samedi, avril 29, 2017

Emmanuel Macron et Marine Le Pen le 7 mai


Dans le cadre d’élections au résultat malgré tout incertain, l’exercice astrologique, n’est pas facile : les vidéos professorales et les publications diverses se montrent parfois subtiles et savantes, mais se révèlent trop souvent fantaisistes, sans fondations ni réflexions sérieuses, résultant en conclusions faussées par le « biais de confirmation », un processus qui privilégie une hypothèse de départ influencée par l’opinion personnelle et qui néglige ce qui lui est contraire.  

Il n’est pas aisé de s’y retrouver, d’autant que Neptune, comme nous l’avons vu la dernière fois (cf. Des élections présidentielles affectées par Neptune) brouille les esprits. Cet astre qui n’est pas sans qualités, bien au contraire, « marque » ses ingérences politiciennes des sceaux de l’émotion, des croyances et des influences collectives, de l’illusion et de l’identification, de la propagande, de la manipulation des masses, des mensonges et des dissimulations. (1) 

Comme prévu en tout cas (2), malgré les craintes apportées par les noeuds lunaires dont nous allons encore parler, Emmanuel Macron et Marine Le Pen ont survécu au premier tour. 

Jean-Luc Mélanchon a bien été « trahi » par sa Lune en Poissons, qui représente l’électorat en ce qui le concerne, mais également par les illusions (3) auxquelles il a cru jusqu’au bout, expliquant sa difficulté à admettre la défaite et la crise émotionnelle qu’il traverse. 

François Fillon a bien été la victime du désamour de nombre de ses électeurs potentiels, ce que symbolisait Saturne (l’obstacle, la froideur) au carré de sa Vénus (l’amour), elle-même maîtresse de son ascendant (le moi et son image). 



Second tour des élections présidentielles françaises, le 7 mai 2017 Paris à 20h00 

Les deux finalistes apparaissent plutôt difficiles à départager, traversant tous les deux une période propice. Leur « combat » n’est peut-être pas étranger à l’étonnante synastrie qui associe leurs deux thèmes : la Lune de MLP est à 2°37’ du Soleil d’EM, quant aux noeuds lunaires ils sont extrêmement rapprochés, 1°21’ d’orbe (!), mais inversés. Elle a Mars sur son DS (l’ennemi connu) et lui a Mars sur son Soleil  (le conflit) …. Les deux adversaires sont programmés pour s’affronter.   


Rahu et Ketu sont immensément importants, car s’ils sont liés à des tendances psychologiques, ce sont des marqueurs de la destinée.

L’axe des noeud lunaires est donc conjoint, mais inversé, chez les deux candidats :
- MLP : Ketu à 12°28 de la Balance (et Rahu à 12°28 du Bélier)
- EM : Rahu à 11°07 de la Balance (et Ketu à 11°07 du Bélier)

N’est-il pas remarquable que le 7 mai à 20H00, au moment du résultat officiel final, la Lune sera à 12°12 de la Balance ?! 

Jupiter à 14°47 de la Balance (!) (4), transitant sur l’AS et le Ketu de Marine Le Pen et au sextile de son Soleil, représente son meilleur atout : il crée une image positive, nourrit l’optimisme et la confiance en soi, favorise les opportunités et apporte la chance.

Conjoint au Pluton et au Rahu d’Emmanuel Macron, il le favorise également mais dans une moindre mesure, d’autant qu’il souligne ses liens avec les puissances financières. 

Jupiter donne ici sans doute un léger avantage à la candidate du Front National. Mais si l’on considère que Rahu est associé aux cadeaux matériels et sociaux (quoique souvent empoisonnés) qu’offre la destinée, alors que Ketu, n’étant favorable que dans le cadre spirituel, est « celui qui ôte », l’avantage va sans doute à Emmanuel Macron. 

Si les noeuds sont particulièrement soulignés au natal chez MLP, car conjoint à l’axe ascendant/descendant, Ketu au lever évoque chez elle une mauvaise orientation de la destinée : cette situation est très propice à l’exploration de la conscience et de ses secrets, mais elle ne l’est pas à la politique dans le sens où elle s’associe à un certain retrait social. Cet aspect pourrait la disqualifier dans la course à la présidence, car sa carrière ne correspond pas aux demandes fondamentales de son thème, mais plutôt à l’influence omniprésente de son père.

Maintenant souvenons-nous que les noeuds lunaires sont les lieux où le libre arbitre est le plus faible . En ce qui la concerne Rahu s’avance rétrogradant vers sa Vénus, maîtresse de l’AS, permettant ainsi une puissante expansion du moi, avec il est vrai la menace de la chute et de l’insatisfaction au bout du chemin.

Chez EM la conjonction natale de Rahu avec Pluton, (le pouvoir) en VIII (l’argent des autres), éclaire bien les « talents » financiers et la réussite matérielle dont il a déjà fait preuve. Cette conjonction est certes un aspect collectif qui a duré plusieurs mois, mais elle est liée aux astres rapides que sont Mars et la Lune. 

De même que pour MLP, Rahu est actuellement posé sur le maître de l’ascendant, c’est-à-dire Saturne, montrant aussi une puissante expansion du moi, avec également une possible chute. Il est frappant que chez lui la conjonction soit parfaitement exacte : Saturne à 0°27R au natal et le 7 mai Rahu à 29°32 du Lion, soit 0°55’ d’écart ! 

Saturne

Rétrograde à 5° de la Lune, maîtresse du Milieu du Ciel, de Marine Le Pen, l’astre des obstacles la menace de déception et de chute. Au trigone de sa Vénus, il évoque cependant l’image d’une femme sereine et déterminée. 

Posé sur le Soleil d’Emmanuel Macron (consolidation des idéaux), et opposé à son Jupiter, il souligne une sorte de double nature : brillant, jeune et inspiré mais également responsable, sérieux et réfléchi. On remarque d’ailleurs ses discours au ton posé (Saturne trigone Mercure), alternant avec des tirades emphatiques (Jupiter opposé Mercure)

Vues les configurations natales, l’avantage va ici à Emmanuel Macron 

Uranus et Mercure

Uranus est tout en aspects harmoniques chez EM, expliquant sa percée rapide et suggérant une image humaniste, malgré ses liens avérés avec la finance. EM bénéficie fortement du trigone céleste Saturne/Uranus qui s’imbrique harmonieusement dans son thème. Mercure conjoint à Uranus le 7 mai participe aux mêmes aspects. Il favorise l’éloquence mais peut faire pécher par arrogance intellectuelle. 

Uranus est actuellement au carré de Mars chez MLP (radicalité excessive) et conjoint à son Saturne, la faisant apparaître moins novatrice, mais capable de briser (Mars/Uranus) certains carcans du passé (Saturne). Cette impression est confirmée par le transit de Saturne au carré de son Uranus natal, évoquant un mélange de réformisme et de sang nouveau (Uranus) et d’un enracinement profond dans le passé et certaines traditions (Saturne). Par contre son trigone à Vénus supporte l’idée d’un renouveau de sa personnalité, avec un accent mis sur sa féminité. Mercure, maître de la parole, dessine le même trigone, favorisant la séduction de l’image et du langage, mais sa conjonction au Saturne natal, ainsi que le carré à son Mars, sont inquiétants, faisant craindre des agressivités verbales mal orientées pouvant se retourner contre elle (c’est une figure de mauvais choix). 

Avantage sans doute à Emmanuel Macron 

Pluton et Neptune

Pluton et Neptune sont tous les deux harmonieux et favorables à EM, expliquant comment il profite des lames de fond qui secouent la société française, même si Pluton en XII symbolise bien les puissances cachées de l’argent. Neptune au sextile de sa Lune n’est pas sans lui offrir une sorte d’empathie positive, avec une capacité de rassemblement accrue. 

Pluton sur le Fond du Ciel de MLP évoque le poids des racines familiales, malgré le carré uranien qui fait tout pour s’en débarrasser et le long transit de Neptune en opposition à son Jupiter, qui a su sculpter et polir une nouvelle image. C’est pourtant cette opposition, souvent liée aux scandales, qui a révélé les emplois fictifs au grand jour, d’autant que Neptune est dans sa maison II (l’argent), au natal. 

Les deux astres sont ainsi plus favorables à Emmanuel Macron

Les conjoints

Je recopie ici l’analyse toujours d’actualité du 11 février, extraite de l’article Des promesses perturbées de Jupiter, puisqu’une victoire signifie un changement fondamental d’existence pour les conjoints respectifs. 

On se souvient que la vie de Brigitte Macron semble plus bouleversée que celle de Louis Alliot, entérinant l’hypothèse d’une victoire de EM.

« Si Emmanuel Macron et Marine Le Pen se retrouvent au second tour, le combat pourrait être rude…. Une façon de tenter de les départager est d’observer les thèmes de leurs conjoints respectifs, toujours dans le même cadre Jupiter, Saturne et noeuds.

En mai le compagnon de MLP, Louis Aliot, montre un Saturne conjoint à son Mars et opposé à sa Lune, ce qui n’est pas très favorable. Les noeuds ne dessinent rien d’extraordinaire, ce qui surprend chez quelqu’un qui pourrait devenir le premier Monsieur de France. Un bon point le concernant, Jupiter, qu’il a lui aussi en Balance  (!), collé à son Mercure, et qui transite à 6° du sien début mai. 

Brigitte Macron est en bien meilleure position, avec Rahu toujours proche de son AS, indiquant de profonds changements dans l’image du moi (mais c’est vrai qu’elle a bénéficié de bien plus de publicité que Louis Alliot!). Saturne au trigone de son Soleil et de sa Vénus montre une possible concrétisation de projets bâtis sur le long terme et Uranus en conjonction avec ces deux astres, indique une destinée profondément changée, voire bouleversée » 

Le 7 mai Rahu sera exactement sur la part de Fortune de Brigitte Macron (entérinant un événement important) alors que la Lune sera proche de la conjonction Jupiter/Mercure de Louis Alliot, ce qui est bien entendu favorable. Ainsi, chez les conjoints  également « le combat astral » fait rage

Dernière remarque à propos des noeuds lunaires

Depuis le début de cette campagne et comme ce fut le cas dans la campagne américaine, les rôles de Rahu et de Ketu furent obscurs, ce qui est lié à la part de leur nature évènementielle. Si les astres, semblent donner l’avantage à Emmanuel Macron, Marie Le Pen n’est pas à sous-estimer. Les noeuds montrent, des deux cotés, une destinée profondément marquée.  

La situation actuelle de Rahu marque puissamment les deux thèmes, lui offrant ainsi un rôle de joker: un attentat majeur, un assassinat, une « révélation » de dernière minute, une cyber-attaque, une campagne de désinformation d’origine intérieure ou extérieure pourrait changer la donne au dernier moment, d’autant que Neptune, comme nous l’avons vu, est un acteur majeur de cette élection. 


(1) Voir Neptune et les dangers de l’identification. Cet article date du long carré Saturne/Neptune maintenant terminé, mais les thèmes exposés sont plus que jamais d’actualité. 

    
(3) Le transit de Neptune sur son Rahu signifie : « (….) Des trahisons, des illusions auxquelles on a cru et des calomnies sont causes de souffrances secrètes et de colères rentrées ». (L’astrologie et la mécanique de la pensée- Les aspects des noeuds lunaires/Rahu-Neptune). 
Ce transit est très renforcé par l’opposition de Neptune à son Mercure, le maître de l’AS (le moi), expliquant la cruelle déception, ainsi qu’une position ambiguë qui n’est pas dénuée d’arrière-pensées (Mercure en XII, le secret). 

(4) On réalise bien sûr le caractère signifiant de ces « coïncidences » astrologiques:
- MLP : AS 15°29 et Ketu 12°28 de la Balance
- EM : Pluton 16°27 et Rahu 11°07 de la Balance
- Le 7 mai : Jupiter 14°47 et Lune 12°12 de la Balance





CENTILOQUE


CLIQUEZ SUR LE LIEN
pour une version entièrement retravaillée du CENTILOQUE, un ouvrage que j'ai publié en 1993 aux Editions Dervy: Centiloque

Extrait :

1- N°5 : caractère et destinée.

"L’astrologie dévoile les relations intimes qu’entretient le caractère avec la destinée. La destinée d’un individu est l’expression de son caractère."

Le mot caractère nous vient du grec kharaktêr, qui signifie un signe gravé.

Il signifie également ce qui est propre à une chose, son expression personnelle, son originalité. Par extension, le caractère définit l’ensemble des traits psychiques propres à un individu.

Le caractère se rapporte à la fois à l’expression originale d’un individu et à son thème astral, le signe gravé dans les cieux, qui nous représente et nous définit.

Le caractère est au départ cette infime portion de nos êtres, qui échappe au grand nivellement imposé par l’hérédité et par l’environnement de naissance (racial, familial, social et culturel). Il est ce qui nous rend unique. Au travers de ce petit germe de liberté, la nature développe en nous, patiemment, la sagesse, le pouvoir et l’amour.

Le terme de destinée est aussi riche en enseignements : il est à la racine du mot destination qui signifie le rôle, l’usage.

Le concept de destinée implique une fonction à remplir. Le caractère actualise la destinée, c’est-à-dire le rôle que nous avons à jouer dans cette existence, un rôle qui n’est pas imposé: on continue à confondre astrologie et fatalisme, on fait d’elle le chantre du c’était écrit, comme si sa fonction se bornait à décrire une destinée transformée en fatum, en une fatalité inéluctable à laquelle nul ne pourrait échapper. C’est tout à fait le contraire, puisque l’astrologie n’a de sens que si elle nous permet d’agir sur la destinée.