samedi, décembre 19, 2015

Le dragon des noeuds lunaires : de l'évènementiel au spirituel



Le dragon des noeuds lunaires : de l'événementiel au spirituel est une émission à regarder gratuitement sur Salamandre.tv le mardi 5 janvier à 15h30 (également accessible en Replay si vous n’êtes pas disponible à ce moment là). Je serai interviewé par Anne Vernes.

La puissance des nœuds lunaires, qu’elle soit psychologique, événementielle ou spirituelle, qu’elle concerne la collectivité ou les individus, a été étudiée récemment dans ce blog à diverses reprises: voir Le temps du dragon / Mars, le dragon et la barbarie / Quand Jupiter chevauche le dragon.
Il en avait également été question à d’autres occasions, comme dans Mohammed Merah et les nœuds lunaires et l’on trouvera leur genèse et connotations mythologiques dans Les nœuds lunaires et le nectar d’immortalité.

Lors dette émission il sera question de l’approche des nœuds lunaires développée dans mon dernier ouvrage L’astrologie et la mécanique de la pensée.

Extraits :

« L’étude des nœuds lunaires, nommés Rahu et Ketu par les Hindous, révèle leur importance tant en astrologie mondiale que dans l’étude des thèmes astraux des individus. Ils portent en eux des significations psychologiques et émotives qui indiquent comment nous créons notre réalité (événementiel) par le biais de la matérialisation de la pensée. Ce sont des carrefours où le psychisme s’entremêle à la matière, ce lien se manifestant par le biais d’événements décisifs et de rencontres déterminantes ou encore de  coïncidences signifiantes, c’est-à-dire de  synchronicités ».

« Le Dragon des nœuds lunaires appartient de plein pied à l’architecture astrologique de la pensée. Il reflète le monde matériel symboliquement issu du Soleil (l’origine) et de la Lune (la manifestation). Il indique où s’assouvit la soif d’expériences et confronte intensément au matériau brut, circonstanciel de la vie, qui semble émaner des visualisations et des projections de la pensée. Pour user d’une terminologie mythologique, les nœuds sont des démons qui introduisent un élément chaotique dans l’ordre cosmique ».

« Les nœuds lunaires pourraient s’appeler les nœuds de la pensée car ils contractent, obscurcissent et obsèdent. Ces raidissements de la conscience sont particulièrement ressentis lorsque la Lune leur est conjointe, c’est-à- dire quand elle traverse effectivement l’écliptique (que sa latitude est de 0°). Indissociables du petit luminaire qui représente les couches successives de la pensée, les nœuds sont comparables à des éclipses mentales. Là où ils sont situés, le flux lumineux qui normalement irrigue, illumine et régénère est interrompu. La pensée se fixe dans la matière, se densifie, se cristallise et se matérialise éventuellement. Gravés dans le psychisme, ces nœuds prédisposent ainsi à des conjurations ou à des convulsions du destin par le biais de situations et d’événements inhabituels, propices ou tragiques selon les cas, capables d’une façon ou d’une autre de magnifier, bouleverser et quelquefois briser le cours normal de l’existence ».





CENTILOQUE


CLIQUEZ SUR LE LIEN
pour une version entièrement retravaillée du CENTILOQUE, un ouvrage que j'ai publié en 1993 aux Editions Dervy: Centiloque

Extrait :

1- N°5 : caractère et destinée.

"L’astrologie dévoile les relations intimes qu’entretient le caractère avec la destinée. La destinée d’un individu est l’expression de son caractère."

Le mot caractère nous vient du grec kharaktêr, qui signifie un signe gravé.

Il signifie également ce qui est propre à une chose, son expression personnelle, son originalité. Par extension, le caractère définit l’ensemble des traits psychiques propres à un individu.

Le caractère se rapporte à la fois à l’expression originale d’un individu et à son thème astral, le signe gravé dans les cieux, qui nous représente et nous définit.

Le caractère est au départ cette infime portion de nos êtres, qui échappe au grand nivellement imposé par l’hérédité et par l’environnement de naissance (racial, familial, social et culturel). Il est ce qui nous rend unique. Au travers de ce petit germe de liberté, la nature développe en nous, patiemment, la sagesse, le pouvoir et l’amour.

Le terme de destinée est aussi riche en enseignements : il est à la racine du mot destination qui signifie le rôle, l’usage.

Le concept de destinée implique une fonction à remplir. Le caractère actualise la destinée, c’est-à-dire le rôle que nous avons à jouer dans cette existence, un rôle qui n’est pas imposé: on continue à confondre astrologie et fatalisme, on fait d’elle le chantre du c’était écrit, comme si sa fonction se bornait à décrire une destinée transformée en fatum, en une fatalité inéluctable à laquelle nul ne pourrait échapper. C’est tout à fait le contraire, puisque l’astrologie n’a de sens que si elle nous permet d’agir sur la destinée.