samedi, août 13, 2011

Mercure Neptune supplément

Il semble que la rumeur qui le 10 août dernier fit chuter la seconde banque française, la Société générale de plus de 14%, fasse entièrement partie du contexte de l'opposition Mercure/Neptune dont il a été débattu ici et ici: des informations (Mercure) fausses, mensongères (Neptune) furent responsables d'erreurs d'appréciation de la part des investisseurs qui se débarrassèrent le plus rapidement possible de leurs actions. Il s'agit d'une manipulation par le biais d'un texte écrit (Mercure), un article du Daily Mail paru le 8 août, relayé par les médias (Mercure) et suivi d'effet presque immédiat. Le Daily mail s'est excusé, mais le mal était fait, avec pour résultat une mise en danger des valeurs françaises, au cœur d'une crise financière qui bouleverse actuellement les économies mondiales .

Il y eut même une double action Mercure/Neptune, puisque ainsi que l'explique cet article, une rumeur sur la rumeur se mit ensuite à courir, mêlant la politique fiction (Neptune est l'illusion) à la réalité, sauf qu'il semble que cette information expliquant que le Daily mail avait pris au pied de la lettre un article de fiction du Monde soit également fausse!

Sans entrer dans l'univers des théories du complot, on est en droit de se demander, d'un point de vue strictement astrologique, si ce type de rumeur, qui suivit de peu la dégradation de la notation américaine par Standard and Poor's n’était pas voulue et orchestrée? pourquoi? parce que l'on remarque que lors de la parution de l’article du Daily Mail, non seulement Mercure s’opposait à Neptune avec les résultats que l'on sait, mais que dans sa rétrogradation, il était à nouveau au demi-carré de Saturne comme ce fut le cas lors du massacre terroriste en Norvège commenté à la fin de cet article.

Mercure au demi-carré de Saturne laisse entrevoir, au cœur de l'opposition Mercure/Neptune une possibilité de malveillance recherchée, voulue. Cet aspect s'associe aux erreurs de choix qui naissent de mauvaises orientations de la pensée (égocentrisme, ambition forcenée, méchanceté, cruauté). Couplé avec Mercure/Neptune (mensonge, dissimulation et secret, inattention, illusion, escroquerie, manipulation des masses par les informations), on comprend que l'intervention de Saturne puisse orienter certaines entités financières ou certains particuliers puissants, bien placés, vers des actes malveillants leur permettant de s'enrichir encore plus sans égard pour les répercussions sur l'économie mondiale, c'est-à-dire en réalité sur la vie économique réelle et la plupart du temps difficile des multitudes globalisées.

La rumeur sur la société générale naquit-elle vraiment de l'inattention, de la distraction des journalistes du Daily Mail qui publièrent sans doute leur article en toute bonne foi (sachant bien que la sincérité n’est pas la vérité et qu’ils ont pu être manipulés eux aussi), où doit-on être moins naïf ? s'il ne s'agissait que de Mercure/Neptune, on pourrait se contenter de l'explication première, à propos d'un article malencontreux sur lequel les rédacteurs se sont effectivement platement excusés. Mais Mercure/Saturne nous permet d'en douter. Peut-être doit-on se demander à qui le crime profite?

Dans la même veine, à propos de la dégradation de la note américaine (le 5 août, soit quelques jours avant le demi-carré Mercure/Saturne), qui fut ressentie comme un mini-séisme par la planète entière, on se souvient que les USA sont Gémeaux et que ce signe appartient à Mercure. Dans ce contexte Neptune représente les ennemis secrets.

Les choses semblent cependant s’être rapidement tassées. Je suis loin d'être un spécialiste d'astrologie appliquée à l'économie, mais j'ai quand même cette impression (peut-être erronée) que le trigone Jupiter/Pluton, les deux astres les plus impliqués financièrement, en signes de terre (Taureau et Capricorne) est suffisamment favorable pour nous éviter le pire, jusqu'en mars/avril 2012 en tous cas….. un beau trigone en effet dont certains spéculateurs ont sans doute su profiter par ailleurs.

Tout ceci souligne l'importance de Mercure dans nos existences quotidiennes, qu'il s'agisse du commerce ou de la finance, de l'information (de ses pratiques et de ses répercussions), des choix multiples auxquels nous sommes confrontés et de l'orientation de nos pensées. Et n’oublions jamais que Mercure le messager, le rusé, l’astucieux, celui qui apporte la chance, est aussi le dieu des voleurs !

Pour terminer les dates importantes:

Méfiance particulière envers les informations quelles que soient leurs sources, de même en ce qui concerne les orientations de la pensée. Les choix importants sont déconseillés, mieux vaut patienter.

- Du 8 au 15 août Mercure défavorable à la fois à Neptune et à Saturne.
- Même position difficile pour Mercure du 7 au 11 septembre.
- Le dernier volet de l'opposition Mercure/Neptune se joue quand à lui du 3 au 12 septembre.
















CENTILOQUE


CLIQUEZ SUR LE LIEN
pour une version entièrement retravaillée du CENTILOQUE, un ouvrage que j'ai publié en 1993 aux Editions Dervy: Centiloque

Extrait :

1- N°5 : caractère et destinée.

"L’astrologie dévoile les relations intimes qu’entretient le caractère avec la destinée. La destinée d’un individu est l’expression de son caractère."

Le mot caractère nous vient du grec kharaktêr, qui signifie un signe gravé.

Il signifie également ce qui est propre à une chose, son expression personnelle, son originalité. Par extension, le caractère définit l’ensemble des traits psychiques propres à un individu.

Le caractère se rapporte à la fois à l’expression originale d’un individu et à son thème astral, le signe gravé dans les cieux, qui nous représente et nous définit.

Le caractère est au départ cette infime portion de nos êtres, qui échappe au grand nivellement imposé par l’hérédité et par l’environnement de naissance (racial, familial, social et culturel). Il est ce qui nous rend unique. Au travers de ce petit germe de liberté, la nature développe en nous, patiemment, la sagesse, le pouvoir et l’amour.

Le terme de destinée est aussi riche en enseignements : il est à la racine du mot destination qui signifie le rôle, l’usage.

Le concept de destinée implique une fonction à remplir. Le caractère actualise la destinée, c’est-à-dire le rôle que nous avons à jouer dans cette existence, un rôle qui n’est pas imposé: on continue à confondre astrologie et fatalisme, on fait d’elle le chantre du c’était écrit, comme si sa fonction se bornait à décrire une destinée transformée en fatum, en une fatalité inéluctable à laquelle nul ne pourrait échapper. C’est tout à fait le contraire, puisque l’astrologie n’a de sens que si elle nous permet d’agir sur la destinée.