lundi, mai 08, 2017

Après les présidentielles, le caractère et la destinée


Le feuilleton des présidentielles vient de s’achever. En dehors de toute orientation politique, il revient à l’astrologue de tenter d’éclairer les divers mécanismes astraux de la réussite et de la défaite, puisque c’est en examinant les liens entre le caractère et la destinée, par le biais de la géométrie céleste, que l’astrologie et ainsi la connaissance de la nature humaine, progressent.

Marine Le Pen et Mercure 

Chacun savait qu’elle traversait une période exceptionnelle : les élections tombaient pile avec le transit de Jupiter (celui qui favorise) sur son ascendant (le moi): cela n’arrive qu’une fois dans la vie. Et qui plus est, la Lune (la popularité, la foule) de passage sur cette conjonction le soir même des résultats. Mais si d’une certaine façon la réussite fut au rendez-vous, avec 10 millions d’électeurs qui votèrent pour elle, elle a perdu.

Dans le cadre de la symbolique astrologique, le transit de Mercure en Bélier, sur son Saturne et au carré de son Mars est sans doute à blâmer, soulignant puissamment les défauts de caractère et d’orientation de Marine Le Pen :

- Mercure représente les choix, les paroles, la façon d’exprimer les idées.
- Conjoint à son Saturne et au carré de son Mars, il a exprimé les facettes les plus difficiles de son thème, associées à certaines frustrations (Mars carré natal à Saturne), originaires du clan dont elle fait partie (Saturne maître de la IV, la famille). 
Ainsi que déjà expliqué, le transit de Pluton sur le Fond du Ciel représente le poids du passé et des racines, qui s’est avéré être un obstacle face à un opposant tout neuf.
- On doit aussi, comme expliqué dans Emmanuel Macron et Marine Le Pen le 7 mai » prendre en compte le Ketu au lever de Marie Le Pen, qui indique une mauvaise orientation générale de sa destinée : 

« Si les noeuds sont particulièrement soulignés au natal chez MLP, car conjoint à l’axe ascendant/descendant, Ketu au lever évoque chez elle une mauvaise orientation de la destinée : cette situation est très propice à l’exploration de la conscience et de ses secrets, mais elle ne l’est pas à la politique dans le sens où elle s’associe à un certain retrait social. Cet aspect pourrait la disqualifier dans la course à la présidence, car sa carrière ne correspond pas aux demandes fondamentales de son thème, mais plutôt à l’influence omniprésente de son père ». (1)

Ketu porte en lui un refus inconscient de la réussite sociale. Or, par le biais de Mercure conjoint à Saturne (dureté mentale et parfois méchanceté), au carré de Mars (agressivité verbale), la candidate s’est tirée plusieurs balles dans le pied, le point culminant de cette « autodestruction » étant le débat télévisé où elle est apparue, selon de nombreuses enquêtes d’opinion, comme « inquiétante ».

Leçons  

- Se connaître soi-même et de ne pas aller à l’encontre des éléments majeurs de son sentier céleste est primordial : Ketu au lever, en ce qui la concerne uniquement (2).
- Un astrologue pouvait lui expliquer que Jupiter positionné sur l’AS, le lieu majeur du comportement, devait la faire paraître généreuse et « philosophique ». L’ attitude à travailler devait être rassembleuse et non pas séparatrice. Il fallait pour cela éviter de s’attaquer sans cesse à la personnalité de son adversaire, ce qui semblait mesquin, alors que Jupiter doit apporter de la grandeur et de la générosité.
- Lors du débat télévisé, la Lune qui transitait sur sa Vénus lui offrait, si elle avait su en profiter, l’avantage du charme et de la séduction, mais elle s’est conduite de façon totalement inverse à ce que lui dictait le ciel : Vénus doit se montrer gentille et si elle doit combattre, ce doit être en finesse, dissimulée derrière des sourires, des allusions, des subtilités, voire des flatteries et des compliments, mais pas en attaques frontales dignes d’un char d’assaut. 

Un mot sur Nicolas Dupont-Aignan 

Celui-ci bénéficiait également d’excellents transits, mais, « coïncidence signifiante », il souffrait d’un Mercure au carré de son Saturne, mettant en scène la même symbolique de mauvais choix que Marine Le Pen. Ses ambitions personnelles le poussèrent ainsi à la faute. Les conseils d’un astrologue capable de le mettre en garde lui aurait été également bénéfiques. Mais les politiciens ignorent le plus souvent cette sagesse qui veut que l’on s’interroge sur ses motivations profondes et ses mobiles secrets, avant de faire des choix décisifs.


Lui aussi traverse, bien entendu, une période faste (voir Emmanuel Macron et Marine Le Pen le 7 mai), réussissant entre autres à résister aux perturbations et autres manoeuvres secrètes prévues de Rahu (fausses informations sur les réseaux sociaux, oppositions marquées de Donald Trump et de Vladimir Poutine, attentat avant le premier tour, « Macron Leaks » et autres manœuvres secrètes appartenant au noeud nord).

Mais Rahu, (celui qui offre les jouissances matérielles), incidemment conjoint au noeud sud de Marine Le Pen, représente également, l’augmentation, l’amplification et la réussite matérielle, et sa situation natale, ainsi que sa position actuelle, le plaçait nettement du coté du candidat d’En Marche : 

- Conjoint à Pluton (le pouvoir) à la naissance
- Transité par Jupiter, avec bien entendu la conjonction de la Lune le 7 mai au soir (la réussite)
- Exactement conjoint à son Saturne maître de l’ascendant (la destinée)

Rahu nous explique ainsi que contrairement aux apparences (un jeune nouveau venu se matérialise soudainement comme un OVNI dans le paysage politique français et se fait élire à la présidence de la république), Emmanuel Macron vient de concrétiser un plan suivi depuis de nombreuses années. Rahu, dont on ne doit jamais oublier sa relation avec « les cadeaux empoisonnés », posé sur son Saturne, renvoie à cette signification : 

« Élévation sociale et succès par la patience, la détermination, la discipline et la persévérance. La soif de « devenir quelqu’un » est exigeante mais les obstacles ne manquent pas. L’anxiété due à la crainte de perdre ce que l’on a ou de ne pas obtenir ce que l’on veut est amplifiée (….) Tant que l’attachement n’est pas compris, une chute est toujours envisageable. » (3)



(2) Le sentier céleste est inscrit dans l’ensemble du thème, pas uniquement dans l’axe des noeuds. 


CENTILOQUE


CLIQUEZ SUR LE LIEN
pour une version entièrement retravaillée du CENTILOQUE, un ouvrage que j'ai publié en 1993 aux Editions Dervy: Centiloque

Extrait :

1- N°5 : caractère et destinée.

"L’astrologie dévoile les relations intimes qu’entretient le caractère avec la destinée. La destinée d’un individu est l’expression de son caractère."

Le mot caractère nous vient du grec kharaktêr, qui signifie un signe gravé.

Il signifie également ce qui est propre à une chose, son expression personnelle, son originalité. Par extension, le caractère définit l’ensemble des traits psychiques propres à un individu.

Le caractère se rapporte à la fois à l’expression originale d’un individu et à son thème astral, le signe gravé dans les cieux, qui nous représente et nous définit.

Le caractère est au départ cette infime portion de nos êtres, qui échappe au grand nivellement imposé par l’hérédité et par l’environnement de naissance (racial, familial, social et culturel). Il est ce qui nous rend unique. Au travers de ce petit germe de liberté, la nature développe en nous, patiemment, la sagesse, le pouvoir et l’amour.

Le terme de destinée est aussi riche en enseignements : il est à la racine du mot destination qui signifie le rôle, l’usage.

Le concept de destinée implique une fonction à remplir. Le caractère actualise la destinée, c’est-à-dire le rôle que nous avons à jouer dans cette existence, un rôle qui n’est pas imposé: on continue à confondre astrologie et fatalisme, on fait d’elle le chantre du c’était écrit, comme si sa fonction se bornait à décrire une destinée transformée en fatum, en une fatalité inéluctable à laquelle nul ne pourrait échapper. C’est tout à fait le contraire, puisque l’astrologie n’a de sens que si elle nous permet d’agir sur la destinée.