samedi, février 11, 2017

Des promesses perturbées de Jupiter


L’examen des convulsions politiciennes nationales et internationales de ces derniers mois, par le biais des thèmes astraux des individus de pouvoir qui animent l’actualité de leurs ambitions, souligne les liens remarquables entre le succès et Jupiter transitant le signe de la Balance. Que, dans le cadre matériel et social, Jupiter s’associe à la prospérité, aux rencontres propices, aux opportunités favorables et à nombre de plaisantes gratifications, nous le savons depuis toujours, car ainsi que le résuma l’excellent maître Eckart, « Jupiter favorise ». 

Cependant, si le roi du ciel promet, il ne délivre pas toujours, ou encore ses victoires n’apportent pas forcément les joies escomptées, voire même se transforment étrangement, quelquefois, en défaites. C’est qu’il ne peut complètement effacer les conditions originelles enfouies ou oubliées, les mobiles cachés, les actes passés qui nous rattrapent et deviennent causes de circonstances brusquement adverses. Majoritairement dues à Saturne et aux noeuds lunaires, ces perturbations rendent les prévisions astrologiques fort complexes. Sans entrer dans ce type d’exercice, essayons de comprendre un peu les rouages et les engrenages qui prévalent à l’élévation comme à la chute, les deux n’étant pas toujours très éloignées l’une de l’autre. 

Jupiter

C’est un fait, la faveur de Jupiter ne se dément jamais : Vladimir Poutine à qui tout semble réussir, le voit transiter sur son amas Soleil/Saturne/Neptune/Mercure en Balance en douzième maison (le secret). Cette configuration renforce sa capacité déjà marquée à influencer le monde par la force, cet amas natal étant soutenu par Mars et par Pluton, les puissants maîtres de l’ascendant Scorpion (le comportement), mais aussi de le manipuler par des manoeuvres secrètes (la XII). Remarquons d’ailleurs qu’Uranus (l’informatique), transite sa maison VI (les serviteurs), en opposition à son Mercure (la ruse) et à son Neptune (la propagande et les dissimulations). (1)

C’est beaucoup à Jupiter que Donald Trump doit son triomphe de novembre. Le roi du ciel lui offrit une remontée spectaculaire dès qu’il quitta la Vierge pour la Balance, s’approchant ainsi de son excellente position natale, propice il est vrai à toutes les entreprises.  

Alors qu’il stagnait dans les sondages aux primaires de la droite, François Fillon rattrapa ses adversaires puis les dépassa en trombe pour l’emporter haut la main : Jupiter en Balance transitait sur son AS, une configuration très propice à l’expansion du « moi ». 

Suivant cette logique, Marine Le Pen a ses chances de l’emporter :  situé à 4° à peine de celui de François Fillon, son AS reçoit Jupiter en mai (à moins de 1°d’orbe le 7 mai). Si la rétrogradation le rend un peu moins favorable, il est difficile de ne pas croire les sondages qui la voient présente au premier tour dans tous les cas de figures. Et qui sait si, comme on le pense à l’étranger, bien des français ne sont pas dans le déni d’un possible succès de sa part pour le second?  


Saturne 

Qu’il s’agisse de configurations natales ou de transits, Saturne peut couper l’herbe sous le pied de Jupiter, frustrant ainsi le sujet d’une victoire qu’il croyait acquise. Alain Juppé nous en a offert un bel exemple : il caracolait en tête du peloton quand Jupiter transitait la Vierge, sa position au natal, dessinant de jolis aspects sur son thème. La chute fut soudaine lorsque arrivé en Balance, Jupiter transita au carré de son Saturne à l’AS. 

Hillary Clinton perdit toute son avance sur son adversaire quand Saturne entama un carré à sa Lune. Certes Donald Trump vit Saturne s’approcher de la conjonction à ce même astre, mais Jupiter bien plus puissant dans son cas fit la différence. Il perdit le vote populaire de près de 3 millions de voix, Saturne lui attirant l’antipathie d’une majorité d’électeurs, mais Jupiter (la chance dans ce contexte), lui fut propice jusqu’au bout. 

Saturne indique clairement en ce moment même, la terrible baisse de popularité de François Fillon : son enlisement dans le Pénelope-gate correspond au transit de Saturne au carré de sa Vénus, maîtresse de l’AS, indiquant une image personnelle ternie et la perte de l’estime, voire de l’affection d’une bonne partie de ses soutiens. Ajoutons qu’au natal Saturne est au trigone du Soleil et Jupiter à son carré, ce qui offre une double nature rendue très visible en ce moment : la probité saturnienne souillée par la gourmandise jupitérienne (2)  


Les noeuds lunaires

Tout aussi important en tant qu’élément perturbateur est l’axe des noeuds lunaires, lié aux soubresauts de la destinée. Si comme on vient de le constater Saturne est très présent dans les ennuis de François Fillon, c’est le transit de Ketu sur sa Lune et son Mercure qui est à blâmer en ce qui concerne les circonstances adverses. Ketu en Cancer, le signe de la Lune, culmine dans son thème, évoquant autant la réussite que la chute spectaculaire, situation qui fait écho à la configuration actuelle. Quant à la conjonction Ketu/Mercure elle signifie entre autres : « Épreuves associées à la santé, à la communication, à des indiscrétions, à des choix compulsifs, à de mauvaises décisions, à la superficialité, à une certaine malchance que l’on provoque soi-même. On joue souvent contre son camp ». (3).  

Si Donald Trump est de son coté bien installé aux commandes du pouvoir, tout reste possible, même si Jupiter continue à le soutenir : Saturne qui stationne sur sa Lune et s’oppose à son Soleil se tient en embuscade et ainsi qu’expliqué dans Donald Trump et l’obscurcissement, le transit actuel de Rahu sur son AS, puis sur son Mars tout au long de cette année, laisse présager de possibles bouleversements dont un attentat n’est pas à exclure. Ketu transitant simultanément le DS, les difficultés pourraient venir de ses associés proches ou encore de son épouse. 


La suite ?

Cette grille de lecture simplifiée n’éclaircit pas tout, loin de là. François Fillon n’est peut-être pas à enterrer tout de suite, Ketu s’éloignant de son Mercure en mai et Jupiter revenant en force sur son AS. Par contre, Saturne reste tout ce temps au carré de sa Vénus, indiquant qu’il lui sera extrêmement difficile de rétablir son image dans l’esprit des électeurs.  

Si au mois de mai Marine Le Pen bénéficie d’un excellent Jupiter et d’une Vénus (maîtresse de son AS), approchée par Rahu (configuration positive uniquement à court terme, avec des germes de trahison et d’insatisfaction), Saturne à 5° de sa Lune indique une possible déception. Le tout indique de fortes transformations dans le cadre de l’image et du comportement.

Etoile montante indiscutée de ces élections, Emmanuel Macron bénéficie en mai d’un transit de Jupiter sur son Pluton (montée de pouvoir, soutiens puissants), à 4° de son Rahu, ce qui indique un possible cadeau de la destinée (4). Saturne très proche de sa conjonction Soleil/Mercure n’est pas forcément négatif, indiquant la réalisation d’une ambition poursuivie depuis de nombreuses années. Rahu enfin transite le maître de l’AS (Saturne), comme dans le cas de Marine Le Pen. 

Si Emmanuel Macron et Marine Le Pen se retrouvent au second tour, le combat pourrait être rude…. Une façon de tenter de les départager est d’observer les thèmes de leurs conjoints respectifs, toujours dans le même cadre Jupiter, Saturne et noeuds.

En mai le compagnon de MLP, Louis Aliot, montre un Saturne conjoint à son Mars et opposé à sa Lune, ce qui n’est pas très favorable. Les noeuds ne dessinent rien d’extraordinaire, ce qui surprend chez quelqu’un qui pourrait devenir le premier Monsieur de France. Seul bon point le concernant, Jupiter, qu’il a lui aussi en Balance (!) et qui transitera à 6° du sien début mai. 

Brigitte Macron est en bien meilleure position, avec Rahu toujours proche de son AS, indiquant de profonds changements dans l’image du moi. Saturne au trigone de son Soleil et de sa Vénus montre une possible concrétisation de projets construits sur le long terme et Uranus en conjonction avec ces deux astres, indique une destinée profondément changée, voire bouleversée. Jupiter opposé à sa Lune est aussi marquant, même s’il indique des besoins sécuritaires. Ses problèmes sont Saturne au carré de son Mercure (possibilité de mauvais choix) et les répercussions de l’axe des noeuds sur son axe AS/DS : il n’est pas certain que son couple résiste à une éventuelle victoire de son mari. 


(1) Vénus en première maison (le moi), dominant la XII (l’ennemi secret), Vladimir Poutine pourrait bien finir par se tirer une balle dans le pied malgré tout, spécialement par l’intermédiaire de la VII (les associés), que Vénus maîtrise également. Le transit de Jupiter sur son Neptune est en ce sens problématique, poussant à accorder sa confiance à des gens qui ne la méritent pas. 

(2) Cette double relation au Soleil indique un conflit entre la nature jupitérienne et la nature saturnienne, « analogue » à un carré entre les deux astres dont on dira entre autres significations : « Des difficultés naissent d’un défaut de rigueur (Saturne déficient) ou d'honnêteté (Jupiter déficient). (….) Les efforts ne paient pas toujours ou les réussites sont suivies de revers ou de contretemps ». L’astrologie et la mécanique de la pensée (Jupiter en aspect tendu à Saturne) 

(3) L’astrologie et la mécanique de la pensée (Les aspects des noeuds lunaires)

(4) Qu’il faudra rembourser avec intérêts par la suite car les cadeaux de Rahu, liés à l’attachement, à l’anxiété et à l’insatisfaction sont empoisonnés. 



CENTILOQUE


CLIQUEZ SUR LE LIEN
pour une version entièrement retravaillée du CENTILOQUE, un ouvrage que j'ai publié en 1993 aux Editions Dervy: Centiloque

Extrait :

1- N°5 : caractère et destinée.

"L’astrologie dévoile les relations intimes qu’entretient le caractère avec la destinée. La destinée d’un individu est l’expression de son caractère."

Le mot caractère nous vient du grec kharaktêr, qui signifie un signe gravé.

Il signifie également ce qui est propre à une chose, son expression personnelle, son originalité. Par extension, le caractère définit l’ensemble des traits psychiques propres à un individu.

Le caractère se rapporte à la fois à l’expression originale d’un individu et à son thème astral, le signe gravé dans les cieux, qui nous représente et nous définit.

Le caractère est au départ cette infime portion de nos êtres, qui échappe au grand nivellement imposé par l’hérédité et par l’environnement de naissance (racial, familial, social et culturel). Il est ce qui nous rend unique. Au travers de ce petit germe de liberté, la nature développe en nous, patiemment, la sagesse, le pouvoir et l’amour.

Le terme de destinée est aussi riche en enseignements : il est à la racine du mot destination qui signifie le rôle, l’usage.

Le concept de destinée implique une fonction à remplir. Le caractère actualise la destinée, c’est-à-dire le rôle que nous avons à jouer dans cette existence, un rôle qui n’est pas imposé: on continue à confondre astrologie et fatalisme, on fait d’elle le chantre du c’était écrit, comme si sa fonction se bornait à décrire une destinée transformée en fatum, en une fatalité inéluctable à laquelle nul ne pourrait échapper. C’est tout à fait le contraire, puisque l’astrologie n’a de sens que si elle nous permet d’agir sur la destinée.