à Uranus). 

On le voit, rien de très réjouissant, nous sommes loin, du moins durant cette période particulière, d’un été de l’amour.

- Un Mars électrique, bouillant d’énergie (conjoint à Uranus), aux désirs inextinguibles et brutaux (conjoint à Rahu), se heurte à Saturne (la durée, les limites, le contrôle, les règles, les circonstances adverses) et se traduit en colères et en frustrations. 

- Imposant son autoritarisme et sa radicalité, un Uranus perverti tente d’user de l’impulsivité et de la force brutale de Mars pour débloquer les situations figées.

- La résistance (Saturne) aux changements extérieurs et à la révolution intérieure (Uranus) se renforce, durcissant les relations entre les individus, les factions sociales et les nations. 

- A cheval entre le psychisme et la matière, Rahu affecte notre réalité, qu’il s’agisse d’évènements inévitables ou de rencontres déterminantes. Il se tient à la source du chaos actuel en ce qu’il représente nos désirs insatiables quelles que soient les gratifications obtenues. 


Les dangers de Mercure en Lion du 23 juillet au 4 août

Les significations de Mercure en Lion en opposition au Verseau, apparaissent comme des conséquences de ce qui précède. Mercure représente le « comment penser » par le biais de la structure mentale, de la logique et de l’ordre. Il est le maître des choix, trouvant sa Joie (2) en maison 1, qui est l’Ascendant, c’est-à-dire le gouvernail du thème. Lors de sa rapide traversée du Lion, il déploie des aspects tendus à Mars, à Rahu et à Ketu, à Uranus et à Saturne, complétant une croix en signes fixes du 27 juillet au 1er août, journées pendant lesquelles les pires décisions pourraient être prises. 

Dès le 23 juillet son carré à Mars, menace la communication par l’impulsivité (Mars) du langage (Mercure) qui tend à se transformer les mots (Mercure) en armes (Mars). Actif dès le 25 juillet, son carré à Uranus pourrait déclencher de « fausses bonnes idées » accompagnées de déclarations autoritaires. Il s’installe simultanément au carré des nœuds lunaires favorisant l’art de convaincre, la ruse, les manipulations, les choix axés sur la survie et l’intérêt personnel, les indiscrétions et les choix compulsifs. Puis l’opposition de Mercure à Saturne prend effet à partir du 27 juillet, durcissant les communications, provoquant mauvaises décisions et dureté mentale. Le 1er août son carré à Mars, aux nœuds lunaires et à Uranus s’achève mais Mercure leur reste connecté par « translation de lumière » par le biais de Saturne dont il quitte l’opposition le 4 août.   

L’on réalise que la menace très présente de ces aspects de Mercure réside dans les mauvais choix, ceux dont les conséquences se répercutent sur de nombreuses années. Tout doit donc être fait pour penser clairement, ce qui nécessite d’examiner avec beaucoup de sérieux et d’attention les motivations secrètes et les désirs cachés. Qui décide doit-on s’interroger : l’audace ou la peur ? L’amour ou l’intérêt personnel ? L’intelligence ou les conditionnements ?  Il est crucial d’être particulièrement clair avec soi-même pour répondre à ces questions car notre avenir en dépend. 


Ketu en Scorpion 

A l’opposé du Taureau, au carré de Saturne lui aussi, Ketu le nœud lunaire sud participe à la configuration à partir du Scorpion, signe de mort et de renaissance, offrant par là un premier éclairage à une quête de solutions. Ketu, qui comme Rahu relie le psychisme à la matière, c’est-à-dire la conscience aux évènements, représente ultimement le détachement de soi qui accompagne la simplicité, la sobriété (en tant que mode de vie) et parfois l’austérité. Il signifie que nous ne pouvons guérir le monde sans guérir nos consciences. 

Saturne inspire la séparation et Ketu le détachement : leur carré entraîne des absences, des abandons, des éloignements, ou un isolement imposé par les circonstances. Dans ce cadre et à cause de l’ensemble de la configuration, des secrets de famille (Saturne-Ketu) risquent d’être révélés sans discernement : l’impulsivité de Mars et la nature radicale d’Uranus, sans compter les ruses et les mauvais choix mercuriens, encouragent à percer brutalement les abcès. 

On soulignera, à l'inverse des impulsions marsiennes, une tendance à la renonciation et au détachement, mais mis en œuvre par une volonté contraignante et conflictuelle (Saturne), ce qui ne fonctionne jamais : seule la compréhension (Uranus) des racines de l’insatisfaction (Rahu) permet de changer sans effort et sans conflit. Une grande subtilité est ainsi requise. Non seulement les circonstances adverses (Saturne-Mars) ne doivent pas être forcées, mais l’action juste, libérée de la volonté égoïste, doit être facilitée par le détachement de soi (Ketu). Or l’on ne peut décider de se détacher, de même que l’on ne peut décider d’aimer : l’on ne peut que tenter de comprendre l’attachement (Rahu). Cette compréhension qui détache naturellement, sereinement, sans effort de la volonté, est synonyme de mort et de renaissance. 

L’ordre

Les énergies tendues auxquelles cette géométrie céleste nous confronte, ne sont pas extérieures à nous. Elles appartiennent pleinement à la structure et au contenu de notre conscience. Alors que notre monde semble s’enfoncer dans le chaos, nous ne sommes pas impuissants : l’ordre, qu'il nous faut établir en nous-mêmes est la seule alternative au chaos. Il ne s’agit pas d’un ordre théorique, mental, moral, politique ou religieux imposé par des autorités, des croyances ou des idéologies qui sont toutes des créations de la peur, notre ennemie héréditaire (3). L’ordre qui nous est crucial est visible dans toutes les directions vers lesquelles notre attention se porte, qu’il s’agisse de l’art, de la science, de la philosophie ou de l’astrologie. Indissociable de l’intelligence, il préside à l’univers entier. 

Toute maladie, de l’esprit, du cœur ou du corps est un désordre. Guérir c’est remettre en ordre, ce à quoi l’astrologie, qui est l’étude du cosmos (le monde ordonné), doit s’employer. 

La remise en ordre passe par la défragmentation

Un astre entier, non-fragmenté, agit totalement, en accord avec sa nature profonde. Si chaque astre se manifeste de façon complète, non-fragmentée, nous pouvons espérer traverser sans heurts et même avec des bénéfices cette période si particulière et pourquoi pas, puisque c’est le but, en profiter pour transformer la structure et le contenu de la conscience. 

Mars signifie avant tout énergie et action. Sa complétude se manifeste dans le service et l’esprit chevaleresque, alors que sa fragmentation conduit à tous les conflits, car nous usons alors de son énergie en réaction à la peur, à la colère ou au désir. Ainsi la vraie nature de Mars, qu’il nous est possible d’exprimer sans délai, est celle du guerrier intérieur, celui qui sait que son ennemi unique, héréditaire et formidable s’appelle la peur. 

Dans ce contexte, Uranus non-fragmenté, c’est-à-dire libéré des démons du fanatisme et de l’autoritarisme, s’allie à Mars en associant l’intelligence à l’énergie : il génère ainsi l’action juste, seule capable de se déployer harmonieusement parce que n’étant pas la fille du désir, de la volonté ou de la peur. L’action juste se découvre dans l’observation et la compréhension de son contraire qui est la réaction : la réaction à la peur, aux passés douloureux, aux conditionnements, au désir insatiable ne génère que des actions incomplètes, biaisées et destructrices. 

Toujours dans ce contexte les nœuds lunaires sont à envisager de façon holistique, c’est-à-dire la moins fragmentée possible : Rahu représente le terrain des expériences qui, bonnes ou mauvaises, nous laissent toujours un goût d’insatisfaction. L’ego va ainsi s’épaississant, s’éloignant (croit-il) de la crainte atavique du néant : la mort rôde en lisière de nos consciences et c’est l’attachement (Rahu) au moi, à son histoire, à ses désirs et même à ses craintes qui fait tourner la machine mentale de façon incessante. Ketu représente la cristallisation des expériences sous forme de sens : nous apprenons que le moi, que la pensée ne peuvent jamais être satisfaits, nous lançant ainsi dans la quête de la vérité et de la sérénité par le biais du détachement (Ketu). 

Saturne quant à lui, dans sa complétude, représente la réflexion sérieuse, la pondération, la méditation : sans sa présence qui est patience, détermination, force mentale, rien ne se fait. C’est uniquement dans sa fragmentation qu’il s’attache au besoin de certitudes et de sécurité et résiste ainsi à la révolution de la conscience (Uranus). C’est son incomplétude qui fige les nœuds lunaires - les « nœuds de la pensée » - ou qui limite, contrôle et interdit, générant ainsi de multiples frustrations. Le Saturne complet, entier, réalise que la sécurité n’existe pas, quoique nous employons notre temps à la rechercher, empêchant les transformations fondamentales d’avoir lieu. Comprendre que la sécurité n’existe pas ouvre à la nature vraie de Saturne, le maitre du temps psychologique : la peur n’existe que dans le temps qui est la dimension de la pensée. La pensée ne se tait que dans l’éternel présent.

Les feux de la passion

Nous traversons des temps difficiles. L’humanité est en crise et si la majorité d’entre nous fermons les yeux, malheureusement, nous sommes toutes et tous tourmentés en profondeur. Pris dans le maelstrom de nos existences routinières, tourmentés par l’inquiétude et les futurs incertains, fatigués par le manque de sommeil et le matérialisme désespérant, nos esprits s'éloignent de la joie et de la sérénité. Le désir, la peur, la colère, la compétition, l’attachement nous consument intérieurement et nous condamnent à des vies étroites, stériles et profondément destructrices, d’autant que nous atteignons la barre des huit milliards d’êtres humains. Il est difficile de s'extraire de l’Histoire présente, mais si nous survivons à cette phase destructrice, nos descendants seront fascinés par notre époque au cours de laquelle comme jamais peut-être, l’humanité est forcée à se remettre en question. Et cela concerne chaque individu.

Ces prochaine semaines Mars, Uranus et Rahu offrent des opportunités d’action extraordinaires, capables de trancher (Mars) les nœuds (Rahu) les plus complexes afin de révolutionner (Uranus) la conscience. Le carré de Saturne (le sérieux, la profondeur, la sagesse) offre la possibilité d’édifier, de bâtir un monde nouveau en permettant à l’éveil de l’intelligence (Uranus) de se structurer et de perdurer. Et si nous nous attelons ainsi à ce qui doit être faits, les nœuds lunaires matérialiseront des circonstances favorables à la croissance philosophique et spirituelle de l’être humain, nous ouvrant à la finalité de nos existences. 

La meilleure façon de vivre cet été dangereux est de transformer les feux de la guerre, du désir et des frustrations en feux de la passion : il nous faut brûler dans les brasiers de l’intelligence et réaliser que nous sommes des graines de sens semées par le cosmos dont la vocation est d’éclore.

Quelques mots sur le conflit Ukrainien 

Le 5-08-2022 à Kiev, Ukraine, 23h30

Les connexions récurrentes de cette guerre avec les 17°/22° degrés de l'axe Verseau/Lion, ont été soulignés à différentes reprises (4), principalement via les thèmes astraux de Volodymyr Zelensky et de Vladimir Poutine (5). 

Les chances sont fortes pour que la configuration actuelle durcisse le conflit : outre « l’historique » de ces degrés (cf. L’invasion de l’Ukraine et la folie humaine), notons que Saturne rétrograde sur le Rahu (20°00 R Verseau) au Fond du Ciel (21°17 Verseau) de V. Poutine, alors que son Mars progressé se trouve actuellement à 18°33 du Verseau. Simultanément son Jupiter à 19°45 du Taureau reçoit la visite de Mars (colère), d'Uranus (autoritarisme) et de Rahu (l'obsession d'entrer dans l'histoire). 

Pour rappel, le Milieu du Ciel de V. Zelensky est situé à 20°23 du Verseau et sa Lune à 17°43 du Lion (conjointe au Ketu de V. Poutine et opposée à son Mars progressé). Son Uranus natal à 16°07 du Scorpion reçoit l'opposition de Mars, d'Uranus et de Rahu - ainsi que du Jupiter de V. Poutine : voilà une synastrie dangereuse s’il en est, alors que les deux thèmes sont soumis à des tensions extrêmes. 

Les transits du Soleil (en Lion), de Mercure également en Lion que nous avons étudiés et de la Lune, les menacent l'un comme l'autre. La fin juillet et le mois d’août sont riches en occasion d’inflammation : le 5 août par exemple, dont la carte (ci-dessus) montre une Lune conjointe à Ketu et au carré du Soleil, dessinant une croix en signes fixes, ou encore la pleine Lune du 12 août qui sera conjointe à Saturne. Un point essentiel : Mars sera au parallèle de déclinaison des noeuds lunaires du 5 au 15 août, un aspect violent, très favorable aux attentats, d'autant qu'Uranus y participe (6). En conclusion le conflit pourrait se faire plus acharné encore, à moins que les deux pays n'arrivent à un accord, peut-être sait-on jamais, forcés par des circonstances exceptionnelles symbolisés par les noeuds lunaires transitant leurs thèmes respectifs.  

_________________________________

(1) Uranus, Rahu, l’intelligence et le sens de la vie

(2) Pour des explications détaillées des Joies planétaires, lire : Le sentier céleste -Horizontalité et verticalité - Bernard Duchatelle - Astrodienst - Constellation News

(3) Initiation à la guerre intérieure - Bernard Duchatelle

(4) Cf.  L’invasion de l’Ukraine et la folie humaine  -  Vladimir Poutine  - La destinée de Volodymyr Zelensky 

(5) Examiner  le thème astral de Vladimir Poutine avec prudence, l’heure en est incertaine, même si nombre d’éléments plaident en faveur de son exactitude. Voir à ce sujet les mêmes articles cités dans la note (4). 

(6) Cf. entre autres nombreux articles sur ce sujet :  Le temps du dragon - ainsi que Mars, le dragon et la barbarie





dimanche, juin 26, 2022

Bernard Duchatelle, nouveau directeur global d'ISAR pour la France

Bonjour à toutes et à tous, me voici désormais vice-président d’ISAR pour la France, une position qui me permettra je l’espère de participer à l’essor international d’une astrologie intelligente, profonde et riche de sens. Dans l’acronyme ISAR - International Society for Astrological Research - les mots International et Recherche sont présents et c’est bien dans cette direction qu’il nous faut aller.

Contrairement à certaines idées reçues, loin d’être captive d’un lointain passé, l’astrologie traverse un nouvel âge d’or : non seulement l’informatique nous offre des outils extraordinaires, inimaginables pour nos prédécesseurs, mais jamais au cours de notre longue histoire autant d’astrologues originaires de nations et de cultures différentes n’ont eu l’opportunité de communiquer, d’échanger et de partager ainsi leurs travaux avec le monde entier.


Vous êtes donc dès à présent invités à participer à ces échanges, par le biais d’articles, d’enregistrements audios, de webinaires afin que vos idées, vos réflexions, vos expériences et vos recherches enrichissent le tronc commun de la connaissance astrologique. 

Contact par l'adresse mail de ce blog : bernard.astrologue@gmail.com 

Amitiés, Bernard


samedi, juin 18, 2022

Uranus, Rahu, l'intelligence et le sens de la vie

Il semble qu’une existence réussie, raisonnablement heureuse, créative et sereine nécessite un épanouissement tridimensionnel, c’est-à-dire associé à la vie affective, à l’activité professionnelle et enfin au sens même de la vie. Il s’agit d’un équilibre : une sphère affective satisfaisante permet de supporter bien des déboires en diffusant un certain contentement. Et si pour une raison ou une autre le cœur est triste, l’intérêt, voire la passion vécue pour une activité offre une vitalité qui apaise les souffrances ou le mal de vivre. 

Pourtant cruciale à la réalisation de soi, en notre époque d’indifférence philosophique et de matérialisme triomphant, la quête du sens de la vie est largement laissée de côté. L’on se contente généralement de vagues points de vue parfois colorés religieusement, souvenirs diffus d’un conditionnement familial ou social. L’on s’identifie dès l’enfance à des croyances ou à une absence de croyances qui décorent nos intériorités et nous déchargent de la nécessité d'investiguer. 

Ce problème s’avère fondamental lorsque l’on réalise que l’être humain est avant tout, qu’il le sache ou non, un animal en quête de sens. Que la floraison de sa destinée dépend en grande partie de son habileté au grand jeu de la vie et de la mort, auquel nous participons toutes et tous quoique nous n’en ayons choisi ni le temps, ni le lieu, ni les règles. Le fait que nous soyons conscients, c’est-à-dire capables de nous observer agir et penser, constitue le premier des mystères et devrait nous forcer à nous interroger : sommes-nous des « accidents » de l’univers ou nos destinées ont-elles un sens ?  

L’intelligence

Cette interrogation qui préoccupe et nourrit le cœur de l’humanité depuis la nuit des temps, naît de l’intelligence : non pas de la ruse, de l’astuce, ni de la faculté d’adaptation, ni même de nos intellects sophistiqués inventeurs de technologies inouïes. Inséparable de l’amour, l’Intelligence est probablement l’énergie majeure, centrale de notre univers. Omniprésente dans les mathématiques et la physique, dans la musique et la poésie, dans la philosophie et l’astrologie elle constitue l’origine, la source et peut-être (sans doute ?) la finalité de tout ce qui existe, de tout ce qui est, a été et sera. A notre niveau elle s’exprime à partir de la quête du sens.


Uranus 

De ce point de vue l’intelligence est la composante majeure de l’astrologie qui consiste à associer le sens à la géométrie céleste. Attacher le ciel à nos destinées renvoie à Uranus et à ses significations. Cet astre s’avère très présent dans les thèmes de scientifiques, de philosophes ou de personnalités diverses qui initient de nouveaux champs d’investigation ou révolutionnent les paradigmes de la pensée. Son meilleur talent consiste à associer la compréhension à l’action, ce qui en fait l’astre de la révolution qui bien pensée n’est pas sociale ou politique mais intérieure, c’est-à-dire capable de transformer la conscience.  

On le considère comme l’astre de l’astrologie par pur empirisme : nombre de pratiquants l’affichent particulièrement puissant dans leur thème de naissance. L’on remarque également ses transits signifiants lorsqu’un intérêt pour l’astrologie, capable de perdurer parfois toute une vie, se déclenche chez un individu qui le plus souvent ne s’y attend pas : Uranus s'associe aux illuminations soudaines capables de bouleverser l'existence. Il permet ainsi d’aller au fond des choses : sous son égide le « comment » de la mécanique du monde ne suffit pas, il faut aussi s'atteler au « pourquoi ». 

Conjonction exacte Uranus-Rahu le 31 07 2022 21H38 Paris
La conjonction Uranus-Rahu, 
mi-mai 2022 à début février 2023

Le « pourquoi » et sa quête occupent le centre de ces mois de conjonction d’Uranus avec le nœud lunaire nord (Rahu). 

Idéalement il s’agit d’une investigation mentale aboutissant à l’action : Uranus, comme on l’a dit, associe la compréhension à l'action et Rahu signifie des évènements personnels ou collectifs (circonstances spéciales, rencontres déterminantes, …) favorisant ce processus. 

Comprenons que les nœuds lunaires ne renvoient pas uniquement à des tendances psychologiques, mais aussi à des évènements concrets. Lié directement au vécu, Rahu (le nœud nord) stimule les astres qu’il touche : sans que nous le décidions nous sommes exposés à leurs principes, à leurs significations par le biais d’expériences, d’évènements « fortuits ». Les valeurs uraniennes d’intelligence, de révolution, d’indépendance, d’originalité, de liberté ont ainsi l’occasion de se manifester dans la conscience collective et chez de nombreux individus.

Alors que nous traversons des temps sombres et tourmentés dont les marqueurs principaux sont le dérèglement climatique et une destruction systématique du miracle de la vie, de nouvelles voies à explorer, de nouveaux paradigmes à établir fondés sur l’intelligence révolutionnaire que représente Uranus sont devenus cruciaux. Les quelques mois pendant lesquels Uranus et Rahu voyagent ensemble doivent nous y aider. Le but fondamental est de changer la conscience, une possibilité qu’offre cette conjonction qui au natal signifie entre autres : « Dessein parfois réalisé d’ouvrir des portes, d’emprunter en premier certaines voies qui transforment la conscience collective (…) » (1)

C’est bien cela, comprendre que nous avons une mission à accomplir, que nos vies comptent, parce qu’elles ont un sens. Usant des instruments uraniens que sont les fulgurances mentales, l’intuition, les illuminations soudaines, nous agissons parce que nous comprenons. Car si nous comprenions vraiment pourquoi nous détruisons le monde, nous agirions instantanément. Si nous n’agissons pas c’est que nous ne comprenons pas, malgré les informations dont nous sommes abreuvés. Maintenant, il est fort possible que Rahu (les circonstances) nous force à la compréhension. 

Le bémol  

Rahu n’est pas positif en soi, il est même directement lié à la nature de nos problèmes qui sont avant tout inhérents à nos consciences. Rahu représente la soif inextinguible d’expériences dont les conséquences sont l’anxiété, la colère, les arrière-pensées et l’attachement. Son mot-clé, responsable de nos soucis est « insatisfaction ». Que nos expériences soient gratifiantes ou non, nous n’en avons jamais assez, notre avidité n’ayant pas de limites. 

L'avidité prend racine dans l’attachement (Rahu) au passé, à nos mémoires, à notre image qui obscurcissent nos consciences, les empêchant de se transformer. Ainsi Rahu explique le lien existant entre les manœuvres secrètes et destructrices des gouvernements, des multinationales et des puissances financières et notre avidité personnelle, à nous qui sommes si prompts à dissimuler nos motivations réelles et nos désirs secrets.

Le travail à accomplir

C’est un éveil à ne pas manquer : la conjonction Uranus-Rahu offrira différents résultats selon les individus. Des ouvreurs de voies, des pionniers qui appliquent l’intelligence (Uranus) à l’insatisfaction (Rahu) se révèleront à eux-mêmes et peut-être au monde. Ils s’emploieront au travail à accomplir dont l'essentiel tient dans la compréhension de l’attachement (Rahu) à nos ego étroits qui n’ont en tête que leurs intérêts personnels. 

Demandons-nous donc pourquoi nous sommes insatisfaits, sachant que cette insatisfaction détruit le monde. N’est-ce pas parce que devenus matérialistes à outrance nous ignorons totalement la quête du sens de la vie ? Et qu’ainsi nos destinées n’ont aucun sens, si ce n’est de survivre le mieux possible avant le naufrage de la vieillesse et l’incompréhension de la mort ? 


L’obstacle saturnien 

Le travail ne nous est pas mâché, la cause en étant à Saturne au carré d’Uranus jusqu'à la fin de l'année. De même, son carré aux nœuds lunaires (actif jusque fin novembre 2022) est dévastateur : durcissement du réel, guerre en Ukraine, pénuries alimentaires, aggravation des problèmes environnementaux, sécheresse ... Mal vécu, incompris, Saturne représente l’action bloquée, l'étroitesse des opinions et des croyances enfermées dans le passé et les traditions, la recherche de la sécurité, l’égoïsme et la peur. En bref l’hébétude que nous expérimentons alors que la maison brûle.

Pourtant Saturne n’est pas l’ennemi : il représente la patience, la détermination, la force mentale sans lesquelles nous n’arriverons à rien, sans lesquelles le fulgurant Uranus se consume comme un feu de paille. Son carré à Uranus souligne la nécessité de structurer l’éveil de l’intelligence (Uranus) en nous purifiant des attachements et de l’insatisfaction (Rahu). Son carré aux nœuds met l’accent sur les enfermements de la pensée et les limites de son action, là où Uranus propose des solutions. 

Saturne représente le sérieux, la conscience qu’il est totalement temps d’agir, car il n'est pas impossible que cette opportunité inouïe que l’univers et la vie nous ont offerte - c’est-à-dire la conscience - ne puisse éclore comme c’est son but.

Un portail ouvert sur la compréhension 

Les phases astrales importantes ouvrent des portails. La rencontre Uranus-Rahu dans le signe du Taureau (2) marque l’ouverture d’un portail de compréhension majeure capable de transformer les consciences de celles et de ceux qui sont à l’écoute. L’ensemble du processus réclame que nous nous tournions vers Ketu, le nœud sud en Scorpion, le signe de la mort et de la renaissance, bien évidemment en opposition. 

Les nœuds lunaires sont un axe : Ketu - dans le cadre d’un véritable éveil de la conscience - renvoie au détachement et à la quête spirituelle : il représente la cristallisation sous forme de sens des expériences et de l’insatisfaction associées à Rahu. Sa manifestation majeure, dont nous avons cruellement besoin, est la simplicité authentique qui ne consiste pas à se conformer à une image ou à adhérer à un principe, mais qui est le fruit de l’intelligence. 

Les mois associés à cette conjonction seront forcément parcourus de crises. La plus grave sans doute prendra place du 24 juillet au 18 août, quand Mars en Taureau rejoindra Uranus et Rahu au carré de Saturne. Nous y reviendrons bientôt pour en étudier les détails, mais notons dès à présent que cette période hyper-sensible risque fort d’être chargée en évènements tendus, qu'il s'agisse de l'environnement, de la politique (spécialement internationale) et de la société en général. Il faudra s'harmoniser avec Mars, ce qui signifie être dans l’action juste : celle-ci n’est pas une réaction, elle ne provient ni du désir ni de la volonté, mais elle procède de l’amour et encore une fois, de l’intelligence.  

____________________________________________________

(1) L’astrologie et la mécanique de la pensée  Rahu-Uranus - Les noeuds lunaires en aspects


(2) Uranus en Taureau, la révolution écologique



dimanche, mai 15, 2022

Eclipse de Lune en Scorpion et révolution de la conscience

La météo astrale se présente parfois comme un ensemble d’équations à résoudre : c’est le cas pour cette pleine Lune en Scorpion, par nature associée au chamanisme et à l’alchimie, favorisant l’exploration des mécanismes les plus secrets liés à nos destinées et en conséquence aux possibilités de révolution de nos consciences. 

Pleine Lune en Scorpion, Paris France le 16/05/2022 à 06h14 CET

La Lune en Scorpion

Spéciale, voilée, tourmentée, partagée entre ombres et lumières, la Lune en Scorpion renvoie aux obsessions et aux tourments ainsi qu’à la transmutation du plomb (Saturne) en or (le Soleil) ou du Serpent (les noeuds lunaires) en Aigle (la réalisation de soi). En général privé de lumière, l’ego s’enferme dans des pensées intenses et sombres, malgré sa capacité à briser toutes les limitations. 

La Lune en Scorpion réclame ainsi une descente aux enfers, c'est-à-dire une confrontation aux obscurités intérieures. Elle favorise la mort et la renaissance : le passé, avec ses mémoires étouffantes souvent obsessionnelles doit mourir, afin que l’esprit renaisse dans une pureté aimante et créative.  

Eclipse et noeuds lunaires

Cette approche s'impose cette nuit puisque cette pleine Lune est éclipsée. Concernant les connotations philosophiques de ce phénomène astronomique, il faut en passer par l’observation du ciel et réaliser qu’une éclipse est avant tout une occultation de la lumière, une lecture que l'on peut transposer intérieurement. 

Indissociable des éclipses, les noeuds lunaires y gagnent une importance accrue : l'on voit ce 16 mai la Lune se conjoindre à Ketu, le noeud lunaire sud qui lorsqu’éveillé figure le renonçant, l’errant, l’homme ou la femme libre en quête d'indépendance et cherchant à détacher la conscience de l'ego. 

Quant au Soleil il se conjoint à Rahu, le noeud nord (la tête du dragon ou du Serpent, quand Ketu en est la queue), qui représente la poursuite jamais achevée des expériences, cause de l’attachement, des anxiétés et de l’insatisfaction. 

Revenant à la lumière, celle-ci normalement « nettoie » les recoins obscurs de nos esprits. Mais à cause de son occultation lors des éclipses, des expériences vécues (Rahu) s’accumulent et se cristallisent (Ketu) dans les mémoires (la Lune), empoisonnant le psychisme à partir de notre passé. 

L'on sait que dans un contexte ésotérique, c'est l'alliance des deux noeuds lunaires qui produit le nectar d'immortalité (1). La résolution de cette équation particulière passe par la mort et la renaissance : Rahu, par le biais des expériences, gratifiantes ou non mais toujours renouvelées, mène éventuellement à Ketu, dans le sens où l’on comprend que quoiqu’il expérimente, l’ego n’est jamais vraiment satisfait parce que la réalisation de soi se situe en dehors de lui.

Les carrés de Saturne 

Une autre équation à résoudre se superpose ensuite à la première, puisque Saturne adresse un puissant carré aux noeuds lunaires et aux luminaires. Le temps, l’obstacle, la durée (Saturne) fait obstacle à la nécessaire renaissance. Figées par Saturne, les expériences (Rahu) se solidifient dans les mémoires (la Lune), générant ou renforçant des secrets vénéneux (Saturne carré Ketu), ou encore des désirs et des manoeuvres obscurs (Saturne carré Rahu), amplifiant les insécurités et les craintes (Saturne carré Lune) et empêchant la conscience d’être irrigué par les  lumières du coeur (Saturne carré Soleil). 

Comme Saturne représente également le sage, selon l’intelligence, la subtilité et la sensibilité de nos explorations, ces carrés ont capacité à favoriser la transmutation grâce à la force mentale (Saturne-Soleil) et à la réflexion sérieuse (Saturne-Lune), menant à la compréhension de l’insatisfaction (Rahu) et à la simplicité et au détachement (Ketu).

Uranus

L'astre de la révolution quant à lui débute une conjonction à Rahu qui se poursuivra jusque fin janvier 2023 : si l’audace uranienne en quête de liberté absolue, forcément intérieure, se heurte au traditionalisme saturnien, Uranus par le biais de rencontres, de synchronicités et de fulgurances mentales  oeuvre à nous faire comprendre l'ensemble de ces principes.

A résoudre 

Il nous faut ainsi résoudre le problème du désir insatiable des expériences (Rahu), forcément liée aux préoccupations mentales (la Lune), afin d’aboutir au détachement et à la simplicité (Ketu), clefs de la réalisation spirituelle et d'une indispensable transformation de la conscience. Cela passe par la résolution de la dialectique recherche de la sécurité (Saturne) et révolution intérieure (Uranus) : en d'autre termes aborder avec beaucoup de sérieux et dans une totale liberté de penser l'obstacle majeur qu'est la peur (2). 

S’attaquer à ces questions est immensément important puisqu’elles renvoient à l’essentiel de nos difficultés intérieures, responsables de la destruction effarante de notre planète. Sommairement ces difficultés se nomment peur et frilosité, insatiabilité de nos ego, mémoires figées et frustrations. 

Une astrologie d’action

Approchée de cette façon cette pleine Lune éclipsée en Scorpion illumine le coeur vital de cet outil extraordinaire qu’est l’astrologie. Au-delà de ses applications psychologiques ou de ses capacités à délimiter les zones de turbulence ou d’harmonie traversant nos existences, elle tisse des liens complexes et subtils entre la matière et la conscience et peut-être avec leur source commune (3) qu’il nous est impossible d’appréhender par la pensée. 

L’astrologie contribue ainsi à la fondation d’une spiritualité émergente, non pas enracinée dans des croyances passives nées du passé et des traditions, mais active et conquérante, dont le but est la libération de nos prisons intérieures. 

__________________________________________________

(1) Les noeuds lunaires et le nectar d'immortalité

(2) Thème de mon ouvrage Initiation à la guerre intérieure

 (3) Qu'il s'agisse du Brahman ou de l'ordre implicite, ou de quelque autre nom qu'on puisse lui donner. Voir à ce sujet les conceptions de Wolfgang Pauli (prix Nobel de physique) ou de David Bohm, qui œuvrèrent respectivement avec C.G. Jung et J. Krishnamurti 


samedi, avril 30, 2022

L'astrologie et la spiritualité du IIIe millénaire

Vous êtes invité(e)s le jeudi 5 mai 2022 à 20h30 CST à assister à mon webinaire intitulé: 

L'ASTROLOGIE ET LA SPIRITUALITE DU IIIe MILLENAIRE

«  A l’instar du futur Bouddha croisant la maladie, la vieillesse et la mort, l’être humain s’interroge depuis la nuit des temps : la vie est-elle un accident, un hasard incompréhensible et peut-être absurde, ou au contraire possède-t-elle une explication, une logique et pourquoi pas une finalité?  

Notre époque foisonne d’interrogations et de réponses diverses. Si l’athéisme est monnaie courante, les religions organisées restent puissantes quoiqu’insatisfaisantes, vouées aux dogmes, aux rituels et aux croyances plutôt qu’à une réalité vécue et n’apportant pas de remèdes à la brutalité universelle. De leur côté, depuis l’avènement de la physique quantique et de la relativité, bien des scientifiques considèrent la possibilité de dimensions sous-jacentes à la matière. Certains se rapprochent à nouveau du pourquoi, s’écartant sensiblement d’un unique comment, qui est leur champ naturel de prédilection. 

Face à notre civilisation contemporaine qui s’effraie de ses tendances autodestructrices et qui a plus que jamais besoin de réponses, l’astrologie qui est à la fois science, art et cheminement intérieur, ouvre des portes extraordinairement fécondes. Son outil majeur, qui est la carte du ciel, c’est-à-dire l’identité cosmique de l’individu, oriente celui-ci vers une spiritualité détachée des croyances, de la foi et des traditions, afin de lui permettre de poursuivre librement sa quête personnelle du sens. L’astrologie, par son exploration de la géométrie céleste et de sa possible finalité, par les liens intimes qu’elle entretient tant avec les destinées personnelles que la destinée collective, se doit d’irriguer de l’intérieur cette émergence d'une spiritualité du IIIe millénaire capable de révolutionner la conscience de l'être humain. »

Cliquez ICI pour vous inscrire si vous n'êtes pas membre d'ISAR. Attention, à moins d'enregistrer vous-même, il vous faudra être présent car ISAR ne propose plus d'enregistrement. 


mardi, avril 19, 2022

La fin du Kala Sarpa Yoga

Hier, le 18 avril 2022 à 16h00, alors que la Lune en Scorpion rejoignait Ketu, nous sommes entrés dans la dernière phase du Kala Sarpa Yoga qui nous accompagne de façon récurrente depuis plus de deux ans (1). Tous les astres restent ainsi à nouveau confinés du même côté de l’axe des noeuds lunaires pour une durée de cinq jours: le 23 avril à 18H19 Mercure se conjoindra à Rahu avant de le dépasser, mettant fin à cette configuration qui ne se reproduira plus avant l’an 2036 (2).

Conjonction Lune-Ketu - 18/04/2022 16h00 CET Paris France
Les derniers jours

De façon significative, l’offensive annoncée par la Russie sur le Donbass s’est déclenchée ce même jour. Pour rappel la guerre d’Ukraine a commencé le 24 février 2022, le lendemain de la reprise du KSY avec une même Lune en Scorpion. Aujourd’hui 19 avril, cela fait exactement deux Lunes que la guerre a commencé. Sur un autre front, le Covid qui fait partie des phénomènes induits par cette configuration devient incontrôlable en Chine ou des millions de gens subissent un véritable emprisonnement à domicile. 

Il n’est pas anodin que cette dernière phase ait lieu alors que Saturne, à 23°29 du Verseau, transite au carré des noeuds à 22°35 dans l’axe Taureau-Scorpion. Extrêmement clivée et tourmentée, la conscience collective subit pêle-mêle l’hypocrisie entre le prêché et le vécu, la colère froide et tenace, la dureté mentale et l’isolement, le tout causé par des épreuves en tout genre, des deuils, des déceptions ou encore des secrets de famille délétères. 

Pour aller mieux, les qualités saturniennes telles que l’acceptation, la patience, la détermination et la persévérance sont à cultiver. L’essentiel reste cependant de saisir que cet aspect entre Saturne et les noeuds n’est favorable qu’à condition de s’orienter vers la simplicité et la spiritualité, c'est-à-dire une exploration libre, sérieuse et personnelle des strates profondes de la conscience. 

En attendant l’atmosphère mondiale se montre troublée et tendue. Totalement fragmentée, la conscience collective semble avoir perdu le sens de la vie. Confronté aux circonstances socio-économiques adverses, le libre-arbitre, principale victime du Kala Sarpa Yoga semble au plus bas alors que le monde continue sans frémir sa marche vers l’autodestruction dans le cadre d'une spiritualité quasi-inexistante.

Jupiter, Neptune et Vénus en Poissons

L’on peut pourtant croire à des améliorations à venir peut-être assez rapidement, ne serait-ce que parce que l’achèvement du Kala Sarpa Yoga doit contribuer à désembrumer les esprits. Il faudra compter avec les conséquences des crises traversées depuis deux ans, mais l’on devrait connaître un adoucissement des tensions dès la fin avril. 

La conjonction Jupiter-Neptune qui reste un élément majeur du Zeitgeist  - l'air du temps - astral actuel doit contribuer à cette amélioration en associant justice, empathie et compassion. 

Attention cependant au bémol que constituent la sentimentalité et les illusions (Neptune) amplifiées par Jupiter. Voilà un cocktail dangereux à surveiller tant dans les relations diplomatiques que dans les élections en France et ailleurs dans le monde (3). 

Si Kala Sarpa Yoga a pour effet d’annuler le libre arbitre des individus, tant nous sommes captifs des circonstances, des craintes et des conditionnements, Jupiter et Neptune permettent à l’intelligence du coeur de se déployer. L'on pourra aussi compter sur Vénus en Poissons qui se rapproche à grande vitesses des deux astres : en conjonction avec eux jusqu’au 6 mai, l'on peut croire (espérer) que la diplomatie (Vénus), la compassion (Jupiter) et l'empathie (Neptune) feront avancer les choses dans la bonne direction.  En vérité cette triple conjonction a capacité à ouvrir le coeur de façon exponentielle tout en provoquant un développement conséquent de l’intelligence émotionnelle.  

Mercure, Uranus et la synergie des intelligences

Pour appuyer cet espoir, l'un des excellents signes lisible dans le ciel est la conjonction Uranus-Mercure qui accompagne ces 5 journées de KSY : la logique, le discernement, le sens critique et l’analyse factuelle (Mercure) s'associent à la possibilité de fulgurances mentales et de perceptions directes de la vérité (Uranus). La possibilité de changer la vie se révèle ainsi par les facultés de compréhension de l’esprit (Uranus-Mercure) portées par l’intelligence du coeur (Jupiter-Neptune-Vénus).

Cette intelligence globale est seule capable de nous mener à l’action juste dont le monde a désespérément besoin. Celle-ci nécessite une transformation de nos consciences, entre autres de s'éveiller à une conception libre de la vie, audacieuse, aventureuse, en quête de sens plutôt que de sécurité. 

Que retirer de deux années de Kala Sarpa Yoga ?

Cette orientation se lit dans les significations philosophiques des noeuds lunaires franchement exacerbées ces deux dernières années par le KSY qui a affecté nos cadres de vie. Des circonstances spéciales, souvent difficiles, ont beaucoup affecté le libre arbitre des individus et mis en lumière nos comportements nocifs, nous confrontant aux conséquences en quelque sorte. 

Très liés à notre psychisme profond, Rahu et Ketu attirent notre attention sur le matérialisme triomphant et les désirs sans fin, l'anxiété, la colère, l'attachement et l’insatisfaction (Rahu) qui s'y rapportent, emprisonnant nos consciences et détruisant le monde. Explorer nos craintes et nos limitations nous permet de comprendre l'attachement et d'aller ainsi vers le détachement et la simplicité (Ketu), c'est-à-dire la réalisation de soi. En d'autres termes de changer nos consciences et de guérir le monde. 


(1) La configuration s'est formée en premier lieu le 24 février 2020, avec une conjonction Mars/Ketu.  Voir les nombreux articles à ce sujet : Mars et le Temps du Serpent, La genèse astrale du Covid-19Bonne et complexe année 2022, Les astres au temps du Corona virus

(2) Ce dernier Kala Sarpa Yoga se déploie du 18/04/2022 à 16h00 CET (conjonction Lune-Ketu) au 23/04/2022 à 18h19 CET (conjonction Mercure-Rahu). Les trans-saturniennes sont ici prises en compte: si l’on inclut uniquement les astres du premier septénaire, comme le font les astrologues Indiens, la configuration est beaucoup plus  fréquente.

(3) Jupiter et Neptune en Poissons, élections et émotions

samedi, avril 02, 2022

La destinée de Volodymyr Zelensky

Une vraie destinée implique une fonction et une quête. La majorité d’entre nous semblent passer à côté: nous suivons la route sur laquelle la vie nous a placé, tentant rarement un pas de côté, essayant de survivre au mieux en grappillant le plus de gratifications possibles sans jamais approcher le sens de la vie, ce pivot mystérieux autour duquel gravitent pourtant nos consciences. Rares sont celles et ceux qui en quête de réalisation de soi portent ce sens tout au long de leur existence. 

Il arrive parfois que la destinée s’épanouisse sous la pression de circonstances particulières, brillant soudainement sous un jour nouveau. Quoique célèbre en Ukraine, Volodymyr Zelensky n’était pour le reste du monde qu’un « comique » devenu président d’une république au prise avec son puissant voisin Russe. Ce même comique devenu chef de guerre depuis le 24 février 2022 et qui étonne par sa détermination et son sang-froid. Sa carte du ciel nous éclaire sur les mécanismes complexes de sa personnalité et nous montre comment sa destinée a pris son sens, faisant de lui un symbole de la résistance à la force brutale. 

Volodymyr Zelensky le 25/01/1978 14h00 (HL) à Kryvyi Rih Ukraine

LE  THEME

Idéalisme, combativité, besoin de reconnaissance

Conjoint à Vénus en Verseau, le Soleil en neuvième maison évoque un humanisme doublé d’un idéalisme à la fois esthétique et affectif. Très commun chez les artistes, le désir de reconnaissance est souligné. Pour s’épanouir durablement un Soleil en IX nécessite une quête (1) et celle-ci est soutenue par les noeuds lunaires : au sextile (Ketu le NS) et au trigone (Rahu le NN) de cette conjonction, ils indiquent que des circonstances, des soutiens et des opportunités associent la destinée à l’étranger (maison IX), à une mission de vie (le Soleil), à l’art et à l’affect (Vénus). Vivre et même réussir ne sont pas suffisants. Nous en verrons la démonstration un peu plus loin. 

Opposé à ce Soleil et à Vénus, Mars à 0°15R du Lion indique un tempérament fougueux, passionné et combatif, rebelle envers les autorités et plutôt téméraire, d’où son refus de se faire exfiltrer par les Américains. 

Le neptunien

Volodymyr Zelensky n’est cependant pas un guerrier - c’est un artiste devenu président après avoir incarné un professeur d’histoire accédant à la fonction suprême en Ukraine. Cette frappante mise en abîme renvoie à Neptune - l’astre du cinéma et de la télévision - angulaire et exalté en Sagittaire dans son thème, puissamment allié à une flamboyante Lune en Lion par un trigone exact à 0°11' d’orbe, lui permettant d’incarner une grande palette de personnages et de les transposer dans la réalité. 

Ce même aspect lui permet de communier (Neptune) avec le public (la Lune), en mettant le doigt sur les préoccupations de ses concitoyens. La guerre aidant - malheureusement - il en vient à incarner au yeux du monde l’Ukraine et sa population au prise avec une invasion. 

Mars, déjà opposé à Vénus et au Soleil est au sesquicarré (135°) de Neptune, ce qui constitue un aspect héroïque (2) à  partir du moment où ses connotations négatives comme la crainte d’un environnement perçu comme menaçant ont été dépassées : le courage et la bravoure (Mars) sont alors mis au service des plus faibles (Neptune). 

Le communiquant

Neptune l’empathique est amplifié par l’opposition de Jupiter en Gémeaux, en miroir signifiant avec la conjonction actuelle. Très favorable, ce Jupiter au lever justifie sa réussite artistique puis politique, d’autant qu’il est au parallèle de déclinaison de Mercure, maître de l’AS Gémeaux : très riche, cette association Neptune-Jupiter-Mercure explique la créativité de cet artiste cultivé et diplômé en droit, comédien et danseur (Neptune), sachant écrire et faire rire (Mercure) tout en faisant réfléchir (Jupiter) et maîtrisant l’art de communication (Mercure). 

Au sextile d’Uranus en Scorpion, Mercure en Capricorne évoque une intelligence intuitive particulièrement développée, capable d’associer compréhension et action : l’ensemble dégage ainsi une intelligence analytique acérée, une excellente capacité d’adaptation, une nature créative et une grande souplesse mentale transformant le moi (l’AS), dans la confrontation aux évènements. 

Rahu et Pluton, la part d’ombre

Aussi brillant soit-il, ce Mercure souffre d’un sesquicarré à Saturne : malgré de belles facultés d’abstraction et de concentration, de possibles mauvais choix sont possibles, causés par un manque d’exploration de ses propres motivations, une constante répandu chez les Soleil ou AS Gémeaux. Non sans rapport d’ailleurs, Mercure toujours lui, que nous n’oublions pas maîtriser l’AS (le comportement) souffre également d’un carré à Pluton qui renvoie à un réalisme de circonstances, une tendance au cynisme et un développement de la mètis, c’est-à-dire de la ruse de l’intelligence, faculté lui étant très utile en ce moment mais qui favorise plus l’intérêt personnel que le don de soi. 

La double nature obligatoire de l’AS Gémeaux est ici soulignée : un authentique humanisme solaire cohabite avec une nature suffisamment matérialiste pour se décrédibiliser. Une partie des motivations appartiennent à un Pluton proche de Rahu (le noeud nord) qui figure l’avidité matérielle ainsi qu’une addiction à l’intensité des sensations : l’argent, le pouvoir et la célébrité ne lui sont pas indifférents. Rahu, Pluton et Mercure expliquent la tourmente des Pandora papers dans laquelle il fut pris, alors même que son double fictif, grâce auquel il avait été élu, dénonçait la corruption et se voulait hors système. Ce TV-show rapportait énormément d'argent et il s'agissait selon lui, d'obtenir une autonomie financière permettant de ne pas être influencé par les politiciens.  

La Lune en Lion au Fond du Ciel  

Outre son excellente association à Neptune (popularité, empathie envers la population) et son quinconce à Mercure (rapidité et acuité mentales), la Lune au carré d’Uranus décrit un esprit original et indépendant, iconoclaste et amoureux des libertés personnelles, ce que la population ukrainienne a ressenti en le portant au pouvoir. Son sextile à Pluton montre une intensité mentale capable de matérialiser ses désirs. 

La Lune au Fond du Ciel renvoie autant au lieu de vie dans le cadre d’un véritable épanouissement au sein de la terre natale, qu’au désir de possessions foncières ou immobilières - ce qu’on révélé les Pandora papers. 

Plus grave peut-être, spécialement dans la situation actuelle, elle est reliée à la fin de vie puisque le FC représente la tombe, alors que Saturne lui est opposé jusqu’en février 2023. Nous y reviendrons.  

Saturne le régulateur

Saturne semble réguler la double nature : son demi-carré à Pluton fait hésiter entre l’interdit (Saturne) et la transgression (Pluton). 

Rétrograde à seulement 11°06 de la Lune (le contenu de la pensée), il évoque des insécurités remontant à l’enfance, des mémoires figées et des craintes diverses qui nourrissent les motivations plutoniennes de l’adulte. Pluton et Uranus, travaillent à faire sauter des verrous créés par les conditionnements idéologiques, religieux et familiaux. Saturne, simultanément, favorise l’introspection, la réflexion sérieuse et la force mentale.  

Les aspects de Saturne se répercutent sur l’AS, c’est-à- dire le comportement. Par le biais du sesquicarré Saturne-Mercure déjà évoqué, il a capacité à se durcir et peut faire de mauvais choix. Par son sextile à Jupiter il sait structurer (Saturne) l’inspiration (Jupiter) et tend sincèrement vers la justice et la compassion. 

ACTUALITÉ ET DESTINEE

« Le caractère est la destinée » est une maxime astrologique : celle de Volodymyr Zelensky a pris une autre dimension sur l’espace de quelques jours, son caractère recélant un courage et une fermeté surprenante (quoique lisible dans son thème). Avant l’invasion Russe il donnait un peu l’impression d’un homme ayant endossé un costume trop grand pour lui et les affaires des Pandora papers en interrogèrent plus d’un. Il semblait incertain, tiraillé, prêt pourtant à se représenter alors qu’il avait promis de ne pas le faire. Et le voici soudain qui prend une envergure mondiale, ne se laissant pas intimider et risquant sa vie pour son pays. Que s’est-il passé? 

Les directions secondaires du 24 février 2022

Le premier élément astrologique, sans doute le plus spectaculaire qui explique ce changement profond apparaît dans les progressions (3) :    

V. Zelensky progressions du 24 02 2022

S’il en est pour penser que les directions secondaires s’adressent principalement à la vie intérieure et non à des événements concrets, le thème progressé de Volodymyr Zelensky du 24 février 2022, jour de l’invasion de l’Ukraine par la Russie a de quoi faire réfléchir : l’on y voit en effet une conjonction précise de la Lune progressée à 07°51 Bélier sur Ketu (le noeud lunaire sud) natal à 07°46 du Bélier! Le Milieu du Ciel progressé quant à lui est à 06°47 Bélier! 

Certes, les progressions ne s'interprètent pas normalement au jour prêt, mais cette extrême précision est remarquable : en comparaison les progressions du 20 mai 2019, date à laquelle il remporte les élections présidentielles ukrainiennes, sont bien moins surprenantes. 

Cette configuration indique un tournant aigu de la destinée : elle regroupe le MC (fonction et élévation), la Lune (la foule, la popularité) et Ketu (les événements qui imposent un sens à la vie). 

Nous avons vu les noeuds lunaires en harmonie au natal avec le Soleil et Vénus en IX, qui représentent les meilleurs côtés, à la fois idéaliste et humaniste, du président Ukrainien. Là aussi la précision est extrême: Ketu progressé à 05°52 Bélier est au sextile quasi exact de la Vénus natale à 05°53 Verseau conjointe au Soleil à 05°07 Verseau. L'on comprend mieux son détachement (Ketu) face au danger de mort qui le menace et l’émergence d’une nouvelle simplicité (Ketu). 

Rahu progressé au Fond du Ciel progressé est situé au trigone tout aussi exact du Soleil et de Vénus : le sens passe par l'attachement (Rahu) à la terre d'Ukraine (le FC, le lieu de vie, les racines), avec la mort (le FC, la tombe) comme conséquence possible.  

Ajoutons Mercure le maître de l’AS, progressé à 00°04 Bélier au côté de Vénus à 01°04 Bélier, tous les deux à grande proximité de Ketu et du MC progressés : la destinée arrive à maturité par le biais de circonstances extraordinaires qui transforment le caractère et lui permettent de communiquer avec beaucoup de succès (Mercure/Vénus). Ketu révèle ici sa vraie nature : il cristallise les expériences vécues (Rahu en V, l’art, la créativité, ... ), le faisant dépositaire du sens de la vie. 

Soulignons un dernier point majeur :  l’AS progressé à 28°31 du Cancer, soit à 01°44' d’orbe d’un Mars natal à 0°15 R du Lion, illustre un peu plus un comportement (l’AS) martial inattendu.

Le Soleil a progressé à 19°36 des Poissons au carré de son Neptune, alors que Neptune et Jupiter se rejoignent à grande proximité dans les Poissons - les connexions entre les transits et les progressions sont souvent très signifiantes. 

L’ensemble de ces éléments font bien penser que le moment était venu. Volodymyr Zelensky appartient à cette catégorie particulière d’êtres révélés par les circonstances, ce qui arrive régulièrement en temps de guerre, un fait qui semblera dommage. (4) 

Ukraine le 24/02/2022 Kyiv 05h33 HL Premiers bombardements 


Les transits du 24 février 2022 

« Coïncidence » extraordinaire dont les adeptes d’astrologie sont friands: l’on vient d’observer un AS progressé à 28°31 du Cancer. Le 24 février 2022, à l’heure des premiers bombardements Russes, l’AS est à 28°54 du Capricorne. L’inversion est exacte, à moins d’un demi-degré prés ! Le Mars natal au lever progressé (bravoure) se retrouve au coucher (l’ennemi déclaré). A nouveau la destinée en marche.

Etrangement, si la Lune culmine dans le thème progressé, Volodymyr Zelensky accède à la célébrité mondiale alors que Saturne à 18°14 du Verseau, transite sur son Milieu du Ciel  à l’opposition de sa Lune natale à 17°43 du Lion au Fond du Ciel : l'on en revient à la menace de mort (le FC, la tombe) d'autant que Saturne le maître de sa maison VIII (la mort) est conjoint à sa Lune natale. Mercure le maître de l’AS (la force de vie) est lui-même en VIII, au quinconce de ce Saturne : la notion de danger pour la vie est omniprésente. 

Pluton transitant au quinconce de son Saturne natal et s’opposant à son Mars, balaye pourtant la prudence : les configurations Mars/Pluton permettent de vaincre les craintes nées de Saturne mais font flirter avec l’autodestruction. 

Il ne s’agit pas uniquement de courage : l’artiste Zelensky joue sa partition devant un public de rêve agrandi à la planète entière. Il endosse les rôles neptuniens de la victime et du capitaine d’un navire en perdition prêt à se sacrifier. Le goût de la célébrité lui est un moteur, même s’il joue effectivement sa vie. Cet homme que l’on a vu partagé entre humanisme et matérialisme se plaît dans le rôle que le destin lui assigne, celui d’un comédien qui rentre par la grande porte dans les livres d’histoire. Reste qu’il a choisi la voie héroïque alors que d’autres options lui étaient offertes.

Ce 24 février 2022, la conjonction Jupiter/Neptune dans les Poissons débutait. Elle se poursuit en force, créant un élan empathique mondial envers les plus faibles. Le thème de V. Zelensky entre en parfaite résonance avec cette configuration qui a lieu dans sa maison XI (les réseaux, les soutiens qui ne manquent pas). Les deux astres culminent au carré de son Neptune au coucher (associés sentimentaux peu enclins à l'action directe et ennemis retors et manipulateurs), ainsi qu’au carré de son AS (foi et illusion, sacrifice, possible expiation d'erreurs passées) et de son Jupiter (amplification des émotions). 

En Taureau, Uranus le révolutionnaire s’oppose à son Uranus natal : au carré de sa Lune en Lion et au trigone de son Mercure en Capricorne, il active plus que jamais le désir d’indépendance et l’attachement aux libertés individuelles. La rencontre annoncée de Rahu et d’Uranus en Taureau de la mi-mai 2022 à février 2023, toujours connectée à sa Lune et à son Mercure devrait encourager la transformation en ce sens. Par contre Saturne au carré est le signe de circonstances difficiles et de danger accru principalement lorsque Mars sera de la partie de la fin juillet à la mi-août 2022.


V. Poutine le 07/10/1952 9H30 AM (HL) Petersbourg Russie
Heure hypothétique
Zelensky et Poutine, une synastrie dangereuse

Le problème de V. Zelensky s’appelle V. Poutine. Il passe par l’axe des 20° Verseau/Lion qui marque les positions de Pluton et des noeuds lunaires N et S du président Russe. 

Comme maintes fois expliqué (5), l’heure de naissance exacte de V. Poutine n’est pas certaine. L’on peut pourtant être raisonnablement sûr du jour - voir entre autres les références au 20° Verseau (6). Elément supplémentaire plaidant en faveur de cette date,  la synastrie avec son ex-épouse, Lioudmilla Putina - mariés de 1983 à 2013 - principalement les situations mutuelles de Vénus et des noeuds lunaires qui soulignent le lien profond existant entre eux (7). 

Si l’heure de V. Poutine est plus que sujette à caution, la synastrie entre les deux présidents pourrait corroborer celle que nous possédons, soit 09H30 AM : combien de chances avions-nous en effet pour que les deux hommes aient leur axe MC/FC inversés à moins d’un degré d’orbe ?

- MC/FC (hypothétique) de V. Poutine : 21°17 Lion/21°17 Verseau

- MC/FC de V. Zelensky : 20°23 Verseau/20°23 Lion

L’on ne peut cependant que s’interroger, sans se permettre d’utiliser cette heure de naissance trop incertaine. 

Zelensky et Poutine - la synastrie
Les synastries mettent en scène des rencontres sentimentales, des liens familiaux, des synchronicités (8) ainsi que des inimitiés profondes conduisant à des destinées tendant à se détruire mutuellement ainsi qu’expliqué dans La mort de George Floyd, une synastrie tragique (9). 

L’examen des thèmes de V.Zelensky et de V. Poutine indique la présence de ce type de rapport entre les deux hommes. De nombreux aspects mutuels peuvent être examinés avec intérêt (10) mais l’essentiel tient dans la Lune de V. Zelensky à 17°43 du Lion au FC (la tombe), en conjonction avec le Pluton (pouvoir, obscurité) de V. Poutine à 22°43 Lion lui-même conjoint à Ketu (la compulsion) à 20°00R du Lion (11).

Cela semblera, à raison, très insuffisant pour brandir l’hypothèse d’une élimination physique de l’Ukrainien par son ennemi déclaré. Mais la natalité d’Ana Politkovskaja (12), la journaliste Russe assassinée par balles au pied de son immeuble à Moscou, nous enjoint d’y réfléchir sérieusement. Située à 17°52 du Lion, la Vénus d’Ana Politkovskaïa était très exactement conjointe à la Lune de V. Zelensky à 17°43 du Lion. 

Maintenant, lors de son assassinat le 7 octobre 2006, Saturne se trouvait à 22°01 du Lion, à 4°09 d’orbe de sa Vénus. On ne peut que s’inquiéter de constater que Saturne en Verseau s’oppose à la Lune en Lion de V. Zelensky jusqu’en février 2023, créant une situation sinon similaire du moins très semblable. S’il ne s’agit pas de prédire un assassinat, celui-ci ne surprendrait personne. Qu’il s’agisse du thème de Volodymyr Zelensky ou de celui de Ana Politkovskaïa, le fameux axe 20°Verseau/20°Lion si remarquable dans le thème de V. Poutine est très présent. 

D’ici à 2023 les thèmes du Russe et de l’Ukrainien traversent des  phases dures, dont celles dont on a parlé avec la conjonction Uranus/Rahu/Mars en Taureau des derniers jours de juillet à la mi-août, au carré rapproché de cet axe Verseau/Lion alors que Saturne sera à 22° du Verseau sur le Rahu de Vladimir Poutine et opposé à sa conjonction Pluton/Ketu : si V. Zelensky est et sera en grand danger, il en est de même pour V. Poutine quoi qu'il soit très protégé. Il pourrait aussi prendre des décisions très dures, cette conjonction en Taureau ayant lieu sur son Jupiter, amplifiant sa colère. 

Toujours en relation avec le 20° du Verseau - notons que V. Poutine a semblé s’adoucir légèrement pendant les quelques jours qui coïncidèrent avec le transit de Vénus sur ce degré. Puis Vénus a laissé la place à Mars où il se trouve encore et à un nouveau durcissement. Pour ce qui est de V. Zelensky, conseillons-lui de redoubler de prudence et peut-être d’éviter de se laisser trop entraîner par sa nature neptunienne, c’est-à-dire d’en faire trop (Jupiter/Neptune), de crainte de se décrédibiliser. 

Conclusion 

L’astrologie n’est pas de la voyance. La conjonction Jupiter-Neptune sur laquelle beaucoup comptaient oeuvre pour la paix, mais semble bien insuffisante pour le moment. Comme prévu (13) la tension reste constante, d’autant que Mars et Saturne sont en conjonction jusque la mi-avril, induisant des durcissements, une brutalité accrue et des frustrations. Sans doute le climat s’adoucira-t-il à partir du  23 avril, avec la fin du Kala Sarpa Yoga (14) qui obscurcit les consciences par le biais des attachements compulsifs, de la colère et des anxiétés, des manoeuvres secrètes et d’une grande insatisfaction chronique.   

La question vitale est toujours la même : sommes-nous impuissants face à cette crise? Face à la destruction de la planète? Etonnamment c’est la même question : V. Poutine n’est qu’une des expressions frustrées et colériques d’un psychisme collectif captif de la peur, du matérialisme, des conditionnements idéologiques et religieux, de tout ce qui rend nos esprits étroits et insatisfaits. Si nous changeons en tant qu’individus, nous agissons et nous échappons à cette trajectoire infernale qui est la notre. 

L’ensemble des « coïncidences » astrologiques remarquables, tant dans la destinée de V. Zelensky que dans la synastrie avec V. Poutine  pourraient avoir un sens plus large que ce qui est entrevu. Cette guerre, déclenchée alors que le Soleil, Jupiter et Neptune allaient se conjoindre, une configuration de coopération, d’intelligence émotionnelle et de paix, pourrait ne pas être comme les autres. Est-ce la menace nucléaire aux relents de guerre froide? Ou les dépendances énergétiques soudainement plus visibles alors qu’elles constituent le coeur de nos problèmes actuels et à venir ? L’on peut rêver que la conscience collective s’éveille, tant à nos comportements nocifs et destructeurs, qu’à nos  ressources limitées. Que les puissants n’aient ainsi d’autres choix que d’agir enfin pour le bien du monde, oubliant leurs obsessions personnelles, les stupides querelles d’ego et le poison de l’identification. 

________________________________

(1) Cf. Le sentier céleste - Horizontalité et Verticalité - Les joies planétaires et le sentier céleste. Publié par Constellation News sur astro.com (Here for the english version)

(2) « Neptune représente la communion et Mars sépare par le conflit. La cohabitation des deux astres est difficile sauf si Mars entre au service de Neptune, définissant ainsi le héros ».  L’astrologie et la mécanique de la pensée - Mars et Neptune en aspects

(3) La technique des progressions, également appelées directions secondaires, fait « progresser » le thème astral en considérant qu’un jour après la naissance équivaut à une année de vie. 

(4) Les conflits révèlent des personnalités clefs - ce fut le cas pour Churchill ou pour De Gaulle par exemple - comme si l’Histoire les attendait. Alors que le combat de l’environnement et du changement climatique fait rage, l’on regrette que cela se produise moins en temps de paix alors que l'urgence est tout aussi absolue. 

(5) Voir l’avertissement précédant l’article consacré à Vladimir Poutine ainsi que L’invasion de l’Ukraine et la folie humaine. 

(6) Ibid.

(7) Lioudmilla Putina née le 06-01-1958 à Kaliningrad. Heure inconnue. Lioudmilla Putina : Rahu 08°06R Scorpion / Vladimir Poutine : Vénus 11°42 Scorpion. Vladimir Poutine : Rahu 20°00R Verseau / Lioudmilla Putina : Vénus 16°14 Verseau. 

(8) L’astrologie et la mécanique de la pensée - L’astrologie et la pensée - Synchronicités

(9) Exemple également repris dans la vidéo :  Astrologie et libre arbitre : sommes-nous prisonniers de nos thèmes astraux? 

(10) Le Pluton de l’Ukrainien à 16°41R de la Balance est conjoint au Saturne du Russe à 17°27 du même signe. Les plans bien arrêtés (Saturne) de ce dernier se heurtent à un homme particulièrement résilient (Pluton) capable de s’attirer des appuis importants (Pluton/Rahu). Poutine, le maître des manoeuvres secrètes (Pluton-Ketu, Mercure/Neptune) semble avoir trouvé son égal. Dans la maison X (la visibilité) de Poutine et proche de son Pluton, le Saturne de Zelensky oppose des interdits (Saturne) à ses transgressions habituelles (Pluton) en les exposant (maison X). Ce même Saturne au carré de la Lune de Poutine et au demi-carré de son Soleil, ôte beaucoup de lumière à ce dernier : il instaure le doute sur ses capacités de dirigeant (le Soleil) et l’isole (Saturne) face à une majorité de pays dans le monde. Ce n'est pas anodin car quoique plus qu’endurci, Poutine est marqué par la dynamique Balance, celle qui nécessite de séduire et de plaire : or c’est bien Zelensky et non lui qui attire la lumière et la sympathie. Au carré du Saturne de Poutine, le Mercure de Zelensky rend la communication (Mercure) très difficile alors que les positions restent figées (Saturne).

(11)  Ketu pousse au dépouillement et éventuellement à la spiritualité lorsqu’il est digéré, intégré, c’est-à-dire que l’attachement à la matière commence à peser et que l’on cherche à s’en défaire. Sinon il pousse à la compulsion. 

(12) Ana Politkovskaïa née le 30 août 1958 à New York - heure de naissance inconnue.

(13) cf. :  Belle et complexe année 2022   Astrométéo des noeuds, de Saturne, de Jupiter et de Neptune 

(14) Le Kala Sarpa Yoga - ou le Temps du Serpent - se produit quand tous les astres transitent d’un seul coté de l’axe des noeuds lunaires. Il obscurcit le psychisme collectif. Des forces négatives, comme la colère, l’anxiété, l’attachement névrotique au passé, les compulsions irrésistibles, l’amertume et l’insatisfaction prennent le dessus. Cf. Mars et le Temps du Serpent, La genèse astrale du Covid-19Bonne et complexe année 2022, Les astres au temps du Corona virus

CENTILOQUE

CLIQUEZ SUR LE LIEN pour une version entièrement retravaillée du CENTILOQUE, un ouvrage publié en 1993 aux Editions Dervy


Extrait :


1- N°5 : caractère et destinée.


« L’astrologie dévoile les relations intimes qu’entretient le caractère avec la destinée. La destinée d’un individu est l’expression de son caractère ».


Le mot caractère nous vient du grec « kharaktêr », qui signifie un signe gravé. Il signifie également ce qui est propre à une chose, son expression personnelle, son originalité. Par extension, le caractère définit l’ensemble des traits psychiques propres à un individu.


Le caractère se rapporte à la fois à l’expression originale d’un individu et à son thème astral, le signe gravé dans les cieux, qui nous représente et nous définit.


Le caractère est au départ cette infime portion de nos êtres, qui échappe au grand nivellement imposé par l’hérédité et par l’environnement de naissance (racial, familial, social et culturel). Il est ce qui nous rend unique. Au travers de ce petit germe de liberté, la nature développe en nous, patiemment, l'espritla sagesse, le pouvoir et l’amour.


Le terme de destinée est aussi riche en enseignements : il est à la racine du mot destination qui signifie le rôle, l’usage.


Le concept de destinée implique une fonction à remplir. Le caractère actualise la destinée, c’est-à-dire le rôle que nous avons à jouer dans cette existence, un rôle qui n’est pas imposé: on continue à confondre astrologie et fatalisme, on fait d’elle le chantre du c’était écrit, comme si sa fonction se bornait à décrire une destinée transformée en fatum, en une fatalité inéluctable à laquelle nul ne pourrait échapper. C’est tout à fait le contraire, puisque l’astrologie n’a de sens que si elle nous permet d’agir sur la destinée.