jeudi, janvier 17, 2008

Quelques mots sur l'avenir de Nicolas Sarkozy

Il ne faut pas se fier aux images factices, que nous proposent les médias. Saturne transite dans la maison XII de Nicolas Sarkozy, celle des épreuves. Il y stationne une année. Le président garde ses souffrances secrètes et fait bonne figure, fonction publique oblige. Saturne ne fait pas de mauvais aspects notoires, l’écran de fumée joue parfaitement son rôle mais Jupiter au carré de Mars et de la Lune indique que la colère est loin d’être absente (dirigée entre autres vers ceux, innombrables, qui se font un devoir de le ridiculiser). Ça ne risque pas de le calmer.
Fin 2008 ce même Saturne se positionnera au carré de son Vénus, et là ce sera sans doute moins facile. Les frustrations émotionnelles relatives à sa vie sentimentale seront plus aigues.
Tout ceci peut avoir des répercussions sur sa fonction de président, n’est-ce pas ce qui nous préoccupe? d’autant que Neptune joue un grand rôle dans son thème actuel et dans les années qui viennent (disons jusqu’en 2011) :
Cet astre en relation avec le peuple, la confusion, les arnaques en tous genres, les grandes compagnies telles que les multinationales, la manipulation des masses par l’image, Neptune est le maître du cinéma et de la télévision, transite sur son Mercure qui est loin d’être sa meilleure planète (cf l’interprétation de son thème), ce qui implique des erreurs d’appréciation, car l’émotion trouble la raison, de l’opportunisme et des mensonges..… le langage, les discours sont loin de refléter la vérité.
Il reste également ces deux prochaines années au demi-carré de sa conjonction Mars/Lune (anxiété et agressivité, nombreux secrets), au carré de son Saturne (durcissement des émotions), et en opposition à son Pluton (cf Centiloque n°71 : En aspect défavorable à Pluton (le pouvoir), Neptune (le peuple) souffre. )

Comme Neptune maitrise la VII, la maison du mariage, de la compagne, de l’épouse ou de l’amante, la confusion est à son comble de ce coté là, autant en relation avec Cécilia que Carla Bruni la nouvelle venue : trahisons, dissimulations, empoisonnements, coups bas. Le fait que cette relation récente très médiatisée se soit déclarée alors que Jupiter (autre maître de la VII) soit au carré de La Lune et de Mars n’est pas bon signe, indiquant trop d’impulsivité et une mauvaise appréciation de la situation.
Enfin cela ne présage rien de bon pour les associés de Nicolas Sarkozy, ceux avec lesquels il travaille, puisque la VII les représente aussi (bien sûr cela peut aussi signifier des trahisons de leur part). Il sera peut-être difficile, vu le caractère secret de Neptune de savoir ce qui se passe vraiment, mais tout finit toujours par se savoir, surtout à notre époque, les médias sont des armes à double tranchant.

CENTILOQUE


CLIQUEZ SUR LE LIEN
pour une version entièrement retravaillée du CENTILOQUE, un ouvrage que j'ai publié en 1993 aux Editions Dervy: Centiloque

Extrait :

1- N°5 : caractère et destinée.

"L’astrologie dévoile les relations intimes qu’entretient le caractère avec la destinée. La destinée d’un individu est l’expression de son caractère."

Le mot caractère nous vient du grec kharaktêr, qui signifie un signe gravé.

Il signifie également ce qui est propre à une chose, son expression personnelle, son originalité. Par extension, le caractère définit l’ensemble des traits psychiques propres à un individu.

Le caractère se rapporte à la fois à l’expression originale d’un individu et à son thème astral, le signe gravé dans les cieux, qui nous représente et nous définit.

Le caractère est au départ cette infime portion de nos êtres, qui échappe au grand nivellement imposé par l’hérédité et par l’environnement de naissance (racial, familial, social et culturel). Il est ce qui nous rend unique. Au travers de ce petit germe de liberté, la nature développe en nous, patiemment, la sagesse, le pouvoir et l’amour.

Le terme de destinée est aussi riche en enseignements : il est à la racine du mot destination qui signifie le rôle, l’usage.

Le concept de destinée implique une fonction à remplir. Le caractère actualise la destinée, c’est-à-dire le rôle que nous avons à jouer dans cette existence, un rôle qui n’est pas imposé: on continue à confondre astrologie et fatalisme, on fait d’elle le chantre du c’était écrit, comme si sa fonction se bornait à décrire une destinée transformée en fatum, en une fatalité inéluctable à laquelle nul ne pourrait échapper. C’est tout à fait le contraire, puisque l’astrologie n’a de sens que si elle nous permet d’agir sur la destinée.