jeudi, mars 17, 2011

Peut-on prévoir un tremblement de terre?

Tremblement de terre du 11 03 2011 à Sendai (Japon) 14H46mn23s heure locale.

Le Japon, traditionnellement Bélier et sans doute AS Vierge (voir Identités nationales et identités astrales) est sérieusement touché. Le tremblement de terre responsable d’un tsunami dévastateur et d’un grave accident nucléaire s’est passé quelques heures avant qu'Uranus, en conjonction avec Mercure qui l'y a précédé de deux jours, n’entre en Bélier.

La « prévision» n’est jamais évidente en astrologie, qu’elle soit généthliaque ou mondiale. Si les configurations planétaires sont étonnamment parlantes, cela ne signifie pas qu’une catastrophe peut être conjecturée à l’avance. Il est par contre possible de délimiter dans le temps et dans l’espace son éventualité : ainsi un vrai travail prévisionnel, du genre qui nécessite des moyens financiers et une association de professionnels sérieux spécialement assemblés dans ce but précis, pouvait probablement débusquer la possibilité, sans certitude mais avec un pourcentage de probabilité assez élevé, d'un événement grave, menaçant en premier lieu les pays Bélier, avec le Japon en première ligne, lors de ces sombres journées de mars 2011.

Essayons de comprendre point par point comment une observation méthodique des aspects planétaires aurait pu tirer la sonnette d’alarme :
- L’aspect le plus marquant, apte à attirer l’attention, est le parallèle de déclinaison (P), qui lie intimement le Soleil, Jupiter et Saturne, alors que ces deux derniers sont entrés en opposition, du Bélier à la Balance, dès le début du mois.
On comprend que des cataclysmes tels que de puissants tremblements de terre nécessitent des affrontements entre les astres lourds (voir Marée noire et Mississippi où l’on réalise qu’associé à Uranus, Jupiter normalement bénéfique peut occasionner de sérieux dégâts). Les parallèles renforcent ici l’opposition de Jupiter à Saturne.
Ce triple parallèle est un aspect puissant, sans doute un peu menaçant, qui suscite des interrogations impossibles à ignorer pour des chercheurs en quête de situations planétaires particulières. Rappelons ici que le Parallèle de déclinaison a même signification et même puissance que la conjonction.

En voici les dates :
- Soleil P Saturne du 9 au 14 mars
- Soleil P Jupiter du 10 au 15 mars
- Jupiter P Saturne du 8 au 23 mars
Le parallèle entre les 3 astres est actif du 9/10 au 14/15 mars.

- La conjonction du Soleil à Mars, qui réunit la planète de la violence (ici celle des éléments) à Jupiter et à Saturne, rend la configuration particulièrement nocive. Ce lien qui passe par le Soleil est renforcé par les aspects de Mars lui-même :
- Mars est au quinconce de Saturne en Balance.
- Jupiter et Mars sont en demi-sextile et en relation mutuelle (Jupiter en Bélier maître des Poissons et Mars en Poissons maître du Bélier)
- La violente conjonction de Mars et du Soleil en Poissons, le signe d’eau associé à l’océan, évoque le Tsunami.

- Jupiter et Uranus ont commencé à s’éloigner l’un de l’autre, mais Mercure est conjoint aux deux : il y a translation de lumière entre les deux astres qui restent ainsi en conjonction active. On sait que cet aspect est dangereux, puisque Jupiter grossit les « effets » uraniens brusques et soudains : ne s’agit-il pas dans ce cas précis d’un débordement (Jupiter) d’eau (le Tsunami, Jupiter maître des Poissons) et de radioactivité (Uranus) ?

- Le carré de Jupiter à Pluton (les mondes souterrains et ténébreux, le pouvoir, la mort, la finance internationale, le coté obscur de la science sans conscience….) le font entrer dans cette dangereuse configuration, d’autant qu’Uranus et Mercure lui adressent également un carré.

- On comprend ainsi que ces quelques jours (les 9/10, 11, 12, 13 et 14/15 mars) étaient à surveiller particulièrement à cause des interactions entre ces astres qui évoquent violence et colère (Jupiter/Mars), autodestruction (Mars/Pluton) morts, angoisses, craintes et accidents, circonstances adverses (Saturne/Mars/Pluton), affrontements entre l’eau/Jupiter et la terre/Saturne, explosions, incendies (Soleil/Mars), intérêts financiers, lobbies, multinationales (Jupiter/Pluton).

- On sait ensuite, date marquante entre toutes, qu’Uranus, l’astre des bouleversements, entrait en Bélier le 12 mars, au beau milieu de cette période dangereuse. Cette date, nous en avons parlé à maintes reprises, marque la véritable actualisation du carré Uranus/Pluton qui associe (et met parfois en conflit) différents intérêts, comme la recherche scientifique et les technologies de pointe (Uranus) et le pouvoir et les lobbies de l’argent (Pluton).

A ce stade les positions zodiacales et les aspects sont suffisamment clairs pour que l’on s’intéresse de près aux pays Bélier :
- Uranus dont le cycle est de 84 ans, exactement situé entre Jupiter et le Soleil, entre en ce signe pour 7 ans moins de 24 heures après que la terre ait tremblé puis que le Tsunami dévaste la côte. Il s’y trouve le lendemain 12 mars.
- Mercure (maître de la Vierge) le précède en ce signe de 2°51. Leur conjonction est renforcée par un Parallèle de déclinaison.
- Figure aggravante s'il en est, Uranus (qui en tant que maître des technologies de pointe ne représente pas le tremblement de terre mais l'accident nucléaire) est au carré des Noeuds lunaires. Ceux-ci symbolisent des événements qui bouleversent (Uranus) la destinée (ici de millions de gens).
- Les Noeuds viennent de rétrograder dans l’axe Sagittaire/Gémeaux, les signes de Jupiter et de Mercure conjoints en Bélier.
- Mars, conjoint au Soleil, lié à Jupiter et Saturne, maîtrise le Bélier.
- Le Milieu du Ciel (ce que l’on voit, le résultat) est en Bélier.
Une objection possible à cette analyse, le signe des Poissons est également marqué, par l’intermédiaire de ses deux maîtres : Jupiter en Bélier, connecté à Mercure, Uranus et Pluton, maîtrise Mars et le Soleil en Poissons et Neptune est au carré de la Lune. D’évidence il fallait également surveiller les régions appartenant à ce signe d’eau, lesquelles, comme l’Égypte et le Sahara sont assez tourmentées actuellement. Cependant la sortie d’Uranus (l’éveilleur) des Poissons pour le Bélier et surtout sa relation aux Nœuds lunaires, tous deux au carré d’Uranus et de Mercure, et dont les maîtres sont en Bélier, parlent pour ce signe. De plus Mars et Jupiter sont en relation mutuelle, Mars maîtrise ainsi Jupiter…

Si de nombreux indices mènent au Bélier, la prochaine interrogation est pourquoi le Japon et pas l’Angleterre, l’Allemagne ou le Danemark qui appartiennent également à ce signe?
La réponse passe par Mercure, maître de la Vierge, le second signe du Japon (qu’on pense à la minutie, à la passion du détail, au sens du dépouillement, à l’hygiène et à la propreté quasi maladive de ce peuple) qui est extrêmement connecté :
- Il est en Bélier.
- Il maîtrise la Lune en Gémeaux (elle entre dans ce signe quelques minutes avant la catastrophe, un passage qui joue peut-être le rôle de déclencheur.
- Il est au sextile de cette Lune.
- Il est parallèle et conjoint à Uranus.
- Il est conjoint à Jupiter.
- Par les translations de lumière, il est en relation d’opposition à Saturne (qui est Parallèle et opposé à Jupiter), il est en conjonction au Soleil (à 12° de celui-ci, lui-même conjoint à Uranus) et donc lié également à Mars…
- Il est comme Uranus au carré des Nœuds lunaires et agit ainsi sur la destinée collective.
- Mercure enfin et c’est important (il s’agit du coté le plus obscur du thème) est, comme Jupiter et Uranus, au carré de Pluton ce qui évoque les causes humaines du désastre nucléaire (l’argent, la quête du pouvoir, la corruption, les agissements maffieux, tout ce qui préside à la toute puissance des lobbies du nucléaire).

Ainsi, de par sa position « stratégique », Mercure attire l’attention sur ses deux signes, Gémeaux et Vierge.
Gémeaux d’abord, d’autant que la Lune est dans ce signe. Un pays Bélier/Gémeaux (nous n’en connaissons aucun pour le moment) pouvait être menacé. Un pays Bélier/Vierge, comme le Japon, correspondait tout à fait au profil.

L’Angleterre Bélier/Capricorne, pouvait-elle être touchée ? si l’on considère la position de Saturne maître du Capricorne le 11 mars, opposé à tout le reste du thème), la réponse est oui. Cependant Saturne est exalté en Balance et au trigone de Vénus. Et l’axe des Nœuds lunaires en Gémeaux/Sagittaire donne plus d’importance à Mercure. Nous manquons ici de datas, d’analyses, d’études systématiques, les moyens dont nous parlions. Peut-être suffisait-il de se dire que l’Angleterre était menacé par de forts dérèglements climatiques (ce qui sembla d’ailleurs être le cas) alors que le Japon est une terre à haut risque en ce qui concerne les séismes?

Pluton.
Pluton en Capricorne est au carré de Jupiter (et à travers ce lien de Saturne), de Mercure et d’Uranus. Il représente l’énergie inhérente à la matière (l’atome entre autres) qu’Uranus (la technologie moderne, les savants) est allé chercher. Pluton l’obscur, le pouvoir, les puissances de l’argent, le plutonium, les radiations, l’apprenti sorcier…
Les relations Saturne/Pluton semblent en relation avec la croûte terrestre (voir Marée noire et Mississippi) : le 11, alors que la terre tremble, l’AS (le corps, la façon de le traiter) est Lion et Pluton lui est parallèle.
A sa façon dominante et souterraine, Pluton mène la danse. Lui le maître de l’autodestruction : le nucléaire, une technologie non maîtrisée, employée au Japon, le pays d’Hiroshima et de Nagasaki, en est un bel exemple collectif.
Les carrés Mercure/Jupiter à Pluton indique que des forces agissent dans l’ombre, sans doutes les lobbies du nucléaire qui font passer leurs immenses profits avant les dangers menaçants la collectivité. Ces aspects évoquent les tractations secrètes, les dissimulations, les ruses, les agissements maffieux des lobbies en vue de faire passer la pilule du nucléaire à une population pourtant viscéralement opposée à ce type d’énergie et nous savons pourquoi.

Neptune
La Lune (l’instinct de protection) tout début Gémeaux, est au carré de Neptune qui est posée sur la cuspide de la maison VIII (la mort). Il y a défaut de protection menaçant la foule des citoyens lambdas.
Dans ce genre de situation Neptune (confusion, mystère, empathie) représente la population, souvent victime de Pluton (argent, lobbies, pouvoirs cachés) et d’Uranus (dictateurs, technocrates).
Outre la souffrance des victimes directes de la catastrophe, le carré souligne les manipulations médiatiques et les mensonges des politiciens. Neptune en VIII indique aussi les décès et maladies à venir, dans 10, 15, 30 ans, conséquences des radiations. Moins visibles que ceux qui relient le Soleil (maître du corps des habitants, car de l'AS Lion), avec Saturne, Jupiter et Mars, qui représentent sans doute les victimes brutalement écrasées, ensevelies, gravement blessées, ainsi que les destructions matérielles, la Lune et Neptune (l’océan, le mystère) évoquent les gens noyés, emportés, disparus.

Pour ce qui est du fine tuning on constate que :
- La Lune au Parallèle aux Nœuds lunaires, évoque la force du destin qui balaie des milliers de vies comme des fétus de paille.
- Pluton le « dieu de la mort », le maître de la matière, du corps, des atomes et des cellules est bien présent et peut-être nocif pour de nombreuses années (cancers, affections thyroïdiennes, malformations chez les nouveaux-nés) car au Parallèle de l’ascendant.
- Opposé à Saturne par l’intermédiaire de Jupiter, Mercure symbolise les «mauvais choix » et leurs conséquences, concernant sans aucun doute ici les orientations énergétiques du Japon et qui sait de la planète entière. Il concerne aussi sans doute les problèmes de logistique actuels et les difficultés rencontrées pour écarter la menace nucléaire.
- En contraste à ces aspects glauques, Vénus sur le descendant Verseau (associations), au sextile de Jupiter et au trigone de Saturne, souligne le capital sympathie dont bénéficie le Japon et la mobilisation mondiale (Verseau) pour lui venir en aide. On remarque entre autres les contributions rapides de l’Allemagne et de l’Angleterre (Bélier) et des USA (Gémeaux, signe de Mercure)
- le sextile Mars/Pluton doit aider à canaliser l’autodestruction responsable des mauvais choix.
- Les aspects favorables lunaires, mercuriens, vénusiens et jupitériens de ce thème indiquent des réactions rapides, pratiques et efficaces de la part des Japonais, qui correspondent à ce Mercure (maître de la Vierge, symbolique de leur comportement), lui même soutenu par l’énergie Bélier (avec Jupiter dans ce signe qui doit favoriser les réparations et la reconstruction).
- Jupiter, en Bélier jusqu’en juin, doit aider à un rétablissement économique positif (opportunités d’emploi).

Explosion du réacteur Fukushima Le 12/03/2011 à 15H36 Fukushima (Japon)

Le thème du 12 mars, une inconnue à prendre en compte. Le 12 mars, qui correspond à la première explosion dans le réacteur nucléaire, est une journée marquée plus violemment que le 11, quand la terre a tremblé, car la Lune est passée au carré de Mars (violence, explosion) alors qu’elle ne l’est pas la veille.
Sans être pessimiste, on doit quand même se poser la question : y a-t-il deux thèmes à étudier ? le premier, celui du 11 (tremblement de terre) étant bien « meilleur » que le second, celui du 12, à cause du carré de la Lune à Mars. Si c’est le cas, on pourrait bien parler pour de bon de cataclysme, avec le bémol des bons aspects lunaires (trigones à Saturne et Vénus, sextile à Jupiter qui éclaircissent quand même la situation). La maison VIII (la mort) est particulièrement chargée. Cependant c’est le séisme du 11 qui a tout déclenché, ce qui donne de l’espoir.

Quand à Uranus, le principal symbole du bouleversement vécu par le Japon et de l'accident nucléaire, il entre en Bélier en coup de tonnerre ! non seulement bouleverse-t-il la vie d'une nation mais il secoue brutalement (et pour son bien ?) l’ensemble de la conscience mondiale.
Rêvons un peu : Uranus représente autant les transformation soudaines que la révolution des consciences. Ses carrés aux Nœuds lunaires indiquent que des millions de destinées sont bousculées par le cataclysme Japonais.
S’appuyant sur sa conjonction à Mercure qui est associée à l’intelligence et parfois au génie, il signe peut-être le réveil d’un pays qui peut se révéler incroyablement créatif.
Uranus en Bélier pourrait signer la fin de cette aberration que sont les centrales nucléaires (en zone sismique qui plus est !!) en forçant les chercheurs à trouver des solutions viables, écologiques, intelligentes en un mot du coté des énergies alternatives, et en forçant les bailleurs de fond à faire leur métier.
Peut-être lit-on ici une des significations de Mercure, Uranus et Jupiter en maison IX, celle des hautes sphères de la pensée, des chercheurs, des universités, ainsi que de l’étranger, du lointain, c’est-à-dire de l’ensemble des nations qui vont également, peut-être, réagir intelligemment (on le voit déjà en Suisse et en Allemagne).
Cependant, comme on le remarque en France où le gouvernement défend Areva bec et ongles, Uranus (sa facette humaniste et clairvoyante) aura à lutter contre Pluton (représentant ici les lobbies du nucléaire).
C’est une des significations du carré qui s’active puissamment en ce moment entre les deux astres. Ce thème, ces évènements, ne concernent donc pas seulement le Japon mais bien la planète entière.

CENTILOQUE


CLIQUEZ SUR LE LIEN
pour une version entièrement retravaillée du CENTILOQUE, un ouvrage que j'ai publié en 1993 aux Editions Dervy: Centiloque

Extrait :

1- N°5 : caractère et destinée.

"L’astrologie dévoile les relations intimes qu’entretient le caractère avec la destinée. La destinée d’un individu est l’expression de son caractère."

Le mot caractère nous vient du grec kharaktêr, qui signifie un signe gravé.

Il signifie également ce qui est propre à une chose, son expression personnelle, son originalité. Par extension, le caractère définit l’ensemble des traits psychiques propres à un individu.

Le caractère se rapporte à la fois à l’expression originale d’un individu et à son thème astral, le signe gravé dans les cieux, qui nous représente et nous définit.

Le caractère est au départ cette infime portion de nos êtres, qui échappe au grand nivellement imposé par l’hérédité et par l’environnement de naissance (racial, familial, social et culturel). Il est ce qui nous rend unique. Au travers de ce petit germe de liberté, la nature développe en nous, patiemment, la sagesse, le pouvoir et l’amour.

Le terme de destinée est aussi riche en enseignements : il est à la racine du mot destination qui signifie le rôle, l’usage.

Le concept de destinée implique une fonction à remplir. Le caractère actualise la destinée, c’est-à-dire le rôle que nous avons à jouer dans cette existence, un rôle qui n’est pas imposé: on continue à confondre astrologie et fatalisme, on fait d’elle le chantre du c’était écrit, comme si sa fonction se bornait à décrire une destinée transformée en fatum, en une fatalité inéluctable à laquelle nul ne pourrait échapper. C’est tout à fait le contraire, puisque l’astrologie n’a de sens que si elle nous permet d’agir sur la destinée.