lundi, octobre 27, 2008

Michelle Obama et Sarah Palin

Décidément il manque toujours des heures de naissance pour les élections américaines, cette fois celles des deux femmes les plus représentatives depuis que Hillary Clinton est hors course : Michelle Obama et Sarah Palin, toutes deux très intéressantes à étudier, ne serait-ce que parce que leurs personnalités et leurs idées symbolisent deux mondes antithétiques. L'une est noire, militante, issue d'un milieu défavorisée, et a réussi à se hisser aux sommets de la société à la force non des poignets mais de ses capacités cérébrales. L'autre est blanche, membre à vie de la NRA (National Rifle Association, le club des passionnés d'armes à feu) et figure ce que l’Amérique a de moralement figé (anti-avortement même en cas de viol ou d’inceste, sans doute homophobe) et d’économiquement libéral (favorable au forage de pétrole dans les zones protégées de l’Alaska). Les positions planétaires sont cependant suffisantes pour nous aider à percer quelques secrets de ces deux personnalités et qui sait, à essayer de soulever le voile des résultats du 4 novembre.


Michelle Obama, née le 17 janvier 1964 à Chicago (Illinois), USA, calculé pour 12H00 (heure de naissance inconnue)

Michelle Obama est Capricorne, un signe qui crée des caractères ambitieux, poursuivis par l'envie de concrétiser. Mars en Verseau est très proche de son Soleil, ce qui a pu provoquer des conflits avec le père (et avec la race mâle toute entière). Ce n'est pas une femme soumise. Son père souffrait d'une sclérose en plaques, ce qui ne l'empêcha pas de travailler et de nourrir sa famille, bel exemple de courage dont sa fille s'inspira sans doute.

Sa conjonction Vénus/Lune dans les Poissons (quoique le thème ici présent soit calculé pour midi, ce qui signifie que si elle est née tôt le matin, elle aurait en vérité une Lune en Verseau), est preuve d'une femme pleine de tact et de goût, à la fois belle et tendre et certainement très bonne mère. Cette conjonction est à l'origine de son intérêt pour le social et l’humanitaire (plus encore si la Lune est en Verseau, tentant de changer le monde par la révolution des idées). La Lune et Saturne sont cependant très proches et en parallèle de déclinaison : il est certain que l'enfance connut des peurs et des insécurités, peut-être à cause du milieu social défavorisé. La relation à la mère aurait pu être meilleure, celle-ci fut peut-être omniprésente, un peu étouffante. Les angoisses, la pauvreté, les ambitions familiales pousseront Michelle Obama à réussir matériellement, par ses dons intellectuels et sa volonté de Capricorne.

Nous sommes face à une double nature évidente : la conjonction Soleil/Mars rend Michelle Obama forte, courageuse, très entreprenante, mais sa vie se heurte sans cesse à une nature cachée, plus restreinte et intériorisée, souvent effrayée, à cause de l’affliction de la Lune par Saturne. On mesure sa force de caractère par la signification de ces deux aspects. Il n'a pas dû être facile pour une femme noire, de se battre ainsi pour réussir dans ses études à Princeton et à Harvard, puis dans sa profession, alors que l'angoisse et les doutes la rongeaient bien souvent. Qu'elle ait su imposer une image publique de force et de confiance, qui ne correspond qu'à moitié à la réalité est une vraie preuve de sa force et de son intelligence.

A propos d'intelligence, nous savons avoir affaire à une surdouée intellectuelle, ce qu'elle prouva constamment au cours de ses études. Mercure en Capricorne est brillant, patient et persévérant. Il est au parallèle de Mars et du Soleil, ce qui ne peut que le renforcer, lui offrir une expression verbale vive, parfois trop impulsive, et accélérer la vitesse de réaction cérébrale. Le trigone de Mercure à Uranus (celui-ci en Vierge chez Mercure) est très significatif, cette figure alliant toujours intuition et expression, intelligence pure et intellect. Michelle Obama possède au plus haut point les capacités d'analyse et de synthèse. Elle est capable de percevoir le dessous des choses et leurs relations multiples, et de les ressortir, de les exprimer, sous forme très compréhensible. Uranus lui offre aussi un coté rebelle, révolutionnaire, malgré un évident classicisme dans sa vie et ses orientations, dû à la relation Saturne/Lune. On peut compter sur elle pour tenter de réformer la société américaine, si on lui en donne la possibilité.

Elle joue un rôle de premier plan dans les ambitions de son mari Barrack Obama, qui est un brillant charmeur neptunien. Lors de l'étude de son thème, j'ai exprimé l'opinion que le candidat démocrate doit énormément de ce qu'il est devenu à deux personnes, sa mère et son épouse, deux femmes de qualités exceptionnelles, intelligentes et militantes.

Les progressions secondaires nous apprennent que Mercure est en Poissons, où il a rejoint la conjonction Lune/Vénus, un aspect excellent. A 12° des Poissons, le Soleil est toujours dans l'axe d'opposition au Soleil et à Pluton et indique les changements importants de son existence ces dernières années. De plus Mars progressé n'est qu'à 3° du Soleil, dans ce même axe d'opposition, ce qui renforce énormément la capacité d'action. Jupiter et Vénus progressés sont au carré du Soleil de naissance (ce qui indique le trop plein d'attention dont elle fait l'objet), mais au sextile de Saturne (stabilité affective entre autres) et cela pour plusieurs années.
La Lune enfin, tout début Scorpion, est au trigone de Lune/Vénus de naissance et de Mercure progressé, excellent pour la communication, la popularité et la création d’une image associée à la compréhension des problèmes de la masse.

Ses planètes le 4 novembre :
- C’est une fin de conjonction Lune/Jupiter en Capricorne, très proche de son Soleil, évidemment un signe important, peut-être celui du succès.
- Saturne, l'astre des obstacles au sextile de son Neptune, proche de son Pluton, au trigone de Jupiter en Capricorne en transit, ne fait ni opposition ni carré dans son thème, autre bon signe.
- Mars à 21° du Scorpion, au sextile de son Soleil, proche de son Neptune indique de l'anxiété, une certaine paranoïa (peut-être les menaces de mort planant sur son mari) et aussi de l'agressivité dont elle doit se méfier. Le bon aspect au Soleil reste un bon signe.
- Le Soleil au sextile d'Uranus et de Pluton, est peut-être le signe de la révolution qui transformera sa vie si son mari est élu. Uranus est d’ailleurs bien placé, quoiqu’un peu lointain du sextile à son Soleil.
- Vénus au sextile de son Saturne, ne peut être mauvais.
- Neptune sur son Saturne, au sextile de ce Vénus en transit est fort en rapport avec la célébrité, car cette planète provoque l'identification. S'il s'agit d'un amour à long terme du peuple pour une femme à laquelle il peut s'identifier, cela peut aussi symboliser un désaveu toujours possible, puisque Neptune est aussi la trahison.
- Pluton très proche de son Mercure depuis un moment, pas encore revenu dans le Capricorne, ce qui est dommage pour elle, mais au sextile de sa conjonction Lune/Vénus, est bien entendu en relation avec le pouvoir.
- Mercure début Scorpion est très bien placé, non seulement au sextile de lui-même, mais aussi au trigone de la conjonction Lune/Vénus, au carré de son Mars (attention aux paroles impulsives), mais surtout sur la Lune progressée : n’oublions pas que Mercure est en rapport avec la chance.

Les astres sont globalement en faveur d'une réussite, mais ne connaissant ni l'ascendant ni le Milieu du Ciel, on ne peut guère en préjuger complètement. Si tout semble plutôt bien en place cela ne signifie pas pour autant la victoire : cela montre surtout une femme qui depuis quelques temps fait la une de tous les pays du monde!!



Sarah Palin, née le 11 février 1964 à Sanpoint (Idaho) USA, calculé pour 12H00 (heure de naissance inconnue)

Sarah Palin :
Ce qui frappe d’entrée dans le thème de Sarah Palin est la conjonction Saturne/Mars/Soleil en Verseau, puissante, compétitive, volontaire ô combien, mais aussi très conflictuelle, puis que l’astre du désir (Mars) est conjoint à celui des obstacles et du temps (Saturne). Mars/Soleil indique du courage et une grande capacité d’action, mais celle-ci peut être bloquée par la présence de Saturne. De même le Soleil est à la fois chauffé et refroidi par la conjonction de ces deux astres : le caractère est dominateur, vif et agressif, mais aussi indifférent, lointain, trop figé, manquant d’humour.

Comme le Verseau est un signe fixe, la personnalité s’ancre dans des habitudes, des routines qui sont ensuite difficiles à changer. Sarah Palin manque sans doute de souplesse. Cette figure indique (à cause de Saturne) un complexe d’abandon (le père est presque toujours en cause), c’est-à-dire l’impression de ne pas avoir bénéficié de suffisamment d’attention, ou de ne pas avoir été totalement acceptée, ce qui aboutit ensuite à un besoin compulsif de séduire, sans compter, à cause de Mars cette fois, le ressentiment. Son ambition, son esprit compétitif sont les fruits de la frustration. Elle en voudra toujours plus, afin d’être certaine d’être en contrôle, d’avoir du pouvoir et d’être sinon aimée, du moins appréciée et admirée pour cela.
Ce noyau dur possède aussi ses bons cotés : Sarah Palin a réussi dans sa jeunesse en tant que sportive, puis dans les concours de beauté, avant d’exploser en politique où elle s’imposa comme une femme au caractère puissant et très résolu.

Nous sommes en Verseau où les idées avec leurs forces et leurs impacts jouent un rôle de premier plan : c’est une femme de conviction, disposée à lutter pour ce qu’elle croit être juste. Disposée aussi, puisque c’est le défaut du Verseau, à imposer ce qu’elle croit être bon aux autres. La Lune et Mercure sont également dans ce signe, 5 astres en tout, dont les deux luminaires, ce qui est beaucoup, et décrit une femme très active, électrique, magnétique, passionnée par le pouvoir et les changements qu’elle désire apporter à la société. La conjonction Lune/Mercure la décrit comme intelligente, très vive intellectuellement, possédant intuitivement un grand art de la communication. Cette conjonction est au sextile de Vénus en Bélier, ce qui la rend passionnelle et passionnée, et explique les concours de beauté de sa jeunesse ainsi que sa capacité à se mettre en valeur.

Neptune au parallèle de déclinaison de Mars, lui même conjoint à Saturne indique à la fois la peur de l’environnement (ne pas être dérangée psychologiquement, dans des croyances profondément ancrées par exemple, qui sont le ciment de son caractère, est essentiel), mais aussi une véritable agressivité, en réaction à cette peur. Cette agressivité peut être violente à cause de la conjonction Saturne/Mars. On comprend ainsi son appartenance pour la vie à la NRA (National Rifle Association), cette organisation qui se fait l’avocate du port d’armes dans une société qui connaît des violences extrêmes. Cela explique peut-être aussi pourquoi elle fait peu de cas de la protection de la nature. Elle est favorable aux forages pétroliers dans des zones protégées, cherche à retirer les ours polaires de la liste des espèces en danger, s’est dressée contre le renforcement des lois protégeant les baleines.

Uranus, maître du Verseau, planète des révolutionnaires de tous poils, malgré une conjonction de génération à Pluton, n’est pas très marqué. C’est une personnalité originale certes, intelligente et puissante sous bien des aspects, mais il ne faut pas s’attendre à de profondes réformes de sa part. Le coté visionnaire semble plutôt absent, ce qui est fort dommage pour un thème avec autant de valeur Verseau.

Les progressions secondaires de Sarah Palin montrent un Soleil en Bélier qui en a fini avec sa conjonction à Vénus (ce qui a du aider pour les nombreux succès de ces dernières années, car il semble que cet astre soit très important pour elle : peut-être est-elle AS Taureau ou Balance?)
La Lune cependant, qui entre en Balance, est opposée à Vénus, ce qui n’est pas toujours très bon, indiquant de possibles problèmes affectifs entre autres.
Mercure progressé en a presque fini avec la conjonction avec le Jupiter de naissance. Il s’approche maintenant de la conjonction avec le Jupiter progressé. Cette rencontre se fait au sextile de la grande conjonction en Verseau, évidemment très favorable, et expliquant la soudaine célébrité mondiale (vue la position dans laquelle elle se trouvait déjà en tant que gouverneur). Quoiqu’il arrive on n’a sans doute pas fini d’entendre parler d’elle, Mercure étant ainsi très bien placé jusqu’en 2015 !
Vénus, progressée en Taureau est par contre au carré de cette même conjonction, ce qui n’est sans doute pas bon pour elle (vue l’importance que semble avoir Vénus) et cache peut-être une vie privée difficile, amoureusement tourmentée. C’est l’aspect le plus difficile, peut-être porteur de défaite et elle n’en a pas fini non plus de ce coté là.
Saturne, progressé au 0° des Poissons, ne fait pas de figures particulières.
Mars est au 28° des Poissons, ayant avancé très vite, et la Lune progressée lui fait une opposition, d’où les risques d’impulsivité et d’agressivité qui peuvent être difficiles à maîtriser. Gare aux erreurs.


Ses planètes le 4 novembre :
- La conjonction Lune/Jupiter en Capricorne lui est moins favorable qu’à Michelle Obama : elle fait les mêmes figures à Neptune, Uranus et Pluton, les deux femmes étant nées la même année, mais elle est au carré de Jupiter de naissance, ce qui peut indiquer un mauvais jugement, une perte, un manque de candeur et d’innocence.
- Saturne à 18° de la Vierge, ne lui est pas défavorable non plus, ni le Soleil en Scorpion.
- Vénus à 20° du Sagittaire est bien placé pour elle, au sextile de sa grande conjonction en Verseau et au trigone de Jupiter : quoiqu’il arrive elle devrait apparaître plutôt touchante.
- Mercure lui est cependant nettement moins favorable, au carré de sa conjonction Mercure/Lune : possibilité de fautes de communication et d’un manque de chance.
- Mars à 21° du Scorpion est au carré de Soleil/Mars/Saturne en Verseau, ce qui n’est évidemment pas très bon, indiquant de fortes possibilités de colère rentrée et de frustration. C’est là le plus gros désavantage si l’on compare ses chances de victoire (Vice-présidente contre First lady), face à Michelle Obama.
- Pluton est au carré de son Vénus, mais il n’est pas certain que cet aspect ait un impact particulier, sinon sur sa vie privée et publique dans les années qui viennent, puisqu’il s’agit d’utiliser le charme et la beauté dans le cadre de la manipulation.
- Neptune est conjoint à Soleil/Mars/Saturne, ce qui explique la soudaine célébrité. Avec le carré que fait Mars, cela nous indique des angoisses et de l’agressivité, et la capacité de jouer sur les peurs du public, ainsi que des mensonges, dissimulations et trahisons. Cette figure comporte des risques de scandale.
- Uranus n’est pas particulièrement souligné, sinon au demi-carré de Lune/Mercure : fortes intuitions mais difficultés à les employer, gonflement de l’ego, erreurs d’orientation.

Les astres lui sont globalement moins favorables qu’à Michelle Obama, mais encore une fois cela ne signifie pas obligatoirement la défaite. Souvenons nous de la leçon de John Kerry, dont le thème était sans doute en meilleure posture que celui de G.W. Bush mais qui perdit quand même ( il devint cependant mondialement célèbre en quelques mois). Michelle Obama, comme Sarah Palin, sont également devenues des femmes parmi les plus célèbres du monde et cette soudaine réussite est inscrite dans leurs thèmes. En plus ces élections touchent des centaines de millions de gens, et même bien plus puisqu’il s’agit de la première puissance mondiale. Il est difficile ainsi de juger du résultat sur la foi de thèmes astraux individuels. Ajoutons enfin que les jeux de Pluton et de Neptune, c’est-à-dire des pouvoirs cachés, secrets, qui manipulent le monde en sous main (multinationales, haute finance, lobby pétroliers, etc…) ont leur mot à dire. On se souvient que Ben Laden vota G.W. Bush en publiant une de ses fameuses K7 vidéo juste avant les dernières élections : la peur s’imposa soudain comme un élément de choix fondamental. Le carré mondial Mars/Neptune, du Scorpion au Verseau, symbole de peurs et d’agressivité jouera peut-être un rôle similaire.

CENTILOQUE


CLIQUEZ SUR LE LIEN
pour une version entièrement retravaillée du CENTILOQUE, un ouvrage que j'ai publié en 1993 aux Editions Dervy: Centiloque

Extrait :

1- N°5 : caractère et destinée.

"L’astrologie dévoile les relations intimes qu’entretient le caractère avec la destinée. La destinée d’un individu est l’expression de son caractère."

Le mot caractère nous vient du grec kharaktêr, qui signifie un signe gravé.

Il signifie également ce qui est propre à une chose, son expression personnelle, son originalité. Par extension, le caractère définit l’ensemble des traits psychiques propres à un individu.

Le caractère se rapporte à la fois à l’expression originale d’un individu et à son thème astral, le signe gravé dans les cieux, qui nous représente et nous définit.

Le caractère est au départ cette infime portion de nos êtres, qui échappe au grand nivellement imposé par l’hérédité et par l’environnement de naissance (racial, familial, social et culturel). Il est ce qui nous rend unique. Au travers de ce petit germe de liberté, la nature développe en nous, patiemment, la sagesse, le pouvoir et l’amour.

Le terme de destinée est aussi riche en enseignements : il est à la racine du mot destination qui signifie le rôle, l’usage.

Le concept de destinée implique une fonction à remplir. Le caractère actualise la destinée, c’est-à-dire le rôle que nous avons à jouer dans cette existence, un rôle qui n’est pas imposé: on continue à confondre astrologie et fatalisme, on fait d’elle le chantre du c’était écrit, comme si sa fonction se bornait à décrire une destinée transformée en fatum, en une fatalité inéluctable à laquelle nul ne pourrait échapper. C’est tout à fait le contraire, puisque l’astrologie n’a de sens que si elle nous permet d’agir sur la destinée.