lundi, octobre 17, 2011

Uranus et les 99%


Commençons par François Hollande vainqueur de la primaire socialiste:
Uranus a tenu ses promesses dirait-on, malgré un Saturne difficile. Tout vient à point à qui sait attendre: François Mitterrand, né avec Saturne (la patience) au carré des deux luminaires (lenteur, échecs répétés) finit quand même par l'emporter, boosté il est vrai par un Pluton culminant. 
Martine Aubry par contre, défaite malgré un Jupiter particulièrement prometteur est la victime de son Saturne natal au Milieu du Ciel, symbolique de chute. Ce n'est peut-être pas, en ce qui la concerne, une si mauvaise nouvelle : non seulement ses chances d'être élue en 2012 étaient maigres mais sans doute bénéficiera-t-elle longtemps de l'effet Kerry (lire à ce sujet l'introduction du thème de Ségolène Royal). 
Quoiqu'il advienne le parti socialiste se retrouve avec deux chefs de file et la victoire finale ne peut s'envisager sans une alliance sans réserve entre les deux clans. 

Ce n'est pas impossible, ainsi que le révèle la synastrie de leur deux thèmes: 
Malgré le fait qu'ils soient présentés comme deux ennemis irréconciliables on note des lieux de rapprochements intéressants:
- Le Vénus de MA sur le Jupiter/Uranus de FH, opposé à sa Lune en Capricorne (lui apportant du cœur), a la capacité de susciter une véritable sympathie entre les deux personnalités, pour peu qu’elles cessent de rivaliser.
- La Lune en Gémeaux de MA sur l'AS de FH, au sextile de leurs deux Soleils permet une vraie communication. MA doit mettre ses compétences d'organisatrice (Saturne/Mercure en Vierge) au service de FH.
- Il existe des problèmes Mars/Saturne entre les deux thèmes, mais les aspects négatifs (Saturne FH proche du Mars de MA et Mars de FH proche du carré au Saturne de MA), aidés par des aspects favorables (Saturne MA trigone à la Lune de FH et sextile à sa conjonction Jupiter/Uranus, ou encore Saturne FH sextile à Mercure MA et trigone à son Jupiter) sont assez lointains et les blocages ne sont pas insurmontables. 
 - Le seul vrai problème est qu'ils montrent tous deux, par le biais de la même conjonction Soleil/Pluton en Lion (avec des Soleils à 3° l'un de l'autre), la même soif de pouvoir. L'ennui est que la France, nation Lion vouée aux autocrates, se prête mal au partage de celui-ci. L'un comme l'autre ne se montreront capables de conciliation que s'ils réussissent à résoudre les complications Mercure/Saturne qui les frappent tous les deux, ce dangereux aspect qui oriente la pensée vers la rancune et les mauvaises décisions. 

Quoiqu'il en soit, à partir du moment où François Hollande a peut-être rendez-vous avec l'histoire, sans doute ferait-il bien (comme les politiciens de tous bords d'ailleurs) de prendre au sérieux, de s'en inspirer et voire d'accompagner le mouvement des Indignés qui prend une belle ampleur et qui représente la vague uranienne la plus visible à l'heure actuelle : n'oublions pas qu'Uranus fonctionne d'abord par la prise de conscience et que cet astre, associé à la révolution, transforme ensuite les nouvelles idées en action.

Les indignés:
- Maintenant mondial, le mouvement des indignés est un phénomène de société que les astrologues noteront dans leur bloc-notes pour de futures références à Uranus en action (inséparable pour le moment de son carré à Pluton).
- Également à l'origine du printemps arabe, Uranus fut d'abord ancré à Jupiter (l'expansion de la conscience, la justice) pendant de longs mois de parallèle et de conjonction (voir Uranus, Jupiter et la révolution), des configurations qui correspondent à une prise de conscience philosophique et morale de la situation mondiale. 
- Il y eut aussi l'opposition de Saturne à Uranus (de l'automne 2009 à l'automne 2010 avec une rechute au printemps de cette année), avec les blocages, les peurs, les ralentissements que cet aspect comporte. Lorsque Saturne a quitté l'opposition les évènements se sont accélérés, souvent dans la douleur et en de nombreux endroits (Tunisie, Égypte, Libye et bien entendu la Syrie) rien n'est encore vraiment joué. Pour ce qui est de la Syrie on voit comment Pluton (le pouvoir) obscurcit Uranus: la Russie et la Chine, deux nations marquées par le Verseau et ainsi en partie dominées par Uranus (la révolution mais aussi la dictature) apportent leur soutien implicite à la répression sanglante de Bachar-al-Assad.
- Maintenant que Saturne a définitivement bougé, Uranus est bien plus libre de se manifester et d'exprimer son carré à Pluton. Les deux astres transitant en signes cardinaux, il y a action et concrétisation (à part les articles précédemment cités, pour l'ensemble de ces mouvements planétaires et leurs ramifications lire également : Les astres et la révolution ainsi que 2011 année de mutations
- Uranus, l'astre de la révolution, qui représente idéalement la quête de la liberté absolue et l'indépendance de la pensée, pousse de nombreux individus (dont beaucoup de jeunes) à travers le monde, même s’ils ne descendent pas tous camper dans la rue, à exprimer leur ras-le-bol et à rechercher des solutions en dehors des partis politiques et des idéologies.
- Leur but est de lutter contre les puissances financières (banques, multinationales) représentées par Pluton, ainsi que contre la corruption sans laquelle ces puissances perdraient beaucoup de leur mordant (Pluton symbolise la manipulation par l’argent). 
- Le mot d’ordre, nous sommes les 99% (opposés au 1% qui trustent les richesses mondiales), indique une prise de conscience uranienne des inégalités et des injustices provoquées par les organismes financiers et avalisé par l'ensemble du système. On sait qu'une infime fraction de l'argent offert lors de la crise à ces banques (ou de leurs bénéfices), ou encore aux pays en difficulté suffirait à sauver cette partie de l'Afrique qui souffre atrocement de la famine.
- Uranus s’associe à l’action : les indignés ne se contentent pas de râler devant leur poste de télévision mais ils occupent des lieux symboliques, communiquent et manifestent à l'échelle planétaire (les nouvelles technologies et les réseaux sociaux appartiennent à Uranus)
- Ce mouvement qui a démarré « officiellement » le 15 mai dernier en Espagne, lors du premier passage de Neptune dans les Poissons (l'empathie élargie à l'humanité, la compassion), pointe vers un certain éveil de l'humanité. Peut-être nous offre-t-il une dignité perdue dans la realpolitik, dans la croissance et l'enrichissement personnel à tous prix, dans les compétitions brutales et sauvages qui sont devenues les règles de notre monde.
- Le carré Uranus/Pluton dure 7 ans, ce qui nous offre suffisamment de temps pour transformer beaucoup de choses. 
- Durant ces sept années, Neptune (dès février 2012) sera dans les Poissons, ce qui aidera la conscience collective à faire preuve de moins d'égoïsme.

Il ne faut pas trop rêver non plus : 
- Pluton en Capricorne est loin d'avoir perdu. Les forces plutoniennes n'ont d'ailleurs pas cédé un pouce de terrain pour le moment. On continue de partout à promouvoir les ambitions individuelles et le matérialisme: le dernier saint à la mode s'appelle Steve Jobs, pourvoyeur en gadgets électroniques et féroce combattant de la guerre économique mondiale. Sous les éloges funèbres et dithyrambiques qui pleuvent encore de partout on parle peu des travailleurs chinois, semi-esclaves astreints à la tâche, qui fabriquent  les i-phones, les i-pads et autres produits Apple qui font les délices de nos vies quotidiennes:  Lire ici.
- Un vrai saint celui-là, qui s'appelait Martin Luther King, auteur d'un des discours les plus encourageants et célèbres de l'histoire de l'humanité moderne, I have a dream, s'est vu dédié hier un mémorial proche de la maison blanche. MLK était un véritable indigné. Barrack Obama, lors du discours d'inauguration a déclaré : pensons à ce que nous devons faire! Reconstruire une économie compétitive à l'échelle mondiale (….). Cela ne signifie-t-il pas que le premier président noir des USA est lui-même prisonnier des mailles de Pluton? La compétition (de même que la croissance) plutôt que la coopération, n'est-elle pas une des causes profondes  de la crise que nous traversons, ainsi que de la destruction de l'environnement?

Le danger pour les Indignés est la récupération d'Uranus (refus des systèmes, des idéologies et des partis politiques) par Pluton (obscurité de la pensée tourmentée par la peur, la jouissance égoïste et le pouvoir). Tant qu'aucun leader de ce mouvement n'émergera, la menace reste faible puisqu'il n'y a personne à corrompre. Le mouvement uranien ne s’affaissera-t-il pas face aux conditionnements millénaires qui entraînent l'humanité vers le chef, le dirigeant charismatique, etc. ? d'autant que l'on sait Uranus (dans sous son aspect négatif) prône à fabriquer des dirigeants révolutionnaires qui se transforment en idéologues et en dictateurs. Si c'est le cas Pluton aura beau jeu de mettre les révolutionnaires dans sa poche. La réalité économique, plutôt catastrophique, responsable des prises de conscience actuelles, aura son mot à dire. Jupiter au trigone de Pluton (du Taureau au Capricorne), un aspect favorable à l'économie mondiale quoiqu'on en dise, doit aider à garder la situation sous contrôle dans les mois qui viennent. Mais cet aspect se dissout entre avril 2012.  
Si des solutions, au moins partielles, ne sont pas trouvées d’ici là, on pourra alors se poser des questions car le carré Uranus/Pluton est porteur d'une extrême violence. En attendant il est essentiel que les indignés ne se fassent pas déborder par les fanatiques et autres casseurs (Uranus), ni ne cèdent à la répression ou à la corruption (Pluton). 











CENTILOQUE


CLIQUEZ SUR LE LIEN
pour une version entièrement retravaillée du CENTILOQUE, un ouvrage que j'ai publié en 1993 aux Editions Dervy: Centiloque

Extrait :

1- N°5 : caractère et destinée.

"L’astrologie dévoile les relations intimes qu’entretient le caractère avec la destinée. La destinée d’un individu est l’expression de son caractère."

Le mot caractère nous vient du grec kharaktêr, qui signifie un signe gravé.

Il signifie également ce qui est propre à une chose, son expression personnelle, son originalité. Par extension, le caractère définit l’ensemble des traits psychiques propres à un individu.

Le caractère se rapporte à la fois à l’expression originale d’un individu et à son thème astral, le signe gravé dans les cieux, qui nous représente et nous définit.

Le caractère est au départ cette infime portion de nos êtres, qui échappe au grand nivellement imposé par l’hérédité et par l’environnement de naissance (racial, familial, social et culturel). Il est ce qui nous rend unique. Au travers de ce petit germe de liberté, la nature développe en nous, patiemment, la sagesse, le pouvoir et l’amour.

Le terme de destinée est aussi riche en enseignements : il est à la racine du mot destination qui signifie le rôle, l’usage.

Le concept de destinée implique une fonction à remplir. Le caractère actualise la destinée, c’est-à-dire le rôle que nous avons à jouer dans cette existence, un rôle qui n’est pas imposé: on continue à confondre astrologie et fatalisme, on fait d’elle le chantre du c’était écrit, comme si sa fonction se bornait à décrire une destinée transformée en fatum, en une fatalité inéluctable à laquelle nul ne pourrait échapper. C’est tout à fait le contraire, puisque l’astrologie n’a de sens que si elle nous permet d’agir sur la destinée.