lundi, février 27, 2012

Le thème astral de Marine Le Pen

Suite à un dysfonctionnement du blog et à quelques manœuvres imprudentes de ma part, ce portrait originellement paru le 12 mai 2011 porte maintenant la date du 25 ou du 27 février 2012 selon les cas....

Marine Le Pen le lundi 5 08 1968 à 11H20 Neuilly-sur-Seine

L'exercice ici consiste à étudier le thème astral de Marine Le Pen sans préjugés, ce qui revient, tout en étudiant obligatoirement les relations avec le père par l'intermédiaire du Soleil, à ignorer dans un premier temps l'ombre écrasante de celui-ci en tant que chef de clan à la personnalité surpuissante, fondateur et âme du parti d'extrême droite dont elle est maintenant la présidente.

Ainsi que je l'ai déjà expliqué (voir l'interprétation d'un thème astral), un thème astral n'est pas un oignon : on peut presque toujours, en quelques coups d'œil, en discerner les mécanismes fondamentaux, c'est-à-dire sa dynamique interne. Ces mécanismes constituent le centre du thème, son noyau signifiant, autour duquel le reste vient naturellement s'agglomérer.

Chez Marine Le Pen ce noyau signifiant comporte trois éléments :
- Vénus (l'amour) en XI (la maison des amis), maître de l'AS Balance (le moi et son comportement) est au carré de Neptune (souffrance, trahison).
- Saturne (temps et obstacles), qui s'oppose visiblement à l'ensemble des astres, est en maison VII (époux, associés, ennemis), au carré de Mars (le guerrier) culminant en X (ambition sociale).
- La Lune (la mère, la quête de la sécurité, les préoccupations de la pensée), en Capricorne en maison III (ambitions et insécurité), maître du Milieu du Ciel (ascension sociale) en Cancer est au carré d'Uranus (magnétisme, autoritarisme) et au quinconce de Mars (conflictuelle).

Ces trois éléments peuvent être lus dynamiquement, c'est-à-dire s'emboîtant les uns dans les autres:

Vénus maître de l’AS au carré de Neptune : voilà un aspect particulièrement pénible pour une AS Balance, car le désir d'être aimée et la peur de ne pas l'être se hissent en tête des motivations profondes, non forcément reconnues, qui décident des choix et des orientations. Vénus, bien qu'astre de l'amour, occasionne de vrais dégâts lorsque l'affectif est frustré. La cruauté et le dessèchement du coeur sont alors à craindre. Ce carré provoque une association problématique entre l'amour et la souffrance, ce qui, après quelques mauvaises expériences, endurcit le coeur si le reste du thème part dans cette direction : alors qu'originellement cet aspect indique une grande vulnérabilité aux émotions, le besoin d'amour non assouvi exprime alors les aspects les plus négatifs de Vénus : amertume, âpreté et dans les pires des cas cruauté.
Vénus est sur la pointe de la XI: les amis ne manquent pas, mais qu'en est-il de la qualité de leur amitié? Certains, plus âgés (trigone Vénus/Saturne), seront fidèles et capables d'amitiés amoureuses (Saturne en VII). Le trigone de Vénus à la Lune en III (les frères et soeurs) permet une amitié/complicité/refuge, quoique non exempte de conflits (quinconce de la Lune à Mars) avec ses soeurs.
Cependant le carré à Neptune fait craindre des trahisons, des amitiés d'intérêts, des manipulations, entre autres par des « Neptuniens » maîtres en la matière. Marine Le Pen sera trompée et bafouée dans ses amitiés.

Saturne en VII, carré à Mars : vu le contexte vénusien, on comprend que cette position pénible de Saturne joue un grand rôle. L'astre de l’isolement et des circonstances adverses, seul au descendant (partenaires et ennemis), s'oppose à l'Ascendant, c'est-à-dire à tout ce qui constitue le moi.
Si la maison XI (les amis) est déjà problématique, que dire de cette VII en Bélier, alors que Mars le maître de ce signe, culmine et adresse un carré à Saturne ?
Malgré les beaux trigones de Saturne à Vénus et à la Lune (qui permettent de se marier, d’avoir des enfants, de vivre des histoires d'amour, de jouir de ses soeurs, d’être entourée), sa position au coucher au carré de Mars rend la vie de couple au mieux insatisfaisante ou étouffante, au pire insupportable et conflictuelle. La solitude est presque obligatoire, ce qu'il y a de pire pour une AS Balance.
Cette affliction Mars/Saturne indique à la fois des frustrations et des durcissements.

Lune en Capricorne en III, maître de la X : Si cette dynamique interne n'est pas comprise (comme cela semble être le cas), alors la Lune en Capricorne (le signe de Saturne) prend le dessus : dominée par le durcissement saturnien, la pensée au quotidien (Lune en III), se tourne vers l'ambition (Capricorne), d'autant que la Lune domine la maison X en Cancer (ascension sociale, besoin de laisser sa marque sur le monde), où se trouve Mars justement, maître des conflits.
En d'autres termes la personnalité est en quête de sécurité par le biais de l'ambition, de la réussite personnelle et de la reconnaissance.
Encouragée par le quinconce à Mars (désir et action) en X, la Lune (le mental) a son but tout tracé, le sommet de la société.

Une fois compris comment le thème s'articule autour de ces mécanismes fondamentaux, on peut s'interroger, afin de comprendre la logique interne du thème, sur l'origine des problèmes relationnels? Cela nous mène à considérer la Lune en tant que représentante de la mère, des sœurs et de l'enfance et à étudier le père, représenté par un Soleil en Lion, au demi-carré d'Uranus et au parallèle de Neptune et de Pluton.

La Lune en Capricorne indique souvent des relations froides avec la mère ainsi que de possibles insécurités affectives vécues pendant l'enfance. Le carré Lune/Uranus indique le caractère fantasque, jusqu'au-boutiste d’une mère éloignée et secrète.
On sait qu’elle fit scandale en son temps en posant nue. Marine Le Pen (comme ses soeurs sans doute) dut s'en sentir personnellement souillée. La réussite en tant que femme politique de premier plan lui permet d'écarter toute identification avec sa mère, symbole de femme objet instrumentalisant son corps et humiliant le chef d'un clan familial uniquement constitué de femmes.
Quoique positive, la complicité avec ses soeurs, représentées par la Lune en III et son trigone à Jupiter en XI, protège insuffisamment Marine Le Pen.

Le Soleil en Lion :
- Il symbolise le père.
- Le demi-carré Soleil/Uranus symbolise l'autoritarisme de celui-ci, dans sa vie privée comme dans sa vie publique, trait de caractère qui se retrouve chez sa fille.
- Trop proche, Mercure à 3° d'orbe est combuste (brûlé par le Soleil), une position qui ôte une partie de sa clarté à l'intellect de Marine Le Pen, car celui-ci est soumis à l'ego d'un Soleil Lion en X dominateur, tout à fait régalien. L'astre solaire représente, ne l'oublions pas, les orientations fondamentales: de même que son père, elle désire régner.
- Le parallèle du Soleil à Neptune indique un éblouissement, une illusion, l’admiration vouée à un père idéalisé, la foi dans ce qu'il représente et un fort désir de lui être agréable.
- Cependant le parallèle du Soleil à Pluton le ténébreux, posé sur la cuspide de la maison XII (secrets, manipulations, souffrances) évoque un sentiment inverse, non exempt de culpabilité, de répulsion et de gêne face à ce père imposant, obscur et brutal.
- Elle reste cependant la fille de son père, cet aspect évoque également un pulsionnel puissant ainsi que le goût du pouvoir et des manipulations.
- La combinaison Soleil en maison X (le père, le pouvoir, l'ambition) avec Pluton en XII (le secret, l'épreuve) évoque une obscurité héritée. Cette obscurité concerne entre autres les finances puisque Pluton domine la maison II (l'argent) en Scorpion, où se trouve aussi Neptune, astre de confusion voire d'escroquerie.
- Parce que Mercure, conjoint au Soleil, domine la cuspide de la maison XII, du point de vue d'un véritable accomplissement (très différent de la réussite économique, sociale et politique) l'ennemi secret (maison XII) de Marine Le Pen est son père.
- Un autre ennemi secret, intérieur cette fois, est symbolisé par la conjonction Uranus/Pluton en XII, c'est-à-dire le goût personnel pour l'autorité et le pouvoir.

Le reste du thème, analysable comme chaque thème, comme chaque être humain, à l'infini, s'agglomère de façon logique au tronc central:


L'AS Balance et Vénus encore :
- La combinaison Lion/Balance qui allie harmonieusement la lumière et l'amour, la générosité et l'intérêt pour les autres est excellente. Kétu au lever indique une personnalité capable de transformations importantes, presque de mutations: le caractère est indéniablement fort, électrique, presque violent.
- Le Soleil au sextile de l'AS indiquant une certaine noblesse de coeur et de comportement, atténuée par la peur de souffrir.
- Ceci parce que l'AS Balance désire surtout être aimé, un trait de caractère très renforcé par Vénus au carré de Neptune qui associe amour et souffrance.
- Vénus en Lion (passionnée, tout à fait féline et rugissante dans ses passions) est soutenue par un beau trigone à Saturne, ce qui indique normalement un affectif désireux et capable de s'épanouir dans la paix et la sérénité. Cette promesse est détruite par le carré de Mars, faisant entrer le conflictuel et la frustration au coeur du relationnel amoureux, liant irrémédiablement amour et souffrance.
- Sans doute cruellement trahie (Neptune) par ceux ou celles qu'elle considérait comme des amis, Marine Le Pen est tourmentée par la peur d'aimer, à l'inverse des orientations normale de son ascendant.

Saturne et le Fond du Ciel en Capricorne :
- Le Fond du Ciel et la maison IV en Capricorne et en Verseau sont dominés par Saturne en VII et par Uranus en XII. Saturne en VII, au carré du Fond du Ciel indique une grande solitude dans la sphère privée.
- Avec Saturne lui-même au carré de Mars, on peut parler de frustration, d’emprisonnement et de dureté intérieure
- Des ennemis mortels (Saturne VII carré à Mars) sont présents dans sa vie. Ils peuvent porter le masque d’associés.
- La conscience d'être parfois haïe n'est pas facile à vivre et à accepter quand on est AS Balance avec un carré Neptune/Vénus.
- Les conséquences en sont un durcissement à tous les niveaux de la personnalité (sentiments, idées, ambitions).
- Uranus en XII (le secret), conjoint à Pluton (le pouvoir) au demi-carré du Soleil (l’autoritarisme), au sextile de Mars (l’ambition et l’énergie), au sextile de Neptune (l’art de manipuler les émotions et de séduire un électorat) décrit par sa maîtrise sur la IV (aux côtés de Saturne) à la fois les particularités des racines de Marine Le Pen ainsi que ses dons personnels.

Jupiter en XI maître de la maison du travail (VI), au trigone de la Lune maître de la X, indique sa naissance et son éducation dans le sérail de la politique et du pouvoir. Cet aspect lui permet de bénéficier des opportunités offertes par son père qui la nomma à des postes clés uniquement par népotisme familial.

Uranus conjoint à Pluton en XII, au demi-carré du Soleil:
- Le demi-carré du Soleil à Uranus en XII (le secret) permet à Marine Le Pen, lorsque les émotions (Venus/Neptune) ne prennent pas le dessus, de percevoir les motivations cachées des amis ou des ennemis.
- On y lit également le caractère autoritaire, tranchant, électrique, qui penche une fois sur deux pour la dictature lorsqu'il se mêle de politique (la double nature révolutionnaire/dictateur de cet astre est étudiée dans cet article en relation avec Charlie Chaplin et Adolphe Hitler).
- Cette relation Uranus/Soleil pousse cependant à l'indépendance et à l'originalité. Ici Marine Le Pen s'éloigne un peu de son père et de la ligne la plus conservatrice du Front National: elle pourrait, si elle n'était pas prisonnière de son image et de son fond de commerce, faire une vraie sécession idéologique.

Soleil, Pluton et Neptune parallèles:
Qu'on ne s'y trompe pas, ce triple parallèle peut être extrêmement dangereux pour la société. Il symbolise l'action ténébreuse du pouvoir, des théories génétiques et des puissances de l'argent (Pluton) sur une population influençable condamnée à la souffrance.
Voir le Centiloque n°71:
« En aspect défavorable à Pluton (le pouvoir), Neptune (le peuple) souffre ».
Le Soleil qui représente les orientation fondamentales, en Lion en X, souligne de puissantes ambitions masquées (Neptune), héritées du père (Soleil), obscures et destructrices (Pluton).
- Le parallèle de déclinaison du Soleil à Neptune souligne sa capacité d'émouvoir, de toucher les préoccupations de l'électorat (Neptune) sans craindre la démagogie et même en l'employant dans ses manipulations (en politique Neptune représente l'identification et la manipulation par les sentiments).
- On a ici un exemple de l'action négative de Vénus (émotions) et de Neptune (souffrances) en politique, quand les idées et les actes sont des réactions émotives aux frustrations plutôt que des schémas profondément réfléchis. Cette structure se trouve autant chez Marine Le Pen que chez son électorat capable de s'identifier (Neptune) à ses idées de base.

Menaces sur la vie?
Sans faire dans le sensationnalisme, on note que le thème de Marine Le Pen comporte quelques éléments dangereux allant en ce sens. Quoique ce soit son père qui ait été visé, elle échappa à un attentat au cours de son enfance.
- Le Soleil est attaqué par Uranus, souvent associé au fanatisme et à la violence politique.
- Uranus (en XII chez les ennemis secrets) est au quinconce de Saturne en VII (les ennemis déclarés)
- Pluton obscurcit la lumière du Soleil et indique qu'en certaines circonstances des alliés secrets (Pluton en XII) peuvent se retourner contre elle.
- Uranus et Pluton sont tous les deux en XII, la maison des complots.
- Mais c'est surtout du carré Mars/Saturne que vient la menace. On retrouve souvent cet aspect dans les morts violentes. Marine Le Pen entre dans la catégorie des gens qui provoquent des sentiments violents d'attraction ou de haine. Saturne est dans la maison des ennemis, au carré de Mars (la violence) qui culmine au Milieu du Ciel (la vie publique).
- Cependant la maison VIII (la mort) est en Taureau, dominée par Vénus protégé par quelques beaux aspects.

Des portes de sortie?
- L'ensemble des relations solaires décrit une personne brillante et autoritaire (Uranus), manipulatrice et bâtie sur des fondations obscures (Pluton), dont la nature régalienne cherche pourtant, fondamentalement, à se fondre, voire à s'oublier (Soleil/Neptune) dans l'image illusoire du père, dans une oeuvre, dans un parti.
- L’idéal serait de comprendre le besoin d'appartenir, la crainte d'être séparée, qui naît des déceptions sentimentales et de la peur de ne pas être aimée.
- Ce n’est pas impossible car malgré les orientations politiciennes (on sait que la politique corrompt), Marine Le Pen nourrit une aspiration pour la lumière (le Soleil) prisonnier de l'obscurité (Pluton en XII).
- La maison XII est le lieu où l'on se fait du mal à soi-même : emportée par une quête quasi génétique (Pluton) Marine Le Pen se détruit dans sa recherche du pouvoir.
- Uranus en XII reste un atout dans son thème, il indique une rare perspicacité psychologique cependant aveuglée par les émotions négatives et par l'éblouissement du père (Soleil/Neptune).
- Saturne, qui pose tant de problèmes est situé à l'apex d'un Yod, triangle remarquable formé de deux quinconces (150°) et d'un sextile (60°) qu'il dessine avec Uranus et Neptune. Ce Yod indique la direction de Saturne qui doit être compris dans toute son ampleur. Il n’est pas obligatoirement obstacle et isolement il est aussi le cheminement vers des niveaux supérieurs de la conscience, en relation avec la simplicité, la profondeur et l'amour véritable.
- Le but est de comprendre (grâce à Uranus/Saturne) que l'amour (Vénus) n'est pas responsable de la souffrance et de la séparation (Saturne quinconce à Neptune). L'isolement (Saturne négatif), les déceptions et les trahisons (Neptune), la peur de ne pas être aimée font souffrir, pas l'amour lui-même.
- Sans doute faudrait-il renoncer (Saturne) à la succession, c'est-à-dire à tenter d’actualiser le rêve de son père et suivre Uranus, l'exploration intérieure, la connaissance de soi, puisqu'il est en XII (la maison de l'occultisme et de la psychologie des profondeurs qui permet de comprendre les mécanismes cachés de la destinée).
- Par cette position privilégiée (reliée au Soleil et à la Lune), Uranus offre à Marine Le Pen la possibilité de se libérer de l'emprise obscure de Pluton, auquel il est conjoint. Débarrassé de ses défauts dictatoriaux, Uranus représente la quête de la liberté absolue.

Maintenant :
- Actuellement début Bélier, au trigone de Mars et au carré de la Lune, Uranus indique en ce moment la capacité de changer (révolution intérieure).
- On a cependant l'impression que Pluton (le pouvoir), qui transite sur la Lune ces dernières années, et qui flirte toujours avec elle, a pris le dessus. Il se dirige maintenant vers le carré à l'AS et risque de faire d'elle la digne héritière de son père capable d'incarner aussi longtemps que lui l'extrême droite française.
- Neptune début Poissons, en ce moment dans l'opposition à son Vénus et à son Jupiter lui permet de jouer sur les émotions en véritable artiste, mais évoque de possibles trahisons de sa part et de celles d'amis. Ce serait pourtant le moment de comprendre cet astre et de le purifier.
- Jupiter lui donne le vent en poupe. Il entre cependant au carré de son Mars (danger, colère, possible violence, énergie) et cela jusqu'en juillet.
- Ce passage actuel dans sa maison VII (les alliés) et sur son Saturne (au trigone de Vénus et de la Lune) l'aide beaucoup et contribue à sa popularité. Il reste au trigone de sa Lune (maître de la X) jusqu'au printemps 2012, ce qui peut l'aider à progresser encore.
- Enfin Marine Le Pen bénéficie du passage de sa Lune progressée sur son Milieu du Ciel. Il semble même que le carré à son Saturne que dessine cette même Lune lui permette une grande maîtrise de soi.
- Saturne, exalté en Balance, sur son AS jusqu’en octobre, lui confère des vibrations de sérieux et d'équilibre.
- Cela reste un équilibre précaire cependant, la chute est toujours possible, toujours à cause du carré de la Lune progressée à Saturne.Celle-ci atteint Mars ces prochains mois et malgré un bon Jupiter elle lui mettra des bâtons dans les roues (trop d'agressivité peut-être).
- Enfin, à partir du mois de novembre 2011, Saturne opposé à lui-même est au carré de son Mars pour un an, indiquant des circonstances adverses, des tensions dangereuses et de possibles épreuves.

CENTILOQUE


CLIQUEZ SUR LE LIEN
pour une version entièrement retravaillée du CENTILOQUE, un ouvrage que j'ai publié en 1993 aux Editions Dervy: Centiloque

Extrait :

1- N°5 : caractère et destinée.

"L’astrologie dévoile les relations intimes qu’entretient le caractère avec la destinée. La destinée d’un individu est l’expression de son caractère."

Le mot caractère nous vient du grec kharaktêr, qui signifie un signe gravé.

Il signifie également ce qui est propre à une chose, son expression personnelle, son originalité. Par extension, le caractère définit l’ensemble des traits psychiques propres à un individu.

Le caractère se rapporte à la fois à l’expression originale d’un individu et à son thème astral, le signe gravé dans les cieux, qui nous représente et nous définit.

Le caractère est au départ cette infime portion de nos êtres, qui échappe au grand nivellement imposé par l’hérédité et par l’environnement de naissance (racial, familial, social et culturel). Il est ce qui nous rend unique. Au travers de ce petit germe de liberté, la nature développe en nous, patiemment, la sagesse, le pouvoir et l’amour.

Le terme de destinée est aussi riche en enseignements : il est à la racine du mot destination qui signifie le rôle, l’usage.

Le concept de destinée implique une fonction à remplir. Le caractère actualise la destinée, c’est-à-dire le rôle que nous avons à jouer dans cette existence, un rôle qui n’est pas imposé: on continue à confondre astrologie et fatalisme, on fait d’elle le chantre du c’était écrit, comme si sa fonction se bornait à décrire une destinée transformée en fatum, en une fatalité inéluctable à laquelle nul ne pourrait échapper. C’est tout à fait le contraire, puisque l’astrologie n’a de sens que si elle nous permet d’agir sur la destinée.