mercredi, septembre 12, 2012

Julian Assange

Julian Assange le 3 juillet 1971 à 15h00 Townsville Australie

Le justicier:
L’australien Cancer ascendant Sagittaire Julien Assange, le cyber-guerrier le plus célèbre de la planète, tient du redresseur de tort romantique: le Sagittaire est le signe le plus préoccupé par la justice (ce qui ne l'empêche pas d'être souvent injuste comme tout le monde) et le Cancer est imbibé de rêves et de romantisme.

Cette orientation générale est sérieusement renforcée en plusieurs endroits du thème:

- Uranus, l'astre de la révolution est au carré du Soleil et au demi-carré d'un Jupiter très proche de l'AS (le comportement) qu'il maîtrise: Julien Assange est non seulement porté vers l'indépendance de la pensée, la révolution et le désir de changer le monde, mais il se donne aussi les moyens d'agir.

- Jupiter toujours,  astre de compassion et de justice est au carré de Mars, poussant encore plus à l'action et révélant parallèlement une véritable colère. C'est une figure classique de justicier, Jupiter incarnant le sens de la justice et Mars le guerrier, l'homme d'action. Les deux astres sont particulièrement actifs parce que angulaires avec Jupiter au lever et Mars au Fond du Ciel, cette dernière position étant extrêmement significative comme nous allons nous en rendre compte.

Le Soleil, Mercure et Vénus sont en parallèles de déclinaison (P), configuration équivalant à une triple conjonction qui souligne le meilleur coté de ce personnage en quête de justice et de lumière:

- Mercure en maison IX (les idéaux élevés et l'expansion de la pensée), au trigone de Jupiter indique une curiosité insatiable, une intelligence brillante et sensible, une vaste culture et un sens développé de la communication. Son sextile à Pluton ajoute à cela la ruse, l'astuce et une certaine dose de cynisme.

- Soutenu par le trigone à Mars, Vénus en Gémeaux en VIII (crises et bouleversements) plutôt qu'en VII (union) injecte amour et passion. Ses liens à Mercure évoquent une approche subtile de la beauté et le désir de faire le bien, ainsi que d'être reconnu pour cela (P au Soleil). Son carré à Pluton, indique une facette plus sombre, séductrice et manipulatrice.

- Le Soleil quand à lui, s'il est au carré d'Uranus (la révolution, le refus des autorités) est au trigone de la Lune en Scorpion dans la maison XII, sans doute le noyau du thème. Il éclaire ainsi les zones obscures du mental et nous indique clairement que la lutte pour la vérité et la lumière est avant tout un combat personnel mené contre des éléments troubles de son passé et contre des injustices dont il fut la victime, ainsi peut-être que sa mère. Ainsi connecté à la Lune, à Mercure, à Vénus et à Uranus, ce Soleil maître du Milieu du Ciel (la réussite) où est situé Ketu (capable de bouleverser la destinée dans le cadre de la situation sociale) explique également le charisme de Julian Assange qui cherche à incarner le héros solaire (noble, lumineux et généreux). Sa position en VIII indique une existence traversée de crises et de bouleversements. 

Les obscurités:
Si le Soleil est lumineux, la lune en Scorpion très aspectée indique comment tout part des insécurités de l'enfance, de la relation à la mère et possiblement de traumatismes douloureux et secrets. Mentalement et affectivement cette Lune est la plus intense et la plus tourmentée du Zodiaque. La mort, la peur, la sexualité, la haine de soi jouent un rôle fondamental. Sa position en XII évoque les épreuves, la sensation d'emprisonnement mais aussi la possibilité de comprendre les mécanismes du mental afin de l’éclairer et de le purifier.

Ses parallèles de déclinaison (P) à Mars, Saturne, Jupiter et Neptune (!!) nous éclairent beaucoup sur cette Lune très sombre mais constamment en quête de lumière et de rédemption. Gardons en tête que les 5 astres interagissent constamment les uns envers les autres.

- Le P à Saturne au coucher, opposé (et P) à Jupiter (équilibre et tension entre l'inspiration et la  discipline, les rêves et les structures pour les accomplir), également opposé (et P) à Neptune (la douleur d'être séparé, celle de ne pas « appartenir », bien compréhensible chez un garçon qui fréquenta 37 écoles différentes et dont le père disparut de sa vie alors qu'il n'avait qu'un an), ce parallèle de Saturne à la Lune donc représente les insécurités de l'enfance, des peurs profondes et des obsessions mentales créées par des mémoires figées dans la maison des secrets (XII).

- Particulièrement puissant, le P à Mars est en relation avec l'hyperactivité mentale (obligatoire chez un hacker), la violence intérieure et la colère. Comme Mars est au Fond du Ciel (la famille, le lieu de vie) et P à Saturne (circonstances adverses, frustrations, épreuves), il pointe surtout vers de possibles traumatismes d’enfance (possiblement de nature sexuelle), des actes dont il aurait pu être victime ou témoin. On sait que sa mère et lui fuirent pendant 5 ans le père du demi-frère de Julian décrit par celui-ci comme un « violent et dangereux psychopathe ». Ce qui a pu se passer entre ces deux là, impliquant peut-être la mère (domination, violence, rapports malsains ou pire) est enfermé dans le secret de la maison XII. Mars et la Lune évoquent également une dureté personnelle avec, Mars en Verseau oblige, la croyance que la fin justifie les moyens.

- Le P à Jupiter s'associe à l'idéalisme, à l’aspiration à la bienfaisance, à la justice et la paix ainsi qu’à la recherche d’un refuge affectif et d’une rédemption dans la sphère féminine : Jupiter le protecteur est lié aux trois astres féminins : conjoint à Neptune (la population, le public), parallèle à la Lune (la mère) et quinconce à Vénus (la femme). Jupiter est l’astre le plus généreux du thème dont la force n’est pas à sous-estimer car il maîtrise l’AS.

- Le P à Neptune conjoint à l’AS, rendant la personnalité psychiquement plastique renforce la complexité des relations à l’enfance et à la mère qui se teintent de colère (à cause de Mars/Jupiter), de rancunes (Lune Scorpion XII), de désir fusionnel (Neptune), d'éloignement (Saturne), de culpabilité, de sentimentalité et de souffrance (Neptune encore).

Le comportement :
Par l’intermédiaire de ces parallèles la Lune rend l'humeur très changeante (lunatique) et le comportement (l’AS) est forcément erratique, contradictoire et capable ainsi de détruire les promesses du thème : le véritable objectif, qui est la réalisation de soi n’est pas du tout facile à atteindre.
Julian Assange peut en une seule journée se montrer jupitérien (altruiste, droit et généreux), neptunien (illusionniste, charismatique, brillant, messianique, capable de se sacrifier pour ses idéaux mais aussi de mentir et de manipuler), lunaire (profondément secret, tourmenté, intense, puissant, ténébreux, éternellement en quête de transmutation, de mort, de purification et de renaissance) et saturnien (froid et indifférent mais structuré, sérieux et patient).



La destinée:
- La destinée est puissamment marquée, l’homme est vraiment pourrait-on dire investi d’une mission : les 4 angles sont occupés par Jupiter/Saturne (AS), Ketu (MC), Saturne (DS) et Mars/Rahu (FC), autant de signes d’actions et de concrétisation, de déploiement des activités hors de la sphère privée, de popularité et même de célébrité.
- Le beau trigone de Jupiter au lever (maître de l’AS et conjoint à Neptune exalté) à Mercure en IX (l’étranger) symbolise le justicier (Jupiter P et carré Mars) qui passe par l’expansion (Jupiter) de la communication (Mercure) pour agir.
- Son action par l’intermédiaire de Wikileaks est de révéler les secrets de la maison XII où la Lune est enfermée : le Soleil en Cancer illumine cette prison : dévoiler, publier, exposer c’est libérer et se libérer.
- La colère (Jupiter/Mars) est une composante importante du caractère.
- Avec Neptune au lever Julian Assange s'illusionne facilement, autant sur motivations que sur ses buts et son éthique. Il lui arrive aussi de mentir aux autres comme il se ment à lui-même. Il lui est difficile de démêler sa quête personnelle de son activisme politique. Il cherche à s'éclairer lui-même en éclairant le monde.
- Neptune on l'a vu souligne la douleur qui le tenaille de ne pas appartenir : le père absent, les changements incessants de lieux de vie l’empêchant de créer des liens durables, l'absence d'une vraie vie de famille.
- L'amour est bien présent avec un beau Vénus au trigone de Mars et parallèle au Soleil et à Mercure.
- D’un autre coté Vénus en VIII au carré de Pluton figure des bouleversements affectifs, des mécanismes de défense, des manipulations et parfois du cynisme sentimental.
- La solitude est aussi présente : Saturne conjoint au descendant interdit, ou tout au moins rend très difficile les unions sentimentales heureuses et les associations profitables.
- Remarquons que la VII est aussi la maison de l'ennemi: elle est située en Gémeaux, le signe des USA. Mercure son maître est en IX, la maison de l'étranger. Saturne en VII au trigone de Pluton souligne la puissance de cet adversaire.
- Le P Mars/Saturne indique des circonstances adverses en relation au couple (Saturne au coucher) et à la famille (Mars au FC), suivies de conflits et de frustrations.
- Pas d'autre choix pour le cyber-guerrier que de résoudre les problèmes de la Lune XII en Scorpion, noyau du mal être et du mobile caché de ses actions : c’est essentiel lorsque l’on est un personnage public investi de certains pouvoirs puisque cela pose le problème de l’action juste.
- La peur (Lune Scorpion XII P Saturne et Mars) doit être comprise dans sa substance et son mouvement : la Lune en Scorpion est particulièrement douée pour ce travail. Il ne s'agit pas spécialement de traiter les causes (qu'il connaît de toutes façons), mais d’approcher les racines universelles de la peur.
- Au plus la Lune est comprise au plus les actions, privées ou publiques, seront justes.
- De même la compréhension de la Lune débloquera Saturne, cela afin de ne plus souffrir de la séparation, ce qui est ardemment désiré (Neptune à l'AS) mais que Saturne empêche (opposé à Neptune).

La prison:
- La maison XII représente la prison. Celle-ci est parfois lue aussi à partir de la maison VII, car elle évoque des associations difficiles et forcées.
- Avec cette Lune tourmentée en XII et Saturne au DS, le danger encouru n'est pas mince.
- La caution payée par certaines célébrités l'a sorti des geôles anglaises, mais il n'est pas sorti d'affaire pour autant. Il est actuellement virtuellement prisonnier de l'ambassade équatorienne.
- Saturne flirte avec sa maison XII depuis plus d'une année. Il y est maintenant de plein pied et va y rester deux ans et demi ce qui n’est pas bon signe non plus.
- Saturne est pour le moment au carré de son Mercure. le mieux est de se taire, de garder un profil bas, de ne prendre aucune décision quelle qu'elle soit!
- Saturne toujours lui entre en Scorpion début octobre où il se conjoint à la Lune, encore signe évidemment négatif.
- La lumière n’a pas totalement disparue cependant : on la trouve dans le trigone à venir de Saturne au Soleil dès la fin novembre et qui va durer une année.
- Simultanément Jupiter en VII jusqu'en début d'été prochain signifie peut-être sinon une clémence du mois une tempérance de ses adversaires (par exemple en ce concerne les  plaintes portées contre lui en Suède) et l'obtention de nouveaux alliés.
- De même ce Jupiter symbolise les nombreux soutiens dont il bénéficie qu’il s’agisse de personnalités, de gouvernements anti-américains, de cyber-activistes comme les membres de Anonymous ou encore de nombreux citoyens lambda.

Son existence est-elle en danger ?
Depuis les révélations de Wikileaks, la vie de Julian Assange a été menacée à de nombreuses reprises : Sarah Paulin a suggéré qu’il devrait être  pourchassé comme un membre de Al-Qaeda ou encore Tom Flanagan, un haut-fonctionnaire canadien qui a lancé à son encontre une véritable fatwa : « Je pense a-t-il déclaré que Julian Assange devrait être assassiné…. »

Ces menaces ne sont peut-être pas à prendre à la légère :
- Son Soleil en VIII (la maison de la mort) au carré d'Uranus, indique des risques de mort violente, accidentelles ou autres. Il en est de même pour un Mars périlleux au Fond du Ciel, conjoint à Rahu, P Saturne, au carré de Jupiter au lever et maître de l’AS. Les imprudences, la témérité, les prises de risques mettent l’organisme en danger car Mars domine la XII, le mal que l’on se fait à soi-même.
- Les progressions montrent que Mars a rétrogradé en conjonction exacte à Rahu.
- En ce moment même la période est dangereuse car Rahu transite sur le maître de l’AS Jupiter et Ketu sur Saturne, alors que la Lune progressée est au carré de son Mars (mieux vaut faire le gros dos, rester caché et ne pas prendre le moindre risque).
- Uranus maîtrise le Fond du Ciel, qui représente les origines, mais aussi la tombe.
- Uranus natal au demi-carré de Jupiter, indique également des possibilités d'évènements brusques relatifs à l'intégrité du corps.
- Uranus toujours lui, actuellement opposé à sa position de naissance dessine à nouveau un carré à l’astre solaire jusqu’en 2016.
- Pluton, astre mortifère, symbole des puissances obscures contre lesquelles Julian Assange est en guerre s’oppose à son Soleil en VIII jusqu’en 2018.

Évidemment, une mort suspecte ferait de lui un martyre, ce que ses ennemis désirent éviter. C’est cela sa meilleure protection. Neptune encore et toujours, qui entré en Poissons depuis le début de cette année est installé pour un moment au carré de son Jupiter, de son AS, de son descendant et de son Saturne, résumant bien sa situation :
- La générosité et le sacrifice (Neptune carré Jupiter et AS)
- La confusion, les dissimulations, les manœuvres obscures de ses adversaires et ses propres manipulations (Neptune carré AS et DS)
- La solitude et l’emprisonnement virtuel (Neptune carré Saturne au DS)

CENTILOQUE


CLIQUEZ SUR LE LIEN
pour une version entièrement retravaillée du CENTILOQUE, un ouvrage que j'ai publié en 1993 aux Editions Dervy: Centiloque

Extrait :

1- N°5 : caractère et destinée.

"L’astrologie dévoile les relations intimes qu’entretient le caractère avec la destinée. La destinée d’un individu est l’expression de son caractère."

Le mot caractère nous vient du grec kharaktêr, qui signifie un signe gravé.

Il signifie également ce qui est propre à une chose, son expression personnelle, son originalité. Par extension, le caractère définit l’ensemble des traits psychiques propres à un individu.

Le caractère se rapporte à la fois à l’expression originale d’un individu et à son thème astral, le signe gravé dans les cieux, qui nous représente et nous définit.

Le caractère est au départ cette infime portion de nos êtres, qui échappe au grand nivellement imposé par l’hérédité et par l’environnement de naissance (racial, familial, social et culturel). Il est ce qui nous rend unique. Au travers de ce petit germe de liberté, la nature développe en nous, patiemment, la sagesse, le pouvoir et l’amour.

Le terme de destinée est aussi riche en enseignements : il est à la racine du mot destination qui signifie le rôle, l’usage.

Le concept de destinée implique une fonction à remplir. Le caractère actualise la destinée, c’est-à-dire le rôle que nous avons à jouer dans cette existence, un rôle qui n’est pas imposé: on continue à confondre astrologie et fatalisme, on fait d’elle le chantre du c’était écrit, comme si sa fonction se bornait à décrire une destinée transformée en fatum, en une fatalité inéluctable à laquelle nul ne pourrait échapper. C’est tout à fait le contraire, puisque l’astrologie n’a de sens que si elle nous permet d’agir sur la destinée.