lundi, novembre 21, 2011

Le silence d'Eva Joly

 Eva Joly née le 5 décembre 1943 à Oslo, Norvège. Calculé pour 12h00 (heure de naissance inconnue)

 Les médias et le public attendent des déclarations, des proclamations, des clarifications d’Eva Joly, mais rien ne vient. Les circonstances actuelles, son statut de candidate à la présidence de la république sont en cause bien entendu, mais pas seulement. L’heure de naissance d’Eva Joly n’est pas connue. Nous analysons ce thème sans ascendant ni maisons. Les configurations planétaires expliquent cependant très bien sa carrière, ses orientations et son silence actuel.

Le thème d’Eva Joly révèle un excellent Vénus de naissance:
- Chez lui en Balance, associé au charme, à la communication et à la beauté, il explique qu’elle fut classée troisième au concours de Miss Norvège 1962. Elle travailla également comme couturière et styliste, des occupations purement vénusiennes. Le demi-carré au Soleil souligne le narcissisme de cette époque.
- Son sextile à Mercure en Sagittaire, le signe solaire qui en voit son idéalisme renforcé, souligne la subtilité intellectuelle, les talents artistiques, un don pour les langues, une belle capacité à communiquer et à écrire.
- Son sextile à Jupiter en Lion, évoque l’amour du plaisir et l’amour tout court, de la noblesse de caractère, ainsi qu’une promesse d’épanouissement affectif. 
- Son trigone à Saturne oriente vers la beauté de la nature, la stabilité affective  et révèle une profonde sensibilité.

On remarque que ces astres favorables à Vénus (Mercure, Jupiter et Saturne) dessinent ensemble un réseau de significations harmonieuses qui allègue l'intelligence, la sensibilité, l'amour, la solidité et la stabilité.

Jupiter (sans que nous sachions sa position en maison), maître du Soleil et de Mercure en Sagittaire évoque la justice et l'intégrité qui lui sont attachés lorsqu’il est favorable, ce qui est ici bien évidemment le cas. On se rappelle à ce propos qu'elle a rédigé La déclaration de Paris .
Il explique de même sa carrière de juge d’instruction.
Ce même Jupiter profite d'un trigone à Mercure, aspect qui permet souvent de brillantes études (poursuivies en France où elle arrive à l’âge de 18 ans et après avoir exercé de nombreuses occupations) et d’un beau sextile à Saturne garant d’équilibre entre l’expansion sociale et la cristallisation intérieure. C’est un aspect favorable à la réalisation de soi.
Saturne de son coté, favorable à Jupiter et à Vénus symbolise la simplicité ainsi qu’une forme harmonieuse de la solitude (inverse de l’isolement). Il figure aussi la sagesse et l’amour associés à la terre, ce qui explique les orientations écologiques. Ce même Saturne pourtant pose problème dans ce thème.

La double nature du Soleil en Sagittaire:
 (une petite réserve s'impose ici par rapport à la Lune dans les Poissons, signe également double, car une naissance en fin de soirée la placerait dans le Bélier).

La double nature du thème est plus qu’évidente et d'ailleurs  visible sur la carte du ciel coupée en deux par l'opposition Mercure/Saturne. Observons-là dans sa relation à Mercure, le comment penser:
- Véritables talent intellectuels, sens de l’organisation, culture, finesse d’esprit et études poussées    dans ses relations harmoniques à Jupiter et à Vénus.
- Erreurs et désordre de la pensée dans ses relations défavorables à Saturne (opposition) et à la Lune (carré) : malgré son intelligence et ses nombreux talents, Eva Joly n’est pas à l’abri des mauvais choix, ainsi que des influences négatives de l’environnement.

- Le Sagittaire s’associe à l’idéal et à la justice. Il est dominé par un Jupiter très favorable qui renforce les capacités et ouvrent la porte à de belles opportunités. Jupiter permet aux talents de s’exprimer. Malgré son association à la philosophie, à l’expansion mentale et émotive, ce signe fait pourtant preuve de rigidité. Il casse plutôt que plier, surtout si ses principes sont en cause (à moins bien entendu que d’autres éléments jouent en sens contraire : les centaines de millions de Sagittaire ne sont pas tous de purs idéalistes ! Cela n’empêche, le Soleil représente les orientations fondamentales et dans le thème d’Eva Joly rien ne semble contrecarrer sa quête d’idéal, bien au contraire.

- De son coté la Lune (peut-être) en Poissons est nettement plus vague, indéfinie, sentimentale, parfois confuse et chaotique. Inspirée certes, romantique voire transcendante à ses heures, elle est aussi influençable (en Bélier elle garderait beaucoup de ces caractéristiques, car elle serait alors opposée à Neptune). Ses carrés à Mercure et à Saturne sont problématiques (valables même dans le cas d'une Lune Bélier). D'une façon ou d'une autre, ils figurent un désordre de la pensée (Mercure/Lune) causée par certaines insécurités chroniques (Saturne/Lune) qui datent de l'enfance (Lune). Les mémoires douloureuses relatives aux premières année, peut-être reliées à la mère (Lune/Saturne et peut-être Lune/Saturne/Neptune) troublent les raisonnements (Mercure).
- Calculée à 12h00, la Lune constitue la pointe d’un Yod (le doigt de Dieu) avec Vénus et Jupiter, ce qui évoque la beauté intérieure et la foi dans les idéaux vécue comme un refuge. Sans connaître la position exacte de la Lune cependant, on ne peut le prendre en compte.
- Saturne au carré oblige, les peurs sont puissantes et poussent au repli sur soi, surtout dans les situations difficiles. Le refuge est à l’intérieur (Lune en Poissons ou Lune/Neptune)  dans un monde fermé, protégé, secret, dissimulé qui n’appartient qu’à elle. Ce monde intérieur est cependant troublé par les terreurs enfantines, causes de confusions qui continuent à  influencer les raisonnements. La Lune s'associe alors à des dissimulations et le mental peut se révéler sinueux.
- Posée là-dessus l’opposition de Saturne à Mercure pousse obligatoirement vers de mauvaises orientations de la pensée qui se traduisent par de mauvais choix, d’autant que ceux-ci sont renforcés par le désordre de la pensée symbolisé par la Lune au carré de Mercure.

Le reste du thème renforce puissamment l’ensemble de ces traits et explique les orientations des combats menés:
- La conjonction Uranus/Mars opposée au Soleil témoigne de la bravoure, voire même de la témérité du caractère, de son penchant à flirter (sinon plus) avec le danger : il fallait oser s’attaquer à ELF et à d’autres grands de ce monde.
- Cette énergie Mars/Uranus/Soleil, souvent rigide, toujours fervente, tire ses origines d’une révolte originelle contre « l’autorité », surtout si celle-ci est ressentie comme injuste. Les racines remontent peut-être à un conflit avec l’image du père, d’autant que le Soleil (le père) est également au parallèle de déclinaison de Saturne.
- Parallèlement le carré Saturne/Lune indique de probables difficultés avec la mère (éloignement, froideur).
- Saturne au demi-carré de Pluton renforce les peurs fondamentales. Pluton représente les multinationales et les puissances de l’argent contre lesquelles elle se bat. La conjonction Uranus/Mars au sextile de Pluton lui permet de pénétrer le cœur de ce monde obscur. Le Soleil au trigone de Pluton de tenter d’y apporter la lumière de la justice (Sagittaire).
- D'un autre coté ces nombreuses connexions plutoniennes créent la tentation du pouvoir, même s'il s'agit de celui de changer les choses.
- Mars/Uranus au trigone de Neptune évoquent la notion de service envers les populations tourmentées par Pluton et là-aussi une forme de donquichottisme messianique.

Saturne/Vénus et le silence :
Et maintenant, il ne reste plus qu’à additionner :
- Quels sont les mauvais choix dont nous n’avons cessé de parler ? certains regardent sans doute sa vie privée, mais ce n’est pas ici ce qui nous intéresse.
- Ils concernent semble-t-il surtout le monde de la politique : est-ce bien la place d’une personnalité qui en quête d’idéal  et de justice pourfendit la corruption tout au long de sa carrière? Ne dit-on pas que la politique corrompt ? N’était-ce pas une grave erreur que de quitter le monde judiciaire, où elle fit merveille (et pas uniquement en France) pour celui-là ? Conséquemment, sa candidature elle-même n’est-elle pas une erreur en soi ?
- Ses valeurs d’idéalisme, soutenue par sa fermeté et sa rigidité de caractère peuvent-ils épouser les batailles de couloir, les quêtes de pouvoir, les compromissions et les compromis comme le dernier en date avec un parti socialiste mis sous pression par AREVA ?
- Peut-on l’imaginer, pour quelques % de plus ou de moins en mai 2012 revenir sur ses principes fondamentaux sans être déchirée intérieurement ? Sans mettre son intégrité en péril? Sans doute a-t-elle cru (ou croit-elle encore) en l'instrument politique. Mais n’aurait-elle pas plus sa place aux cotés des Indignés que dans les rangs d'un parti, aussi Vert soit-il ? (lire la seconde partie de Uranus et les 99%)
- Elle est ici même victime  de Mercure/Saturne (mauvaises orientations de la pensée) car la recherche  (ou l'habitude) du pouvoir (Pluton) et la certitude de détenir la vérité (Uranus)  ne sont pas totalement étrangère à ses choix.
Saturne actuellement fin Balance, maintenant posé sur son Vénus est un signe qui ne trompe pas :
 Cette conjonction, qui se poursuit jusqu'en octobre 2012 et donc bien au-delà des élections, renforce obligatoirement les valeurs fondamentales d’Eva Joly, ce dont elle n’avait sans doute pas besoin.
- Saturne et Vénus, ces deux astres qu’une astrologie traditionnelle nomma les deux archanges de la Balance (la justice et la grâce de Dieu), justement conjoints en ce signe où ils trouvent exaltation et  maîtrise, ne peuvent que consolider et exalter les meilleurs cotés de cette idéaliste.
- Saturne, surtout dans cette position (également au sextile de Jupiter et de Mercure) s’associe au silence, au repli sur soi, à la méditation et à la réflexion profonde. Loin de pousser dans le maelström des ambitions, des compromis et des compromissions, il s’oriente vers un retrait, vers une nécessité authentique de clarification des motivations profondes et de fidélité aux orientations fondamentales. Les aspects Saturne/Vénus d’ailleurs ont fort à voir avec l’éloignement, le recueillement et parfois le renoncement ! Et l’on s’étonne qu’elle se taise ?? 

Les bruits de couloir à propos d'un éventuel retrait de sa candidature sont donc astrologiquement fondés. Ce peut être une solution correcte, acceptable, harmonique avec les valeurs de son thème et le long transit de Saturne sur son Vénus. A l’inverse, trahir ses idéaux s’apparenterait à une véritable autodestruction. Le tout maintenant, et sans doute s’y emploie-t-elle, est d’appréhender correctement son problème Mercure/Lune/Saturne, ce qui signifie :
- Ne pas se faire dûment influencer (Lune en Poissons ou encore Lune/Neptune) par qui ou quoi que ce soit.
- Ne pas céder aux craintes diverses (Lune/Saturne)
- Ne rien décider sans être certaine de ses mobiles secrets et de ses motivations profondes (Mercure/Saturne).
- Savoir s'il le faut renoncer aux tentations plutoniennes (pouvoir) et uraniennes (autoritarisme), c'est-à-dire le désir de transformer la société par le biais de la  politique, plutôt que par la capacité de révolutionner les consciences.

Saturne sur Vénus, exalté, au sextile de son Mercure de naissance, doit aider à prendre la bonne décision, ce qui signifie ne pas céder aux pressions multiples et attendre que la clarté intérieure se fasse. 

 Depuis la publication de cet article Eva Joly est sortie de son silence. Ses déclarations concordent bien avec son profil astrologique:
- Elle prenait dit-elle de la hauteur (Saturne!)
- Elle prend ses distances avec le compromis conclu avec le PS: un accord « qui ne la fait pas rêver ». Elle n'est pas entrée en politique pour « accepter les mœurs de ce petit monde, mais pour les changer». Elle se dit « scandalisée par l'intervention d'AREVA dans les discussions avec le PS »…. Elle refuse de se mêler à la « tambouille politicienne » et « défend une politique de civilisation ». Même les membres de son parti l'accusent « d'une espèce de dérive solitaire investie d'une mission de pureté »
- Elle se dit cependant « plus décidée que jamais » à porter à porter les couleurs d'EELV en 2012, ce qui n'est peut-être pas, Mercure/Saturne oblige, la meilleure des décisions. Affaire à suivre.
(Informations et citations de Julie Ducoureau AFP)


CENTILOQUE


CLIQUEZ SUR LE LIEN
pour une version entièrement retravaillée du CENTILOQUE, un ouvrage que j'ai publié en 1993 aux Editions Dervy: Centiloque

Extrait :

1- N°5 : caractère et destinée.

"L’astrologie dévoile les relations intimes qu’entretient le caractère avec la destinée. La destinée d’un individu est l’expression de son caractère."

Le mot caractère nous vient du grec kharaktêr, qui signifie un signe gravé.

Il signifie également ce qui est propre à une chose, son expression personnelle, son originalité. Par extension, le caractère définit l’ensemble des traits psychiques propres à un individu.

Le caractère se rapporte à la fois à l’expression originale d’un individu et à son thème astral, le signe gravé dans les cieux, qui nous représente et nous définit.

Le caractère est au départ cette infime portion de nos êtres, qui échappe au grand nivellement imposé par l’hérédité et par l’environnement de naissance (racial, familial, social et culturel). Il est ce qui nous rend unique. Au travers de ce petit germe de liberté, la nature développe en nous, patiemment, la sagesse, le pouvoir et l’amour.

Le terme de destinée est aussi riche en enseignements : il est à la racine du mot destination qui signifie le rôle, l’usage.

Le concept de destinée implique une fonction à remplir. Le caractère actualise la destinée, c’est-à-dire le rôle que nous avons à jouer dans cette existence, un rôle qui n’est pas imposé: on continue à confondre astrologie et fatalisme, on fait d’elle le chantre du c’était écrit, comme si sa fonction se bornait à décrire une destinée transformée en fatum, en une fatalité inéluctable à laquelle nul ne pourrait échapper. C’est tout à fait le contraire, puisque l’astrologie n’a de sens que si elle nous permet d’agir sur la destinée.