mercredi, juillet 23, 2014

Le crash du 777 en Ukraine


Après un séjour de huit mois en Balance où il a participé par deux fois à la Croix Cardinale, Mars subit une dernière inflammation dans ce signe par le biais de sa conjonction avec Rahu (le nœud lunaire nord). Cette configuration a mis le feu aux poudres en Palestine et en Ukraine, sans compter les diverses manifestations martiennes (accidents graves, violences urbaines, agressions, meurtres) dont les actualités regorgent. Le crash du 777 malais porte bien la marque de cette rencontre difficile entre le dieu de la guerre et la tête du Dragon, une configuration qui signifie généralement sens de l’action et courage, ainsi qu’impulsion et colère, obsessions et circonstances conflictuelles, pensées secrètes, craintes et insatisfactions permanentes. Ajoutons que pour les personnes que cet aspect touche de près, en transit ou au natal, des menaces d’accidents, de deuils, de violences ou de viols assombrissent la destinée.
 
Crash du Boeing 777 le 17 juillet 2014, 14H15 
Torez Ukraine (48°01N, 38°37E) 

Le thème du crash aérien reflète exactement les faits :

Alors que le Soleil est conjoint à Jupiter en maison IX (les grands voyages, l’étranger), Mars qui est en XII, la maison des épreuves, des accidents et des ennemis secrets leur adresse un carré. En tant que maître de l’ascendant (Scorpion), Mars représente l’avion. Sa conjonction à Rahu figure la catastrophe. L’ascendant quant à lui est marqué par la présence de Saturne (l’adversité).

Lié aux transports aériens, Uranus (soudaineté, bouleversement) est au carré du Soleil (indépendance, radicalisation) et opposé à Mars (fanatisme, explosion). Il est également conjoint à Ketu, signe de compulsion. Son quinconce exact à Saturne (adversité dans le ciel) le relie à l’AS.

Ainsi l’avion accidenté (Mars) est détruit par un ennemi secret (Rahu en XII), au cours d’un grand voyage (la maison IX au carré), par des révolutionnaires (Uranus) animé d’une soudaine compulsion meurtrière (Ketu). Cela laisse à penser qu’il ne s’agit peut-être pas d’un accident fortuit, mais d’un acte délibéré (Uranus), lié à des motivations secrètes (Rahu en XII).

Comme nous l’avons écrit, Rahu est à l’antisce de Neptune dans les Poissons, impliquant ainsi des victimes innocentes d’autant que les deux nœuds sont au parallèle de déclinaison de Neptune (1). Ces aspects expliquent la difficulté à y voir clair, puisque Rahu comme Neptune sont associés au secret.

Également représentatif des médias, spécialement de la télévision, Neptune si facilement opaque s’en trouve encore plus obscurci. On ne peut croire personne avec certitude. Internet regorge d’informations fausses et même de vidéos truquées.

Les obscurités plutoniennes
Quand on parle d’obscurités associant le pouvoir, la domination sous toutes ses formes et l’argent, Pluton est en première ligne, ce qui est très évident ici.    

- Son opposition à Mercure (maître de la VIII, la maison de la mort) évoque des calculs cyniques.
- Son carré à la Lune des obsessions mentales
- Son carré à Uranus, toujours en toile de fond des évènements actuels reflète la corruption des aristocraties dirigeantes, le fanatisme (Uranus) les conflits ethniques ou nationalistes (Pluton), l’utilisation des technologies de pointe dans le cadre de l’armement et de la communication, la radicalisation des combats pour le pouvoir, et ainsi de suite.
- Son parallèle à Jupiter pointe vers les intérêts des puissances financières (marchands d’armes, multinationales, gaz et pétrole….. ) qui ne sont jamais étrangères à ce type d’évènements.
- Ce même aspect montre une justice (Jupiter) corrompue par le pouvoir (Pluton) faisant craindre une affaire qui ne sera jamais résolue.
- L’ensemble de ces significations sont entérinées par le parallèle de Pluton au Soleil : assombrissement de la lumière au profit des intérêts matériels et de la quête du pouvoir.


Livraison du Boeing 777 à la Malaysia Airlines le 29 juillet 1997 (monté pour Kuala Lumpur à 12h00 HL)                                                                                                           
Le 777 et la Malaysia  Airlines                                     

Sans entrer dans la théorie du complot dont les tenants sont forcément éblouis par la présence pléthorique du chiffre 7, nous savons que le 777 effectua son tout premier vol le 17 juillet 1997, soit exactement 17 ans avant sa fin tragique. Cette date (la date de naissance en quelques sortes), est riche en aspects favorables, malgré un carré de Saturne au Soleil et surtout le début d’une opposition Mars/Saturne, qui peut laisser présager des difficultés. On peine à y lire malgré tout sa fin tragique.

L’appareil par contre fut livré à la Malaysia Airlines le 29 juillet 1997, date à laquelle les positions planétaires sont tout à fait étonnantes .

Ce jour là a lieu l’opposition exacte de Mars à Saturne, un des aspects les plus tendus qui soit, associé au danger, à la dureté, à l’adversité, aux menaces d’accidents et aux morts violentes. Plus étonnant encore peut-être, le thème de la livraison (monté ici pour 12h00 à Kuala Lumpur) montre Mars à 20°21 de la Balance et Saturne à 20°20 du Bélier, c’est à dire conjoints à l’axe d’opposition  Mars/Rahu et Uranus/Ketu du 17 juillet 2014 !

Ce même jour la quadrature de Mercure à Pluton est en résonance avec l’opposition que s’adressait les deux astres le 17 juillet dernier, alors qu’il en est de même avec le Soleil  opposé à Uranus puisque les deux astres étant au carré ce même 17 juillet. Notons que ces aspects du 29 juillet 1997 sont tous exacts au degré près.

Difficile sans doute de tirer une conclusion de ces « coïncidences » astrales qui sont pourtant à rapprocher de la technique bien connue des « élections » étudiée dans l’article consacré à la fondation d’Uraniborg et de Bagdad. Il semble bien que les créations matérielles de l’être humain soient soumises, à un certain point, à des mécanismes astraux que nous déchiffrons encore très mal.

Vladimir Poutine le 7 octobre 1952 à 9h30 
Saint-Pétersbourg Russie 

Vladimir Poutine et les séparatistes 

Plutôt étrangement, le thème du crash aérien est très proche dans sa structure de celui du maître de la Russie. Les deux cartes du ciel montrent des Angles (AS Scorpion et Milieu du Ciel Lion) extrêmement proches en signes et en degrés.
Rahu, toujours lui, est en ce moment exactement posé sur le Mercure de Vladimir Poutine. Il s’agit d’un Mercure en XII, conjoint à Saturne et à Neptune au natal, évoquant un certaine dureté mentale, ainsi que les arts de la manipulation et de la propagande dont l’ancien espion du KGB est un maître incontesté. On voit comment il exploite magnifiquement l’anti-américanisme mondialement endémique, surfant sur la logique binaire des opinions collectives qui veut que si les occidentaux ne sont pas les bons, leurs ennemis le deviennent automatiquement ….

Tous deux à 23° de la Balance, ce Mercure natal et Rahu en transit sont ainsi situés à l’antisce de Neptune, maître des illusions, opacifiant un peu plus les écrans de fumée. Au vu des situations astrales du 17 juillet, les chances sont grandes que Vladimir Poutine couvre sciemment une bavure des séparatistes (Uranus) auxquels il a fourni des armes (Mars) trop sophistiquées pour eux (2).

Saturne au quinconce d’Uranus déjà assombri par Ketu (compulsion) durcit le mental des « révolutionnaires » (Uranus) tout en évoquant la « malchance » ou le « malheur » (Saturne) dans le ciel (Uranus).

L’attitude du président russe est à surveiller avec beaucoup d’attention ces prochains jours et ces prochaines semaines, car après ce long transit dans sa maison XII (où sont situés le Soleil, Saturne, Neptune et Mercure), Mars se déplace sur son AS Scorpion dès la fin de ce mois de juillet. Après avoir joué (relativement) en douceur, il pourrait bien abattre ses cartes d’autant qu’il sera soumis à une forte impulsivité. D’un autre coté on sait qu’il ne manque pas de maîtrise de soi, ce qui vues les circonstances actuelles est un peu rassurant.

Deux mots sur la Palestine
Beaucoup des analyses qui précèdent, concernant Mars (la violence armée), son opposition à Uranus (le terrorisme), sa conjonction à Rahu (les agissements secrets), l’implication de Neptune (la souffrance des innocents et la propagande), l’opposition de Mercure à Pluton (le cynisme) sont applicables aux évènements de Palestine. La guerre s’est installée pour de bon, de sournoises motivations agissant de part et d’autre et prenant des familles innocentes en otage.


Je renvoie pour conclure aux pistes déjà évoquées dans Mars, la paix et la méditation ainsi que dans le récent billet intitulé de Ketu à Neptune : la brutalité qui secoue le monde est la matérialisation de nos tourments intérieurs, de nos obsessions, de nos désirs de domination, de la crainte des autres et de soi-même. Le matérialisme, le racisme, le nationalisme et en définitive le malheur en sont les enfants. L’immense majorité d’entre nous sommes impuissants, incapables d’intervenir tangiblement, mais nous n’avons pas à rester les bras croisés non plus. L’humanité est un organisme et si nos tourments personnels alimentent ses fièvres et ses douleurs, une véritable exploration de soi, réalisée librement et sereinement par chacun dans son espace intérieur, mène à la guérison. Il s’agit bien, en soi, pour soi et pour les autres d’appréhender la liberté et l’amour sans lesquels il n’y a pas de raison pour que tout cela s’arrête, bien au contraire. 


(1) Les populations souffrant actuellement en Irak et en Palestine sont très marquées par ces aspects. 

(2) A moins que cette bavure ne soit volontaire de leur part, dans le but d’entrainer la Russie à s’engager totalement de leur coté, idée que Poutine semblait avoir abandonnée. Les obscurités plutoniennes déjà citées, et particulièrement l’opposition Mercure/Pluton (cynisme), ne permettent pas d’écarter entièrement cette hypothèse.


CENTILOQUE


CLIQUEZ SUR LE LIEN
pour une version entièrement retravaillée du CENTILOQUE, un ouvrage que j'ai publié en 1993 aux Editions Dervy: Centiloque

Extrait :

1- N°5 : caractère et destinée.

"L’astrologie dévoile les relations intimes qu’entretient le caractère avec la destinée. La destinée d’un individu est l’expression de son caractère."

Le mot caractère nous vient du grec kharaktêr, qui signifie un signe gravé.

Il signifie également ce qui est propre à une chose, son expression personnelle, son originalité. Par extension, le caractère définit l’ensemble des traits psychiques propres à un individu.

Le caractère se rapporte à la fois à l’expression originale d’un individu et à son thème astral, le signe gravé dans les cieux, qui nous représente et nous définit.

Le caractère est au départ cette infime portion de nos êtres, qui échappe au grand nivellement imposé par l’hérédité et par l’environnement de naissance (racial, familial, social et culturel). Il est ce qui nous rend unique. Au travers de ce petit germe de liberté, la nature développe en nous, patiemment, la sagesse, le pouvoir et l’amour.

Le terme de destinée est aussi riche en enseignements : il est à la racine du mot destination qui signifie le rôle, l’usage.

Le concept de destinée implique une fonction à remplir. Le caractère actualise la destinée, c’est-à-dire le rôle que nous avons à jouer dans cette existence, un rôle qui n’est pas imposé: on continue à confondre astrologie et fatalisme, on fait d’elle le chantre du c’était écrit, comme si sa fonction se bornait à décrire une destinée transformée en fatum, en une fatalité inéluctable à laquelle nul ne pourrait échapper. C’est tout à fait le contraire, puisque l’astrologie n’a de sens que si elle nous permet d’agir sur la destinée.