mercredi, juillet 03, 2024

Video-débat sur les aspects Mars-Pluton (Cercle Stella Mundi)

Nous vous convions aujourd'hui à notre échange autour des aspects de Mars à Pluton dans le thème natal. Une attention toute particulière sera ici donnée au carré entre ces deux planètes. 

Comment comprendre cet aspect, l'utiliser et évoluer grâce à lui ? 

Le cercle Stella Mundi est une équipe de chercheurs qui aborde différents sujets autour de l'astrologie et sa pratique. Dans ces moments conviviaux, nous échangeons sur notre ressenti et notre compréhension des questions astrologiques. Avec Philippe Regnicoli, Emilie Charton, Majda El Makhoury et Bernard Duchatelle



 

dimanche, juin 23, 2024

Mercure et les choix des politiciens

Il est à nouveau question de Mercure que nous avons étudié en détail dans Mercure et la crise politique de juin 2024 chez Emmanuel Macron : cette fois-ci l’exercice consiste à comprendre comment cet astre, qui représente la structure mentale (l’ordre, le discernement, la logique, la clarté d’esprit, …) joue son rôle chez quatre personnalités actuellement au coeur de l’actualité : Jean-Luc Mélanchon, Raphaël Glucksman, François Ruffin et Jordan Bardella. 

Mercure, en « Joie » en première maison, entretient des affinités spécifiques avec l’ascendant : en charge de nos choix, de nos décisions, il est pour beaucoup notre pilote en ce qu’il affecte nos destinées de façon parfois irrémédiable. S’il n’est pas inintéressant d’étudier les mécanismes mentaux de gens qui désirent, pour diverses raisons, gouverner la population, il est plus essentiel encore de comprendre nos propres Mercure : nos vies privées, nos orientations personnelles mais aussi notre destinée collective en dépend de par les choix politiques, économiques, écologiques et sociaux que nous faisons. L’on remarquera dans ces études (forcément très incomplètes!) combien la frontière entre la vie privée et la sphère collective est poreuse. Pour le dire autrement, sans comprendre Mercure, il n’y a pas d’action juste possible car nous ne sommes pas suffisamment conscients de nos motivations profondes. Et sans action juste, la catastrophe annoncée par la destruction systématique de l’environnement, l’effondrement de la biodiversité et le triomphe du matérialisme est inéluctable. 


Jean-Luc Mélanchon,
Le 19 août 1951
Tanger Maroc 08H20 (HL)
Le Mercure de Jean-Luc Mélanchon

Conjoint et Parallèle à Vénus - Opposé à la Lune - Demi-carré à Mars - Quinconce à Jupiter - Parallèle à Saturne - Sextile à Uranus - Conjoint Ketu (noeud sud) - Parallèle à l’ASC

L’ascendant Vierge de Jean-Luc Mélanchon est gouverné par Mercure, de même que le milieu du ciel en Gémeaux : le moi, le comportement (ASC) se déploie dans une carrière publique (MC). L’épanouissement personnel et la réussite sociale dépendent ainsi de ce Mercure.

En domicile en Vierge, rétrograde, Mercure témoigne d’un intellect précis, vif, minutieux, en quête d’ordre, tant en lui-même (ASC) que dans la société (MC). Dans la maison XII des mécanismes cachés, il incarne une réflexion profonde tout autant que son propre ennemi secret (la XII) par le biais du comportement (ASC).

Conjoint et parallèle à Vénus, l’ordre (Mercure) va de pair avec la beauté (Vénus), alors que se révèle une vulnérabilité affective dissimulée. Vénus, elle-même au parallèle de Saturne (syndrome du mal aimé), indique que l’affectif colore souterrainement les orientations et les choix. Ces soucis personnels créent une sympathie pour la population en souffrance (la Lune en Poissons au coucher, opposée à sa conjonction Mercure/Vénus) qu’il pense représenter. 

La conjonction Mercure-Ketu, le noeud lunaire sud lié à la recherche du sens, explique sa licence en philosophie. Comme Ketu prône la nécessité du détachement du moi (ASC) et de la matière, un frein, parfois inconscient, est jeté sur les ambitions sociales : la double nature de la Vierge le partage entre le désir de sagesse et l’ambition d’influencer la société. 

Mercure rencontre cependant d’autres problèmes : son demi-carré à Mars, l’astre guerrier, fait à la fois le tribun percutant et le débatteur impulsif, impatient, verbalement agressif et coléreux que tout le monde connaît.

Analytiques et sophistiqués, les processus de pensée parfois plus pratiques (Vierge) qu’idéalistes, s’appuient sur le parallèle de Mercure à Saturne et à l’ASC. Si les facultés d’abstraction et de concentration en sont renforcées, le syndrome des mauvais choix (Saturne-Mercure) est présent, les motivations profondes et les désirs secrets n’étant pas suffisamment examinés et compris. Le comportement (l’ASC) et l’image publique (le MC) en sont affectés. L’association de Mercure (maître de l’ASC) à la fois à Mars (l’action) et à Saturne (l’obstacle), crée la sensation frustrante (Saturne) de ne pas être compris, laquelle s’exprime par des accès de colère (Mars). 

Reste l’harmonie qu’entretient Mercure avec Uranus, l’astre de la révolution qui culmine dans le thème. On y lit une intelligence sachant percevoir la vérité avec fulgurance et capable d’apporter de vrais changements sociétaux, mais en danger de vouloir imposer ses conceptions (Uranus parallèle à Pluton). 

Jordan Bardella
Le 13 septembre 1995
15H42 Drancy France
Le Mercure de Jordan Bardella 

Sextile ASC - Conjoint MC - Quinconce à la Lune - Carré à Neptune - Parallèle aux Noeuds lunaires

Mercure joue un rôle crucial dans le thème natal de Jordan Bardella : il est sans aucun doute son principal atout au service de ses ambitions.

C'est un Mercure de communicant : culminant en Balance, le signe de la diplomatie, il lui confère une grande facilité à déployer une image et une parole publiques (Mercure au milieu du ciel). Les maisons VII (les associations) et IX (les orientations idéologiques), que gouverne Mercure, sont les moyens par lesquels il accède à l’élévation sociale (MC). 

Son quinconce (150°) à la Lune suggère un mental instinctif, préoccupé par le passé (la Lune), aux opinions changeantes, restant en phase avec l’atmosphère collective. Son carré à Neptune indique une structure mentale émotive, influençable et parfois désordonnée. Les émotions (Neptune) sont transmises par une parole (Mercure) qui joue sur les sensations, les illusions et la sentimentalité (Neptune). L’on est de par cet aspect à la fois auteur et victime  de médisances, de dissimulations ou de mensonges.

Le parallèle de déclinaison des nœuds lunaires à Mercure confère une grande importance à ce dernier, car ses significations se répercutent tangiblement dans sa destinée, pour le meilleur comme pour le pire. 

Associé à la quête matérielle, Rahu (le nœud nord) est particulièrement important : culminant de l’autre côté du milieu du ciel, il dynamise des ambitions déjà puissantes et favorise des circonstances particulières, comme des rencontres déterminantes, qui soutiennent leur réalisation. L'outil analytique est affûté, compensant quelque peu les déficiences dues à Neptune. Le sens de l’adaptation est optimal. L’on notera que « l’éloquence, l’art de convaincre et de communiquer, l’exagération, la ruse, le secret, l’opportunisme et d’éventuelles manoeuvres secrètes assistent l’accomplissement matériel. (1) » 

Les choix (Mercure) sont ainsi déterminés par un puissant milieu du ciel avide (Rahu) de visibilité, voire de célébrité.

Du côté de Ketu, le nœud sud associé à la quête du sens, le parallèle de déclinaison est problématique, car il souligne la fragilité des cadeaux de Rahu. Favorable dans un cadre d’exploration des idées, cet aspect s’avère compliqué en ce qui concerne les affaires et la politique : « Le mental suspicieux oscille entre la logique et l’irrationnel. De possibles épreuves sont associées à la communication, à des indiscrétions, à des choix compulsifs, à de mauvaises décisions, à une certaine malchance que l’on provoque soi-même (2). »

Ainsi, si des rencontres déterminantes aident à réaliser les ambitions (Mercure maître de la VII conjoint au MC), la chute est toujours possible, car Rahu (culminant) offre des cadeaux empoisonnés capables d’être ôtés (Ketu) à tout moment.  

(1) L’astrologie et la mécanique de la pensée - Les aspects des noeuds lunaires - Rahu/Mercure

(2) Ibid. Ketu/Mercure

François Ruffin
Le 18 octobre 1975
05H30 Calais France

Le Mercure de François Ruffin

Conjoint à l’ASC - Carré MC - Opposition Lune - demi-sextile Vénus (orbe 0°16’) - Sextile Neptune - Conjonction Pluton - Demi-carré Rahu/Sesquicarré Ketu

Conjoint à l’ascendant dans un thème double Balance (Soleil et ascendant), le Mercure de François Ruffin l’oriente naturellement vers la diplomatie et la communication. Ces tendances affectent également l’ambition et la notoriété, car la Lune en Bélier au coucher, maitresse du milieu du ciel (l’élévation) en Cancer, s’oppose à ce Mercure. 

Cette opposition souligne le militantisme au service de la foule anonyme (la Lune), de la population travailleuse et des droits des femmes, dans le cadre de revendications et de révoltes : la Lune est au carré d’un Mars culminant, lequel campe le combattant social. 

Le sextile précis de Mercure à Neptune (orbe 0°48’) fait beaucoup pour son succès car « L’écrit et le parlé s’imbibent des émotions et des sensations empathiques qui renforcent le pouvoir de persuasion ». Il y a ainsi: « capacité d’influencer les choix de la collectivité par l’écriture, le journalisme, les arts du spectacle, la politique, la radio ou la télévision, activités pour lesquelles on est prédisposé » (1)

Une problématique pouvant affecter le comportement est liée à la conjonction exacte Mercure-Pluton (orbe 0°38’), alors que les deux astres sont au demi-carré de Rahu (le noeud nord). Le réalisme, l’intérêt personnel (Pluton), la ruse et les orientations matérielles ne sont pas absentes. Dû à des insatisfactions affectives (Rahu quintile Vénus), le désenchantement face à l'humanité affecte le mental, quoique contrebalancé par la confiance dans sa faculté d’adaptation. Egalement présent, le culte du secret se répercute principalement dans la sphère privée.

La raison en est que Mercure maîtrise la maison XII en Vierge (les épreuves, la souffrance, les secrets) où se trouve Vénus, maîtresse de la Balance. Vénus étant elle-même au carré de Neptune, cette configuration complexe affecte les choix et le comportement. En effet, la souffrance (Neptune) de ne pas se sentir aimé (Vénus), pousse à plaire, à séduire (Vénus), afin de pallier à ce problème. La problématique est entièrement Balance, le signe qui désire avant tout se faire aimer. 

Comme il y a réception mutuelle entre Mercure en Balance et Vénus en Vierge, les deux astres échangent positivement (la communication est artistique). Ils peuvent cependant également affecter négativement le comportement (Vénus maîtresse de l’ASC en maison XII joue le rôle de l’ennemi secret). Très sensibles, les émotions, les sentiments sont à fleur de peau, mêlant (mélangeant), l’amour, la sentimentalité et la souffrance sans doute à cause de trahisons passées.  

C’est au coeur de cette complexité que se trouvent les motivations profondes derrière les choix de François Ruffin qui par empathie (Neptune) choisit le camp des déshérités.  

(1) L’astrologie et la mécanique de la pensée - Les aspects de Mercure - Mercure harmonique à Neptune


Raphaël Glucksman
Le 15 octobre 1979
03H40 
Boulogne-Billancourt (France)
Le Mercure de Raphaël Glucksman

Carré à la Lune - Conjoint à Vénus - Carré à Mars - Conjoint et parallèle à Uranus - Sextile Rahu/Trigone Ketu

Maitre de l’ascendant Vierge et du milieu du ciel en Gémeaux, le Mercure de Raphaël Glucksman est un élément essentiel de sa personnalité et de sa démarche (l’ASC), soulignant que la fonction (MC) qu’il s’octroie, s’associe à la réflexion et aux idées (Mercure). 

En conjonction et au parallèle de déclinaison d’Uranus (la révolution) dans le signe du Scorpion, il montre une intelligence profonde, investigatrice, sachant comprendre et manier avec brio les abstractions philosophiques et les rouages les plus précis de la politique. La tendance révolutionnaire (Uranus) est évidente, dans le sens où le but est de changer la société, comprenant intuitivement que cela nécessite également de se changer soi-même (Uranus conjoint au maître de l’ASC).

La proximité de Mercure à Vénus s’associe à un esthétisme subtil, la beauté pouvant être recherchée où l’on ne s’attend pas forcément à la trouver (Vénus en Scorpion). 

Les choix et les décisions (Mercure) sont cependant puissamment influencés par la conjonction Lune-Mars à son carré et à celui d’Uranus à partir de la maison XII (souffrance, épreuves, secrets, exploration intérieure). Le désir de changer la vie, voire de se changer soi-même, a quelque chose de violent, de viscéral. 

Ce désir s’associe à des épreuves traversées (la Lune en XII), à des faits ou des récits (Mercure) qui ont marqué son enfance (la Lune), ou encore des amis (Lune maîtresse de XI). Les traces laissées par ces épreuves l’orientent vers la compréhension des mécanismes de l’esprit (Uranus) dans un cadre personnel (ASC) et social (la Lune). La tendance tend à chercher des solutions innovantes (Uranus). Une violence intérieure (Mars carré partile au maître de l’ASC), nourrit la mission de vie qu’il s’est fixé : comprendre et lutter contre la violence et les séparations (Mars) dont il se sent personnellement la victime. L'engagement est brutal, quoique civilisé, d’autant que la parole et l’écrit (Mercure) sont des armes qu’il manie avec excellence.

Raphaël Glucksman est un tribun intransigeant (Mars carré à Mercure et Uranus). Si les arguments sont affûtés et précis, merci au carré de Mars à Mercure maître de l’ASC Vierge, des choix impulsifs et discutables sont faits à cause d’arrière-pensées stratégiques (Mars) et pratiques (Mercure). 

Mercure est harmonieusement soutenu par les noeuds lunaires : son  sextile au noeud nord (lui-même amplifié par Jupiter) conjoint à l’ASC, souligne son puissant désir d’influencer d’importance la vie de ses contemporains. Cela passe parfois par une réalisme pratique qui mène à des expériences ou des actions pas toujours justes ou pertinentes. C’est cependant par ces « mauvaises » associations que Mercure fait ses classes, les leçons étant symbolisées par Ketu, le noeud sud au coucher à son trigone, qui force au détachement et à la compréhension.

Malgré la brillance intellectuelle, le discernement (Mercure) de Raphaël Glucksman est troublé par les remous sociaux. Le désir d’y remédier par le combat des idées (carré Lune-Mars à Mercure-Uranus) est nourrit par les circonstances personnelles (famille de philosophes politiques) et la soif de jouer son propre rôle (Rahu sextile Mercure). Ainsi certains aspects puissants de son thème tels que la conjonction Soleil-Pluton (la tentation du pouvoir), Jupiter-Rahu conjoints au lever (prêcher et désirer imposer la justice), ou encore Saturne au carré de Neptune (la souffrance de se sentir séparé), influencent profondément sa destinée.   














dimanche, juin 16, 2024

Mercure et la crise politique de juin 2024

A propos de Mercure et de la notion de choix, j’écrivais en décembre dernier (1) : « la qualité même de nos existences passe obligatoirement par les choix que nous faisons, parce que les sentiers que nous empruntons nous confrontent à des embranchements selon lesquels la direction où ils nous conduisent, décide de la suite de nos destinées. Un mauvais choix se répercute négativement et douloureusement sur nous-mêmes, débordant parfois en cercles concentriques autour de nous. Il a capacité à infléchir nos vies de façon irrémédiable en ce que ses conséquences se prolongent sur de nombreuses années qu'il s'agisse d'un déménagement, d'une union ou d'une séparation, de la décision de concevoir un enfant ou pas, de s'orienter vers une activité professionnelle ou encore de la quitter. Et ensuite rétrospectivement, l'on se répète : « si seulement j'avais su ! ». 

Un Mercure correctement assimilé nous aide ainsi à évaluer le pourquoi de nos actes, le but étant d'acquérir une vraie liberté de pensée.

Mercure 

Mercure figure le comment penser. Son importance dans nos choix est cruciale parce qu’il représente la logique, l’ordre, le discernement, la raison ou encore l’esprit critique. « La Lune symbolise le contenu de la pensée (mémoires, préoccupations, soliloque) et Mercure la structure. Il en définit le niveau d’organisation, de clarté ou de confusion, de subtilité ou de lourdeur, de dynamisme ou d’apathie, de logique ou d’incohérence. Il caractérise l’opportunisme, la ruse et l’astuce, l’aptitude au mensonge et le degré de cynisme intellectuel. » (2) 

Penser juste nécessite de comprendre les motivations profondes et les désirs secrets qui nous guident, souvent inconsciemment. Qu’est-ce qui me fait agir se demande-t-on ? L’audace ou la peur ? L’amour ou l’intérêt personnel ? La bravoure ou la recherche de la sécurité (3) ? Mieux encore, il s’agit de comprendre que seul un esprit confus croit avoir le choix : un esprit qui connaît ses motivations n’a pas le choix, il sait exactement ce qu’il doit faire. 

Un Mercure équilibré aide éviter, tant que faire se peut, que des choix vitaux ne soient soumis aux mémoires conditionnées (la lune), à l'orgueil (le Soleil), à la quête du plaisir (Vénus), à l'impulsivité agressive (Mars), à l’identification à une idéologie ou à une croyance (Neptune), à l'intérêt personnel (Pluton) ou encore à l'avidité (Rahu, le Noeud nord).  

En référence à l’ancienne Egypte, j'écrivais dans Chiron au coeur de l'éclipse solaire du 8 avril 2024 sur la nécessité de penser avec le coeur « puisque la pensée uniquement cérébrale, sèche, aride, captive du passé et du devenir, guidée par la poursuite des intérêts personnels est par nature calculatrice et provoque en conséquence des actes mauvais » 

Penser juste, avec le cœur, équivaut à ne pas laisser nos actes dépendre des habitudes, des conditionnements, des craintes et des croyances. 

Mercure et la crise du 9 juin

Qu'en est-il, dans ce contexte, de ce séisme politique que traverse la France ? Qu’en est-il du Mercure natal des personnalités politiques amenées à faire des choix cruciaux nous concernant? Et qu’en est-il du Mercure de la masse des électeurs, puisque la démocratie s’appuie sur la notion de choix par le biais du vote? 

Dissolution de l'Assemblée nationale
Le 9 juin 2024
21h00 (CET) Paris France
Le 9 juin, jour des élections Européennes, Mercure est en mauvaise posture : son début de carré à Saturne illustre exactement ce qui précède en matière de motivations non suffisamment examinées ou comprises. Si l’on croit choisir en pleine conscience, c’est rarement le cas et l’on devient facilement son propre ennemi. Renforcé par le demi-carré de Mercure à Mars (impulsivité), cet aspect difficile, actif jusqu'à aujourd'hui (16 juin), demande d'éviter tout choix important, ce que certain(e)s professionnels de la politique n'ont d'évidence pas compris. 

Dans l’après-midi et en soirée la situation se durcit avec la Lune qui transite au carré de Mars : Mercure se retrouve alors entre les deux, en demi-carré à ces deux astres.  La crainte, l’insécurité, la colère et la rancune colorent les esprits. Simultanément, la Lune s’oppose à Pluton alors que Mercure lui adresse un parallèle de déclinaison : le pouvoir est au centre des débats et l’on devine que la ruse de l’intelligence, un mélange de réalisme cynique au service de l’intérêt personnel est à la manoeuvre. 

A rajouter que ce même 9 juin Saturne à 19°06’ des poissons adresse un carré exact à la conjonction Soleil-Vénus (19°25 et 20°49 des Gémeaux) : l’inquiétude collective et un mal être généralisé contractent les esprits, orientant les électeurs vers des votes sécuritaires. Cette tendance se confirme si l’on sait que du 22 avril au 19 juin, Saturne adresse un parallèle de déclinaison aux nœuds lunaires, insufflant une insatisfaction tenace à une humanité minée par le matérialisme triomphant (Rahu, le NN) et l’absence de sens (Ketu, le NS).

Emmanuel Macron et Mercure

Emmanuel Macron
Né le 21 décembre 1977
10H40 (CET) Amiens France

Qu’en est-il du Mercure d’Emmanuel Macron ? Pourquoi, alors que rien ne l’y forçait en urgence, a-t-il dissous l'assemblée, avec tout ce que cela comporte de questionnements et de bouleversements même dans son propre camp, alors que la France s’apprête à recevoir les jeux olympiques?

Voici ce que j’en disais en 2017, avant son élection : « Le Mercure d’Emmanuel Macron est rétrograde et combuste, c’est-à-dire étroitement conjoint au Soleil, alors que les deux astres sont en opposition à Jupiter : faisant facilement preuve de condescendance et d’arrogance, pris au piège de ses facilités, le moi amplifié s’éblouit et s’illusionne sur lui-même. L’ostentation, l’opportunisme et l’intérêt personnel corrompent le sens de la justice et l’idéalisme naturels au Sagittaire. Malgré le talent, la vaste culture et la brillance intellectuelle (Mercure conjoint à Vénus, opposé à Jupiter et trigone à Saturne), certaines situations sont mal appréciées. Un manque de clarté mentale due à l’orgueil et à la sensation d’être supérieurement intelligent provoquent de mauvais jugements ». 

Dans Emmanuel Macron entre les mâchoires de Pluton, texte où il était question du danger posé par Pluton sur son ASC, piège qu’il n’a pas su éviter, je soulignais les dangers de son Mercure au parallèle de Mars et de l’ascendant, qui fait le rhétoricien aux idées rangées en ordre de bataille et le guerrier impulsif dont les paroles volent comme des flèches. L’ascendant symbolise le gouvernail de nos thèmes : nos choix (Mercure) et nos comportements (Ascendant) décident de la concrétisation ou de la destruction des promesses qu’ils contiennent et en ce sens ces aspects sont singulièrement néfastes. 

Ajoutons le sesquicarré (135°) de Mercure à la Lune, lequel indique que des mémoires difficiles et tenaces (Lune carré à Mars au natal), obsessionnelles et rancunières (Lune quinconce à Pluton), influencent les choix. Dans ce cadre, si le très précis demi-carré Uranus/Mercure (2' d'orbe) offre l’originalité et la fulgurance des idées, le sens intuitif reste irrégulier ou capricieux. Cet aspect renforce ainsi une réticence naturelle à coopérer et à ne pas entendre les solutions que d’autres proposent, s’imaginant être le seul à comprendre.

Emmanuel Macron le 9 juin

Si beaucoup parlent d’un plan préparé de longue date dans le secret d’un conseil restreint, qu’il comptait mettre en oeuvre à un moment donné, l’analyse astrologique souligne une réaction impulsive : il n’a pas su attendre.  

Le 9 juin à 21h00, situé à 29°48’ des Poissons, Neptune adresse un carré très exact à sa conjonction natale Mercure-Soleil (respectivement à 29°52R et 29°25 du Capricorne), une configuration riche en illusions, où les émotions (Neptune), dirigent la raison (Mercure). 

Comme en miroir, accompagné du Soleil et de Vénus, Mercure à 13°24’ des Gémeaux, s’oppose à la conjonction Neptune-Vénus en Sagittaire d’Emmanuel Macron : les choix (Mercure) sont motivés par la déception, la confusion et la souffrance de n’être ni aimé, ni compris. Cette configuration est renforcée par Saturne en Poissons (au carré exact du Soleil et de Vénus) qui s’oppose cette conjonction Vénus-Neptune natale renforçant la sensation d’isolement et d’apitoiement sur soi. 

Pluton et Mars interviennent alors : Rétrograde à 01°47 du Verseau, Pluton transite son ascendant, affectant le comportement (4). Or Mars, à 00°27’ du Taureau leur adresse à tous deux un carré précis, dessinant une figure violemment autodestructrice. La souffrance (Neptune) se mue en humiliation, en colère et en impulsivité (Mars) teintée d’autodestruction (Pluton). 

En transit à 29°45 du Cancer, la Lune est non seulement au carré de ce Mars (violence mentale, colère) et opposée à Pluton (rumination obsessionnelle), mais également au quinconce exact de sa conjonction Mercure-Soleil natale, faisant le lien entre les configurations : les motivations d’Emmanuel Macron sont ainsi portées par la déception et l’apitoiement sur soi (Neptune), la vexation et la colère (Mars), la rumination obsessionnelle et l’exercice cynique du pouvoir (Pluton). Le couteau est placée sous la gorge de la population, appelée à trancher entre « les extrêmes » et lui, oubliant au passage ses propres partisans tout aussi atterrés par ce choix dangereux. En cela nous retrouvons l'éblouissement de Mercure par l’orgueil solaire. 

Un dernier point à souligner se rapporte à Chiron : au natal à 01°19R du Taureau, il forme un grand trigone avec la conjonction Mercure-Soleil d’Emmanuel Macron et son Saturne, auquel s'ajoute un sextile à son Jupiter. S'il indique sans doute un potentiel bienfaisant, il s'est montré incapable de l'exploiter, peut-être à cause de son sesquicarré à Neptune (conjoint à Vénus) à 00°03' d'orbe, c'est-à-dire de cette souffrance personnelle de ne pas se sentir aimé qu'il n'a pas su soigner. Le 9 juin, Mars à 0°27’ du Taureau transite exactement sur ce Chiron natal alors que la Lune et Pluton sont à son carré.

L'on pense ici au Chiron chirurgien : captif de ses illusions (Neptune), aveuglé par la puissance (Pluton), Emmanuel Macron s'imagine opérer  (Mars) la France de la tumeur des extrêmes. 

A un niveau plus profond, en pleine inversion des noeuds lunaires, sans doute ressent-il que le sens de sa vie politique, voire de sa vie tout court, se joue maintenant. Ketu, le noeud sud du sens et du détachement, celui qui ôte, remplace Rahu, le noeud des désirs insatiables conjoint au natal à son Pluton (le pouvoir). Frappé par l'usure de ce pouvoir, il doit en comprendre la nocivité, bien qu'il soit sans doute trop tard : les noeuds lunaires renvoient aussi à des évènements concrets et l'on sait déjà que la phase que traverse la France s'inscrira dans les livres d'histoire. 

Et les autres?

Il ressort que le choix d’Emmanuel Macron, président et gardien de l’ordre du pays met la communauté en danger. Mais il n’est pas seul, la classe politique toute entière risque de faire de graves erreurs à cause d’un Mercure déficient ou mal compris (6). 

De la même façon que nous l’avons fait pour Emmanuel Macron, nous explorerons bientôt le Mercure des différents protagonistes de ces prochaines semaines tels que Raphaël Glucksman, Jean-Luc Mélanchon, Francois Ruffin, Marine Le Pen ou Jordan Bardella. Nous essaierons de comprendre comment tous ces personnages se débrouillent avec leur Mercure personnels tout en réfléchissant sur celui collectif de l’ensemble des votants. 

La compréhension philosophique

L’action juste, la seule capable de nous éviter un marasme annoncé, non seulement pour la France, mais pour l’humanité toute entière passe pour beaucoup par Mercure.  

Comme déjà exprimé en début de cet article, l’idéal consiste à comprendre que seul un esprit confus pense avoir le choix. « Un esprit lucide et serein, proche de lui-même, c’est-à-dire possédant une vraie clarté vis à vis de ses désirs et de ses conditionnements n’a pas le choix. Un tapis rouge qu’il lui suffit de parcourir avec attention se déroule sous ses pas, car il sait exactement ce qu’il doit faire. Cela lui paraît évident, il ne tergiverse pas avec lui-même étant en ligne directe avec l’intelligence : Mercure, le messager des dieux, éclaire son chemin » (7).


(1) Les Echos d’Hermès - Hiver 2023-2024

(2) L’astrologie et la mécanique de la pensée - Les fondations de la pensée - Mercure

(3) Initiation à la guerre intérieure

(4) Emmanuel Macron entre les mâchoires de Pluton

(5) Sa meilleure chance est passée lors du transit d’Uranus (la révolution) sur sa Lune (la pensée).

(6) Beaucoup de politiciens montrent des problèmes Mercure/Saturne dans leur thèmes comme  : Nicolas Sarkozy  ou François Hollande entre de nombreux exemples

(7) Cf. Note 1

Pic panneaux directions Happy Lee sur Unsplash



dimanche, mai 19, 2024

Astrométéo : une fin mai 2024 dangereusement perturbée

La violence accompagne notre quotidien depuis la nuit des temps. Directement ou indirectement, elle colore l’Histoire collective et nos existences personnelles. Elle imbibe nos sentiments, nos paroles et nos actes et s’exprime à travers nos pulsions, nos conditionnements, nos croyances et toute la trame de nos pensées avides, calculatrices, coléreuses et rancunières. Nous ne semblons pas parvenir à nous en libérer : la non-violence reste un idéal très peu vécu, même ses partisans les plus farouches se battent contre eux-mêmes, incapables d’établir une paix durable et profonde au coeur de leurs êtres (1).  Astrologiquement la violence appartient à Mars, maître des champs de bataille, de la colère et de la crainte :  La planète rouge ne fut pas surnommée « la petite maléfique » pour rien, tant elle s’avère souvent funeste dans notre relationnel social, comme dans le quotidien de nos pensées (2). 

Conjonction Mars - Rahu
Le 20 mai 2024 à 05H56
calculé pour Paris France

Il y a quelques mois, dans Astrométéo 2023 : la persistante dangerosité de Mars, j’écrivais : « Mars respire le danger : l’énergie, l’action, la bravoure et l’esprit d’entreprise lui appartiennent, mais aussi la brutalité, le désir impérieux, les confrontations violentes, les accidents et les guerres bien entendu. Dans ses périodes de grande tension, les sociétés et les individus agissent de façon impulsive, brutale et souvent agressive, préférant la force à la diplomatie, laquelle est du domaine de Vénus. Il est fréquent que les conjonctions de Mars à l’un des nœuds lunaires – souvent renforcées par un parallèle de déclinaison ce qui équivaut à une conjonction avec les deux noeuds - s’accompagnent d’évènements massivement violents dont témoignent alors les médias du monde entier (3). L’invasion éclair du Haut-Karabakh par l’Azerbaïdjan, le missile qui a décimé la moitié d’un village en Ukraine et le conflit armé entre le Hamas et Israël sur fond d’une Palestine exsangue appartiennent à cette configuration ».

Mars et Rahu conjoint en Bélier - du 11 au 28 mai 2024

Mars était alors conjoint au noeud lunaire sud en Balance. Le voilà maintenant conjoint à Rahu, le noeud lunaire nord en Bélier, son domicile, un signe associé à l’impulsivité et à l’action, ce qui amplifie l’action extérieure violente : c’est ainsi qu’en quelques jours nous avons assisté au braquage meurtrier d’un fourgon pénitentiaire et à la tentative d’assassinat du premier ministre slovaque, pendant que des émeutiers incendient maisons et commerces en Nouvelle-Calédonie, le tout sur toile de fond de combats intensifiés en Ukraine, de bombardements de Rafah en Palestine et d’inflammations d’autres points chauds de la planète.

Rahu, le noeud lunaire nord est le dévoreur des luminaires, le maître des éclipses - qui sont des occultations de la lumière - tant astronomiques que mentales. Conjoint à Mars il préfigure des évènements tangibles et préoccupants, violents, non sans liens avec l’avidité, la colère, l’attachement et l’insatisfaction qui assombrissent l’espace psychique collectif. Dans l’optique Mars-Rahu, la fin justifie les moyens, l’on désire vaincre à tous prix, quelque soit ce que l’on défend. 

Mars et Ketu - du 20 au 26 mai 2024

Déjà préoccupante jusqu’à la fin du mois de mai, cette situation pourrait s’aggraver à cause du parallèle de déclinaison de Mars à Ketu, le noeud lunaire sud, actif du 20 au 26 mai : comme déjà expliqué, cette configuration équivaut à une conjonction de Mars avec les deux noeuds lunaires. Cette situation est similaire à celle des attentats de Paris du 13 novembre 2015 (cf. note 3).

Ketu est le noeud lunaire spirituel, celui de la quête du sens, mais lorsqu’il n’est pas abordé de cette façon, c’est-à-dire que nous refusons de regarder vers la lumière, il favorise les comportements compulsifs dangereux pour soi-même et pour autrui (4). « La cohabitation de la crainte et de la bravoure et du désir et du détachement perturbe le sens de l’action et provoque la témérité. La guerre intérieure, la tension, la violence mentale confrontent au danger, à la douleur physique, aux accidents, à la violence, à des rivalités et à des inimitiés »(5).

Lors de ces périodes, profondément intériorisée (Ketu), la violence se radicalise et se matérialise dans les faits (Rahu). La possibilité d’attentats terroristes, de violences associées aux croyances religieuses, d'agressions dans tous les domaines et dans tous les milieux, familiaux, sociaux, nationaux et internationaux est exacerbée.


Le 25 mai 2024,
parallèle de déclinaison exact
Mars 06°16 N et
Saturne 06°16 S
(Rahu 05°42 N
Ketu 05°42 S)

Saturne en embuscade
du 22 au 28 mai

A cela l’on ajoute que du 22 au 28 mai, Mars adresse également un parallèle de déclinaison à Saturne, alors que cet astre est lui-même au parallèle des noeuds lunaires du 22 avril au 19 juin. La situation est ainsi la suivante (cf. la réglette des déclinaisons c-contre) : 

- Mars parallèle à Saturne

- Mars parallèle aux noeuds lunaires

- Saturne parallèle aux noeuds lunaires

Cette configuration peut être interprétée comme une quadruple conjonction Mars, Saturne, Rahu et Ketu. 

La présence de Saturne complique beaucoup l’équation : ses aspects tendus avec Mars expriment souvent la dure brutalité du réel. La capacité d’action (Mars) est bloquée (Saturne) par des circonstances adverses, ce qui déclenche des frustrations, lesquelles se transforment en violence.

Saturne, Mars et les noeuds lunaires 

La lourde tension installée entre Saturne et les noeuds lunaires nourrit les motivations profondes et les éléments déclencheurs de la violence. L’anxiété due à la crainte de perdre ce que l’on a ou de ne pas obtenir ce que l’on veut est amplifiée. Les autorités morales, parents, religieux, spécialistes en tous genres, politiciens professionnels font preuve d’hypocrisie, ruinant la confiance de la jeunesse ou de ceux qui s’accrochent à leurs promesses. L’avarice et la dureté mentale sont aux commandes. Des colères réprimées ou secrètes et des arrière-pensées complexes empoisonnent le psychisme collectif. Des secrets de famille nocifs resurgissent ou s’enfouissent encore plus profondément, alors que les absences, les séparations, l’abandon, l’indifférence, l’étouffement et la peur à de très nombreux niveaux détériorent les rapports humains. 

Ajoutant la présence de Mars et ses propres rapports aux noeuds lunaires, l’on comprend que la période traversée s’avère particulièrement dangereuse. Les journées allant du 20 au 28 mai sont à surveiller avec beaucoup d’attention : malgré des circonstances possiblement difficiles, l’on fera de son mieux pour éviter les imprudences, la témérité, les actes irréfléchis, les paroles impulsives et toute inflammation due à la colère, à l’envie, à la frustration ou à la peur.

Les alliés

A moins de graviter vers les sommets de la pyramide sociale, auquel cas certaines actions en faveur de la paix - envers les êtres humains, la nature et les animaux est un devoir, nous ne pouvons que nous tourner vers nous-mêmes, c’est-à-dire observer à travers la loupe du relationnel l’origine de nos violences. C’est bien en nous changeant nous-mêmes que nous changeront le monde et cela consiste à comprendre les mécanismes de la colère (Mars), de l’avidité (Rahu, le noeud nord), des compulsions (Ketu, le noeud sud) et de la peur (Saturne). Pour y parvenir nous ne sommes pas sans alliés :  

-  Active jusqu'à la mi-juin, les derniers jours de la conjonction Jupiter-Uranus favorisent l’éveil de l’intelligence (Uranus) et le sens de la justice et de la compassion (Jupiter)

- Vénus en domicile en Taureau est conjointe à ces deux astres : l’amour, la beauté, la tendresse, la bienveillance et la diplomatie ont un vrai rôle à jouer. Jupiter et Vénus renvoient à la joie d’aimer et d’être aimé et Uranus-Vénus à l’association sans condition de l’amour (Vénus) et de la liberté (Uranus). Cependant, à l’image de nos coeurs et de nos esprits, la mécanique astrologique est complexe. Une recherche du plaisir trop intense (Jupiter-Vénus), ou une séparation (voire une attraction !) brusque, inattendue (Uranus-Vénus) peuvent déclencher des frustrations, des durcissements et des violences (Mars-Saturne-noeuds lunaires).

- Egalement proche de Jupiter et de Vénus, le Soleil est toujours à proximité d’Uranus : les idéaux d’ordre et de lumière, de loyauté et de noblesse intérieure éclairent les obscurités mentales, tant que l’orgueil (Jupiter-Soleil) ou le désir de reconnaissance (Vénus-Soleil) ne prennent pas le dessus. L’on verra ici des opportunités (Jupiter) d’illuminer (le Soleil) les consciences de l’intérieur, par l’amour (Vénus) et l’intelligence (Uranus). 

Tout cet édifice, intégré et correctement employé, permet de vivre de façon entièrement différente cette période difficile : comprenons qu’il y a toujours moyen d’offrir à Mars (la bravoure, le sens de l’action), à Saturne (la sagesse), à Rahu (la nourriture des expériences obligatoires) et à Ketu (la quête du sens) la capacité de se déployer positivement.   

Recommandations

Le mot-clef de ces prochains jours est attention. Qu’est-ce que cela signifie ? L’attention est l’arme absolue de la conscience qui cherche à s’appréhender. Elle n’est pas la concentration. Elle ne nécessite pas d’effort de volonté. Elle est un éveil naturel à nos comportements, à nos attitudes, à nos réactions aux circonstances, aux rencontres, aux évènements qu’il nous faut observer sans jugement aucun, ni justification, ni comparaison d’aucune sorte. Elle permet de naviguer sereinement au sein des circonstances obligatoires (Rahu) à notre enrichissement intérieur. Elle nécessite énergie et courage (Mars) puisqu’il faut se regarder tel que l’on est, sans filtre, sans masque. Elle nécessite un esprit libre (Uranus), détaché (Ketu), contemplatif (Saturne), bienveillant (Jupiter), aimant (Vénus) et en quête de lumière (le Soleil).


(1) Initiation à la guerre intérieure

(2) L’astrologie et la mécanique de la pensée - Les fondations de la pensée - Mars, le guerrier

(3) Exemples marquants associés aux conjonctions et parallèles de déclinaison  Mars/noeuds lunaires (Note 1 de Astrométéo : Mars et le temps du Serpent )

- 28 juin 1914 - assassinat de l’Archiduc d’Autriche à Sarajevo qui déclenche la première guerre mondiale), Mars à 1°19 en Vierge, Lune à 5°40 et Ketu 8°57 du même signe 

- 22 juin 1941: l’invasion de l’URSS stalinienne par l’Allemagne nazie (opération Barberousse), Mars à 23°54 et Ketu à 27°03 des Poissons

- 28 mars 1979 : le plus grave accident nucléaire qu'ait connu les Etats-Unis, Mars à 22°09 et Ketu à 16°40 des Poissons

- 3 novembre 1982, l’explosion incendiaire du tunnel de Salang lors de la guerre Russo-Afghane, Mars à 1°47 et Ketu à 5°35 du Capricorne (voir note 4). Le nombre des victimes est parfois estimé à 3000 morts.

- 11 septembre 2001: les tours jumelles de New York. Mars à 1°26 et Ketu à 3°06 du Capricorne

- 22 juillet 2011: tueries de masse (77 personnes) du Norvégien Anders Breivik : Mars à 21°59 et Ketu 21°34 des Gémeaux

- 13 novembre 2015 : les attentats de Paris. Mars à 0°34 de la Balance, à moins de 1° de Rahu à 29°42 de la Vierge et au parallèle de déclinaison de Ketu. Débuté la veille, le parallèle se manifesta d’abord avec un terrible attentat à Beyrouth.

Cf. entre autres Le temps du dragon - ainsi que Mars, le dragon et la barbarieLes fêtes à l’ombre de Mars et de Ketu  

(4) Ketu s’associe à la citation de Jung : ce que l'on ne veut pas savoir de soi- même finit par arriver de l'extérieur comme un destin

(5) L’astrologie et la mécanique de la pensée - Les aspects des noeuds lunaires - Mars-Ketu

Images 

Carte du ciel : Olympia

Guerrier : Henry Hustava sur Unsplash

Rouages : Mike Hindle sur Unsplash

Arbre :  Jeremy Bishop sur Unsplash

samedi, avril 27, 2024

L'art de l'interprétation, atelier en présentiel le 11 mai 2024

Vous êtes invités à participer à un atelier consacré à l'art de l'interprétation. 

Nous nous réunirons en petit comité le 11 mai 2024 à Saint-Dalmas-le-Selvage, commune de la vallée de la Tinée située à 90 km de Nice environ. Vous avez la possibilité de dormir sur place. 

Nous aborderons entre autres la technique des aspects dominants, les interactions complexes entre les différents aspects et la verticalité du thème qui définit le sentier céleste à emprunter. 

Il sera également question de  Chiron dans le contexte évoqué par ces derniers articles

La conjonction Chiron-Rahu et la guérison de la conscience

Chiron au coeur de l'éclipse solaire du 8 avril 2024

Information et réservations : ermitageenmercantour@gmail.com 06 59 17 72 20

vendredi, avril 19, 2024

Jupiter et Uranus en conjonction : l'expansion de intelligence

« Ainsi Jupiter nourrit le noyau dur uranien, cette intelligence intense, affutée mais radicale et quelquefois unidirectionnelle, alors qu’Uranus s’imbibe de l’expansion vers le bien associée à Jupiter. L’intelligence, l’indulgence, la souplesse et le calme mental sont cultivés et l’amour et la compassion, fondations obligatoires de la révolution, fleurissent » L’astrologie et la mécanique de la pensée – Jupiter et Uranus en aspects

Jupiter et Uranus en conjonction
21 avril 2024 à 04H27 CET
Calculé pour Paris, France
Les coïncidences signifiantes entre les évènements célestes et les évènements terrestres constituent la chair de l’astrologie. L’une de ces coïncidences des plus fascinantes eut lieu le 20 juillet 1969, quand l’être humain marcha sur la Lune pour la première fois, quelques heures à peine après que Jupiter et Uranus aient formé une conjonction exacte (1). Sachant l’association de Jupiter avec les voyages lointains et l’expansion de la conscience et celle d’Uranus avec la révolution, les bouleversements et la technologie, ce rendez-vous céleste fait réellement sens. 

Ces rencontres particulières qui se succèdent au rythme de 14 ans environ ne sont pas toutes aussi spectaculaires. Cependant, intérieurement, au cœur de nos consciences, des poussées d’expansion, d’amplification et de révolution se font sentir, tandis que des transformations radicales affectent la sphère évènementielle. Pour appréhender au mieux à quoi s’attendre, le flux constant de la géométrie du ciel est à prendre en compte, sans oublier l’historique chargé de ces dernières années (2) : il s’y reflète à la fois l’état chaotique de notre civilisation et les possibles prémices d’un changement de paradigme devenant plus crucial à chaque instant.

Le 21 avril 2024, Jupiter et Uranus en conjonction à 21°50’ du Taureau, marquent à la fois un moment précis, une période particulière (mi-février à mi-juin 2024) et un début de cycle (jusqu’à la prochaine conjonction en 2038). L’avenir de l’humanité et tous les individus qui la constituent est concerné. Comme l’astrologie est un instrument d’action au service de l’intelligence, nous allons tenter de comprendre cette configuration afin d’en profiter au mieux, que ce soit collectivement ou individuellement.

Le Taureau

Malgré son nom (3) le Taureau est un signe féminin. Les dignités qu’on lui associe vont en ce sens : Vénus y règne en maîtresse quand la Lune s’y exalte. Il s’associe au toucher, à la sensualité, à la nourriture et à la gourmandise, au pouvoir immuable de la terre, à sa féminité, sa richesse et sa beauté. Il figure la prospérité, les champs fertiles, les jardins d’ombres et de lumières, les forêts silencieuses et profondes. Il s’associe également à la résilience, à la force, à l’entêtement, à l’obstination de la Terre à produire la vie. Il est intimement lié à la propriété et ainsi aux revendications territoriales, aux ressources naturelles dont l’eau qui occupent le centre de la géopolitique mondiale. 


Contrairement à des opinions répandues, le Taureau n’est pas matérialiste, même s’il apprécie la sécurité matérielle et parfois un certain luxe. Nombre de « mystiques », tels le Bouddha ou plus récemment Krishnamurti étaient natifs de ce signe. L’on y verra la signification cachée de l’exaltation de la Lune : le mouvement de la pensée qu’elle représente sait y connaitre une accalmie, favorisant ainsi la méditation. Retenons ainsi que la fonction majeure du Taureau est de nourrir le corps, le cœur et l’esprit par le biais de la beauté (Vénus) et de la sérénité mentale (la Lune).  

 Uranus en Taureau

Lorsqu’Uranus, dont la fonction première est l’éveil de l’intelligence, débuta son transit en Taureau en 2018 (4), il fut beaucoup question de révolution écologique et d’écoféminisme. Mais quoique la prise de conscience se soit puissamment démultipliée depuis, l’on continue à foncer dans le mur comme si de rien n’était : l’intelligence uranienne n’a pas réveillé les consciences.

On lui associera l’explosion du mouvement me too et d’autres remous sociétaux causés par la condition féminine, mais seuls les pays occidentaux sont vraiment affectés. Le mouvement femme, vie, liberté qui agite encore l’Iran, pays Taureau de surcroît, est une exception. L’on sait pourtant que la maladie dont souffre la conscience humaine (5) est entre autres causée par la domination brutale de la masculinité. Le bilan d’Uranus en Taureau, reste ainsi plus que mitigé, ce qui nous interroge sérieusement sur notre avenir, cet astre représentant ce qu’il y a de plus révolutionnaire en nous. 

Jupiter dans le Taureau

Jupiter transite dans le Taureau depuis presque un an, le quittant le 26 mai pour les Gémeaux. Il y a croisé le nœud nord, Rahu à un moment donné et s’est même déjà approché d’Uranus. Là aussi, nous avons été déçus. Si nous revenons au mouvement femme, vie liberté, l’on a pensé que la vieille Perse avait une chance de se débarrasser de cet insupportable totalitarisme religieux. Malheureusement, s’il y a eu des progrès, si nombre d’iraniennes osent se montrer sans voile en public, la menace de la police des mœurs est toujours palpable. 

Retenons que Jupiter n’a pas fait mieux qu’Uranus. Le protecteur n’a protégé ni la femme, ni la Terre, peut-être même a-t-il attisé la gourmandise insatiable de l’humanité. La course à la croissance et à la consommation creuse son chemin dévastateur sans dévier d’un millimètre, les animaux continuent à mourir, les forêts à brûler, les océans à s’empoisonner et le climat à se réchauffer dramatiquement. 

La rencontre entre Uranus et Jupiter a pourtant capacité à infléchir cette orientation. Il ne faut certes pas s’attendre à des miracles mais attisées par Jupiter, des étincelles d’intelligence uraniennes pourraient embraser nos consciences. Le temps nous est réellement compté : lors de leur prochaine rencontre en Cancer en 2038, il sera peut-être trop tard. 

Détour trans-saturnien

L'alliance des trans-saturniennes 
Le 1er septembre 2024
Veille de la rétrogradation d'Uranus
Ne nous leurrons pas : l’intelligence intuitive et celle plus émotionnelle de Jupiter ne suffisent pas à changer un monde particulièrement meurtri. La sensibilité et l’empathie neptunienne sont nécessaires, de même que le pouvoir de destruction et de transmutation de Pluton. Mais l’équation est complexe : Neptune en Poissons facilite les manipulations collectives par l’identification à une cause, une race, un pays, une croyance ou une idéologie et Pluton en Verseau - lui-même souvent dans le camp des puissants - nous entraîne vers des bouleversements sociétaux dont l’émergence des IA. Nos espoirs résident dans le fait que de l’été 2024 à l’été 2029, Uranus, Neptune et Pluton composent ensemble une configuration d’harmonie mutuelle, sous la forme d’un triangle isocèle de 120° de base (trigone) et de 60° de côtés (sextiles). Ces poids lourds de la géométrie céleste dans les domaines de la matière (Pluton), de l’esprit (Uranus) et de l’émotion (Neptune) devraient ainsi collaborer à un moment où nous en avons vraiment besoin. 

Les inévitables écueils

Porteuse d’espoir, cette conjonction n’est pas sans écueils : Jupiter amplifie les défauts uraniens que sont l’autoritarisme, la radicalité, la certitude d’avoir toujours raison. La soif de justice (Jupiter) et de la révolution (Uranus) deviennent des instruments dangereux au service de la manipulation. La radicalité́ (Uranus), la rigidité́ mentale et la propension à juger (Jupiter), le non-conformisme (Uranus) à tout prix, l’entre-soi et les réseaux d’influence (Jupiter) sont autant d’obstacles aux changements nécessaires. Les principes hiérarchiques propre à Jupiter sont sans cesse remis en question par des gens paradoxalement tyranniques (Uranus). 

 Des dangers naissent de jugements hâtifs et d’erreurs d’appréciation. Nombre de conséquences se développent alors, telles que les attentes de solutions techniques à la crise climatique empêchant de véritables mesures de se mettre en place. La montée en puissance de personnages autoritaires (Uranus) perçus comme providentiels (Jupiter), quelles que soient leurs réelles compétences est à craindre. L’on réussit à convaincre (Jupiter) une partie de l’électorat qu’il est plus intelligent (Uranus) que la masse moutonnière (Neptune), parce qu’il ose prendre le contre-pied de certains acquis (pensez à l’exemple de la Terre plate !). Les destinées individuelles et le destin collectif sont ainsi affectés : des convulsions internationales sont à craindre avec en première ligne les nations marquées par le Taureau comme l’Iran, mais aussi l’Irlande, la Grèce et la Pologne (dangereusement voisine de l’Ukraine) ou encore le Canada ravagé par des incendies géants en 2023 qui ne se sont jamais vraiment éteints. 

Si votre thème natal est personnellement marqué par la conjonction, l’opportunité d’une transformation radicale vous est offerte. Pour ce faire, interrogez-vous sur vos orientations fondamentales, sur votre mode de vie et pourquoi pas sur le sens de votre destinée, c’est-à-dire votre fonction en tant qu’humain et votre but. 

Le meilleur potentiel

« Jupiter est le philosophe et Uranus l’éveilleur. Quoique tous deux favorisent l’humanisme, le progrès, la justice et la vérité́, l’alchimie peine à se réaliser. Au contraire, la rigidité́ mentale (Jupiter) se radicalise et l’autoritarisme (Uranus) s’amplifie. (...) Dans le cadre du grand voyage intérieur Jupiter gagne à s’accompagner de l’œil uranien qui le libère des jugements, des traditions, des autorités et des croyances organisées (...) De son coté, rendu juste et compatissant par sa proximité à Jupiter, le processus uranien provoque la révolution intérieure qui est la compréhension des mécanismes de la conscience et de la pensée, capable de s’appliquer ensuite à l’ensemble de la société ». (6)

Vu le contexte actuel, l’on peut s’attendre à tout : intérieurement, la pensée, la réflexion est confrontée à des exagérations, des emballements, des accélérations déconcertantes, des désirs de radicalité, des tentations d’autoritarisme, cela n’empêchant pas des réflexions philosophiques originales, des remises en question de la foi et des croyances, voire la genèse de nouvelles idéologies capables d’enflammer le monde.

 La rencontre est majeure, surtout si l’on est persuadé que seule une transformation de la conscience peut nous extirper de l’ornière autodestructrice dans laquelle nous nous sommes embourbés : nous évoluons et survivons dans des systèmes qui sont le reflet de nos esprits autocentrés. En termes spécifiquement astrologiques, tant que l’avidité et l’insatisfaction (Rahu), la recherche du pouvoir et de l’intérêt personnel (Pluton), la brutalité et l’usage de la force (Mars) ou encore la peur et la dureté mentale (Saturne) dirigeront nos esprits, il est illusoire de penser que les choses s’arrangeront. 

Il est donc nécessaire d’allier les connotations révolutionnaires uraniennes avec l’expansion jupitérienne liée à la justice, au cosmopolitisme, à la bienveillance et à la compassion. Le problème est que les deux astres représentent deux modes de pensée et d’action très différents. L’uranien tend à ne pas séparer la compréhension de l’action : il veut agir dès que l’urgence est perçue. Il inspire en cela l’écologie radicale et la désobéissance civile. Le jupitérien opère à travers les organisations hiérarchisées et la justice institutionnalisée. Présent sur la scène politique, il réunit, fédère, organise, mais son action se perd ou se dilue dans les compromis. Brillant et radical, l’uranien se pense seul à détenir la vérité et coopère difficilement. Le jupitérien a besoin de l’intelligence uranienne afin de réellement incarner le protecteur qu’il devrait être. L’uranien a besoin du jupitérien pour que son action soit collective et efficace. Pluton (comprenons l’intérêt personnel à tout prix) profite de ces dissensions pour corrompre les esprits : s’il parvient au pouvoir l’uranien se fait dictateur, alors que le jupitérien favorise le népotisme et l’oligarchie. Il est de notre responsabilité d’unir les deux principes dans nos consciences afin que l’éveil de l’intelligence (Uranus) et la justice et de la compassion (Jupiter) s’emploient au service de la Terre (le Taureau).

Changer la conscience

Reste à savoir si nos consciences peuvent changer : la conjonction Jupiter-Uranus porte nos espoirs en ce sens, mais les obstacles (croyances, habitudes, traditions, intérêts divers, craintes ...) sont nombreux et puissants. Jupiter apporte les opportunités, la culture, la philosophie, les réflexions de milliers de penseurs qui tentent depuis si longtemps de comprendre les fonctionnements de nos esprits. Uranus offre le neuf, la capacité d’échanger l’analyse, si lente et mécanique pour une fulgurance de l’intelligence, un éblouissement intérieur si violent qui fait que l’on change instantanément. 

L’humanité est telle un piéton qui au moment de traverser la rue voit un bus fondre sur lui : prend-il le temps d’analyser la situation, de réfléchir indéfiniment aux solutions possibles ou se jette-t-il en arrière sans penser, sans réfléchir, afin d’échapper au danger ? Voilà l’intelligence uranienne en action telle que Jupiter doit nous la révéler : intuitive, analogique, capable de voir en une fraction d’instant comment nos angoisses et nos craintes, nos conditionnements et nos lâchetés ont créé la situation dans laquelle nous nous trouvons. Un tel sursaut collectif de l’humanité, qui doit obligatoirement passer par chacune et chacun d’entre nous changerait le monde rapidement. 


La conjonction Vénus-Chiron
Le 21 avril 2024 à 13H35 CET
Calculée pour Paris France
Vénus et Chiron

Ce 21 avril 2024 nous offre une magnifique coïncidence signifiante : Vénus et Chiron seront également en conjonction exacte, au demi-sextile (30°) de Jupiter et d’Uranus. Cette succession de conjonctions étrangement connectées impliquant Chiron depuis février, alors même que Jupiter et Uranus se rejoignaient doucement est tout à fait étonnante. D’abord sa conjonction avec Rahu, le nœud lunaire nord, le 19 février dernier qui eut étrangement lieu là où se trouvait Ketu, le nœud lunaire sud, lors de sa découverte en 1977. Nous avons alors parlé de guérison de la conscience. Puis très récemment ce fut l’éclipse solaire du 8 avril 2024 au cours de laquelle Chiron se trouvait conjoint aux luminaires, à la minute d’arc près!

Maitresse du Taureau, Vénus joue un rôle majeur le 21 avril : sa conjonction à Chiron, dans le contexte de ce qui vient d’être expliqué évoque des connexions mystérieuses qu’entretient l’astéroïde cométaire avec nos consciences. Sans prétendre tout comprendre, l’on y lira que si la guérison de la conscience passe par l’éveil de l’intelligence (Uranus) soutenu par l’expansion de la conscience (Jupiter), elle dépend également de l’amour, de la beauté, de la gentillesse, de la tendresse et d’une sensualité épanouie. 

A partir de Vénus (la beauté) et de Chiron (le pouvoir de guérison), nombre de connotations se déploient : il s’agit tant que faire se peut de combattre la laideur, tant intérieure qu’extérieure qui empoisonne nos esprits et gangrène le monde. 

 La laideur s’appelle bétonisation, pollutions, atmosphères toxiques et enfumées, destruction massive de la biodiversité. La laideur autorise le massacre quotidien de près de quatre milliards d’animaux dans le monde pour l’alimentation humaine : à ce sujet je vous invite à lire cet article : Vénus aime les végétariens. Il ne s’agit pas d’une éthique particulière à défendre, ni de sentimentalité excessive mais de comprendre ce que l’absence de beauté (Vénus) peut causer. D’évidence la nourriture malsaine, l’urbanisation à outrance, les environnements toxiques ou encore la pornographie qui va de pair avec la frustration sexuelle, constituent de puissants obstacles à l’intelligence et donc à la révolution des consciences (Uranus). 

Pour en terminer avec Vénus, notons qu’elle maitrise le Taureau mais également la Balance, signe que transite actuellement Ketu, le nœud lunaire sud, celui de la spiritualité. Sa conjonction avec Chiron souligne ainsi combien la beauté (Vénus) est liée à la simplicité, au détachement du moi et à la quête du sens (Ketu), qui sont autant de conditions obligatoires à notre guérison (Chiron). 

 Un dernier mot

J’ai déjà mentionné que Krishnamurti, lequel a toujours stressé l’importance de la nature dans ses enseignements, était natif du Taureau. Son thème montre un Uranus culminant en Scorpion ainsi qu’un Jupiter en Cancer, les deux astres étant dans le signe de leur exaltation. Je conclurai ainsi par cette citation qui décrit clairement le sentier que la conjonction Jupiter-Uranus nous invite à emprunter.

« L'important n'est pas de suivre quiconque, mais de se comprendre soi-même. Si vous rentrez en vous-même sans effort, sans peur, sans aucune restriction et que vous creusez vraiment en profondeur, vous découvrirez des choses extraordinaires. En soi-même se trouve le monde dans sa totalité et si vous savez comment regarder et apprendre, la porte est là et la clé est dans votre main ». Krishnamurti 

 ________________________________


(1) Carte du ciel calculée pour Houston (Texas, USA), lieu de départ du module lunaire. Armstrong posa le pied sur la Lune à 21H56. Jupiter et Uranus s’étaient exactement conjoints à 05H21. Jupiter était à 00°42’ et Uranus 00°47’ de la Balance.

(2) La géométrie céleste est fort agitée depuis quelques années : l’on se souvient de la triple conjonction Saturne-Jupiter-Pluton en Capricorne, du long carré Uranus-Saturne, des Kala Sarpa Yoga intermittents, de la conjonction Jupiter-Saturne début Verseau où se trouve Pluton actuellement. Cette effervescence s’est traduite par le Covid et les confinements, le déclin marqué des démocraties sur fond de matérialisme triomphant, la crise climatique devenue incontrôlable, l’invasion de l’Ukraine par la Russie, l’émergence des IA, la dangereuse inflammation au Moyen-Orient, un réarmement généralisé ...  

(3) Le machisme s’est sans doute insidieusement mêlé à l’astrologie : Hathor, l’une des plus anciennes déesse Égyptienne était représentée sous la forme d’une vache portant le disque solaire entre ses cornes. L’on a retrouvé des représentations d’elle sous quatre formes : la Vache, la Lionne, le Serpent et la femme : nous retrouvons clairement les 4 signes fixes (Taureau, Lion, Scorpion, Verseau) sous une forme féminisée.

(4) Cf. : Uranus en Taureau

(5) Cf. : La conjonction Rahu-Chiron et la guérison de la conscience

(6) Cf. : L’astrologie et la mécanique de la pensée – Jupiter et Uranus en aspects

(7) L’on parle de la liberté personnelle de choix et de comportements entre individus adultes et consentants, en dehors de toute ingérence sociale, psychologique ou religieuse par des tiers. 

 

 Icône Taureau : Lien

 Jupiter en Taureau (homme de dos) de Simone Pellegrini sur Unsplash 

 Bouddha : Photo de Samuel Austin sur Unsplash 

 Plage : Photo de frank mckenna sur Unsplash 

 Planète bleue : Photo de Javier Miranda sur Unsplash 

 

 

 

 

 


lundi, avril 15, 2024

Atelier sur l'art de l'interprétation, le 21 avril 2024

ATELIER SUR L'ART DE L'INTERPRETATION LE 21 AVRIL 2024

Organisé par l'association Québécoise ORIAN

De 9:00 à 12:00 pour le Québec - de 15:00 à 18:00 pour la France

De même que des années de solfège ne font pas le musicien, les années d’études astrologiques, aussi indispensables soient-elles, ne garantissent pas la maîtrise de l’art de l’interprétation. Il y a cependant moyen de progresser rapidement. La première difficulté réside dans le choix de la porte, qui parmi les nombreuses qui se présentent à nous, permet de pénétrer directement la carte du ciel. Puis il s’agit de saisir les structures majeures du thème et de les exposer de façon ordonnée et logique, afin qu’elle fasse totalement sens.

Pour en arriver à ce point, nous étudierons spécifiquement :

- La technique des aspects dominants, ceux-ci révélant précisément les caractéristiques les plus personnelles du thème.

- Les interactions et les emboîtements de ces aspects.

- La verticalité du thème, qui définit le sentier céleste inscrit dans la carte du ciel et qui révèle la destinée, c’est-à-dire la destination, à la fois fonction et but de l’existence.

Au cours de cet atelier nous travaillerons la théorie et la pratique, avec des exemples permettant à ces notions d’être clarifiées et appliquées.

Les coûts sont de 45 $ pour les membres d'ORIAN et de 55 $ pour les non-membres (en dollars Canadiens) 

Cliquez sur ce lien pour vous inscrire 


CENTILOQUE

CLIQUEZ SUR LE LIEN pour une version entièrement retravaillée du CENTILOQUE, un ouvrage publié en 1993 aux Editions Dervy


Extrait :


1- N°5 : caractère et destinée.


« L’astrologie dévoile les relations intimes qu’entretient le caractère avec la destinée. La destinée d’un individu est l’expression de son caractère ».


Le mot caractère nous vient du grec « kharaktêr », qui signifie un signe gravé. Il signifie également ce qui est propre à une chose, son expression personnelle, son originalité. Par extension, le caractère définit l’ensemble des traits psychiques propres à un individu.


Le caractère se rapporte à la fois à l’expression originale d’un individu et à son thème astral, le signe gravé dans les cieux, qui nous représente et nous définit.


Le caractère est au départ cette infime portion de nos êtres, qui échappe au grand nivellement imposé par l’hérédité et par l’environnement de naissance (racial, familial, social et culturel). Il est ce qui nous rend unique. Au travers de ce petit germe de liberté, la nature développe en nous, patiemment, l'espritla sagesse, le pouvoir et l’amour.


Le terme de destinée est aussi riche en enseignements : il est à la racine du mot destination qui signifie le rôle, l’usage.


Le concept de destinée implique une fonction à remplir. Le caractère actualise la destinée, c’est-à-dire le rôle que nous avons à jouer dans cette existence, un rôle qui n’est pas imposé: on continue à confondre astrologie et fatalisme, on fait d’elle le chantre du c’était écrit, comme si sa fonction se bornait à décrire une destinée transformée en fatum, en une fatalité inéluctable à laquelle nul ne pourrait échapper. C’est tout à fait le contraire, puisque l’astrologie n’a de sens que si elle nous permet d’agir sur la destinée.