lundi, avril 30, 2012

Neptune, le 6 mai et les deux candidats

Cette nuit,  voyant Saturne serein et profond dans son exaltation en Balance briller à proximité de l'éclatante Spica, je pensai aux élections et à Neptune : les deux candidats restants montrent cet astre à cet endroit du ciel et c'est sans doute là que se tient la clef de leurs actuelles destinées.

Neptune représente l'identification et l'illusion et il n'est pas de grandes carrières publiques sans qu'il n'intervienne. Il figure aussi la population dans son ensemble, mouvante, changeante, influençable, en quête de sécurité et toute prête à succomber aux propagandes uranienne et mercurienne (médias, communications), aux manipulations plus obscures de Pluton (pouvoirs financiers, coups bas, appels aux bas instincts….) et bien sûr aux illusions neptuniennes.

François Hollande et Nicolas Sarkozy se retrouvent côte à côte sur la dernière ligne droite alors que Saturne attaque leur Neptune ce qui leur interdit à tous deux une véritable empathie: résultat, un président sortant plutôt détesté et un challenger qui risque de l'emporter  grâce à ce désamour des français pour son rival.

Cela signifie également, malgré tout, que pour une fois personne ne se fait trop d'illusion. Ni sur la capacité du candidat de droite à inverser sa politique des 5 dernières années, ni sur la capacité de celui de gauche à apporter ce changement maintenant  devenu le leitmotiv de son parti.

Neptune qui commence à peine sa longue traversée des Poissons est pour le moment plutôt désabusé….

On a remarqué l'excellent score de Marine Le Pen, malgré un Saturne défavorable à son Mars culminant qui annonçait plutôt des revers, des obstacles et une capacité d'action bloquée. Il s'agit cependant de la réitération d'un carré de naissance, ce qui explique aussi qu'elle ait su rebondir malgré tout. Elle n'a certes pas réalisé ses ambitions de concourir au second tour, mais elle s'est sérieusement positionnée pour les années à venir. Sans doute peut-on également y voir Neptune, au sextile de sa Lune en Capricorne (popularité, identification des masses à ses déclarations) et opposé à son Jupiter (capacité à illusionner accrue)?
Neptune est ainsi peut-être la clef de cette demi-réussite si l'on considère que
Marine Le Pen travaille sur des plans à long terme.
Il est cependant possible, nous le saurons bientôt que l'action du carré Saturne/Mars se répercute quand même dûrement lors des législatives et qu'ainsi la défaite annoncée se réalise.

Cette rapide analyse nous montre combien il est délicat de « prédire » des résultats électoraux en se fondant uniquement sur les thèmes des candidats. Il s'agit de Neptune encore: Marine Le Pen représente une masse électorale qui depuis des décennies défend les principes et les idées d'extrême droite. Ce réservoir de voix, même fluctuant, lié à son père et à une idéologie particulière lui était acquis, elle la dauphine choisie.

Eva Joly  de son coté a d'évidence manqué de Neptune: comme nous l'avons vu elle n'est pas faite pour la politique. Un écologiste plus mondain et surtout plus médiatique (plus neptunien) tel que Nicolas Hulot, quoique bien moins dense, moins profond et riche en contradictions, eût fait, grâce à Neptune, un bien meilleur score!! Ironie du sort cependant, de la même génération que Hollande et Sarkozy, Nicolas Hulot a sans doute perdu les primaires écologiques parce que son Neptune normalement excellent comme chez toutes les vedettes médiatiques (maître du MC et au sextile de la Lune) était attaqué par Saturne!

Le 6 mai 2012 à Paris 20h00

A propos du 6 mai: 
C'est la pleine Lune du Scorpion, la plus intense et la plus tourmentée de toutes. Si la France est Verseau/Lion(voir Identité nationale et identité astrale), elle possède indéniablement aussi de fortes composantes Scorpion. Ainsi, une élection présidentielle sous ces conditions figure un manque de sérénité, un peuple qui ne s'aime pas suffisamment, voire pas du tout et en définitive une grande nécessité de transmutation: la question est posée, comment réconcilier entre eux les français de toutes origines et peut-être surtout, comment les réconcilier envers eux-mêmes? pour l'exprimer autrement, comment retrouver le chemin du bonheur?

- Le Soleil maître de la France Lion conjoint à Jupiter en Taureau indique bien que les préoccupations majeures sont d'ordre économiques. C'est une conjonction favorable qui permet d'espérer un redressement conséquent à cette élection. Ce n'est pas d'évidence une figure d'austérité.
- Uranus (second maître de la France Lion/Verseau) au demi-carré de Jupiter indique la possibilité d'un bouleversement (passage de témoin à gauche?)
- A l'inverse de la conjonction Jupiter/Soleil, l'opposition Mercure/Saturne n'est pas très bon signe pour le pays car il souligne normalement une période au cours de laquelle il est conseillé de ne pas faire de choix importants à cause des motivations profondes mal perçues. Les craintes, les insécurités (personnelles surtout qui sont à l'origine de toutes les autres), la propagande, les promesses électorales, les illusions diverses et ainsi de suite prennent le pas sur la lucidité et l'intelligence. Une  réflexion profonde sur l'avenir non seulement de la nation mais aussi de la planète est absente.
- A 20h00 la Lune en Scorpion est au quinconce de Mercure en Bélier (impulsivité mentale) indiquant un certain désordre de la pensée collective plus axée sur les griefs passés, les tourments intérieurs et les désirs obscurs que sur un vrai discernement.
- La Lune transite également au demi-carré de Pluton (le pouvoir, la finance), pointant vers des manœuvres et des manipulations obscures.
- Mars opposé à Neptune renforce les sensations d'insécurité et l'agressivité ambiante qui troublent le décisionnel des électeurs.
- Mars, maître de l'AS à l'heure des résultats, au quinconce d'Uranus (la révolution) pointe vers le changement, voire le renversement.

Le 6 mai et Nicolas Sarkozy: une journée difficile:
- Jupiter et le Soleil sont tous deux opposés à son Saturne (obscurcissement de la lumière)
- La Lune est conjointe à son Saturne (manque de popularité et de réussite, possible déception, isolement, repli sur soi….)
- La Lune est au carré de son Mercure (désordre de la pensée, possible manque de chance).
- Saturne est sur son Neptune (manque d'empathie), au carré de sa conjonction Jupiter/Uranus (perte de soutiens et possible chute).
- Mars en Vierge dans sa maison XII pointe vers l'angoisse secrète, la nervosité et une possible impulsivité dans la communication dont il doit se méfier. 
- Mercure est cependant plutôt favorable et  Vénus reste son meilleur atout, proche de son MC, au trigone de son Mercure et de son Neptune. Il devrait limiter les dégâts. Il est vrai que le Soleil et Jupiter sont au sextile de sa conjonction Jupiter/Uranus mais le thème de François Hollande montre exactement le même aspect.
Liés aux progressions secondaires (étudiées à la fin de ce billet : Nicolas Sarkozy et le 22 avril 2012) également défavorables, ces transits difficiles pointent plutôt vers une défaite.

Le 6 mai et François Hollande:
- La conjonction Soleil/Jupiter est dans sa maison XII (les épreuves) mais au trigone de sa Lune en Capricorne (ambitions), l'astre le plus élevé du thème et au sextile de sa conjonction Jupiter/Uranus (de même que pour NS). ce sont bien sûr de très bons aspects.
- La Lune en Scorpion, bien placée avec son Uranus natal, son Jupiter et sa Lune en Capricorne. lui est également favorable
- Mercure au trigone de son Soleil est un signe de chance. Mercure adresse également un trigone à son Mars en Sagittaire, ce qui est très favorable pour l'action, la décision et la parole.
- Vénus au sextile de sa conjonction Soleil/Pluton, renforce le facteur charme.  Son opposition à son Mars natal ne peut que lui apporter plus de relief, voire même un certain sex-appeal.
- L'opposition de Mars à Neptune est au carré de l'axe AS/DS: ils évoquent l'anxiété mais aussi de possibles trahisons (Neptune actuellement au carré du DS (associations) représente entre autres DSK qui déboule dans le paysage médiatique au plus mauvais moment. Les deux astres sont cependant très bien placé par rapport au Saturne natal (le sérieux, la sensation de probité attaché à sa personne) ce qui devrait l'aider à les utiliser positivement. 

Du coté défavorable,  Saturne nous l'avons vu est dans le même état que celui de son rival, ce qui s'il est élu n'augure rien de très bon pour l'avenir. L'état de grâce risque de ne pas durer du tout!
Il transite également, dans sa rétrogradation, à la limite ultime du carré à la Lune en Capricorne, le seul aspect qui fasse douter de la victoire.
Mercure est de même à la limite du carré à la Lune, indiquant également le désordre de la pensée et peut-être (avec l'opposition à Neptune et à Saturne céleste) les zones d'ombres, le flou des discours et de mauvaises décisions.

Les progressions secondaires du socialiste sont favorables à la réalisation de ses ambitions.

La dernière semaine:
Cette ultime semaine de campagne se déroule dans le cadre de l'opposition Mercure/Saturne sans doute effective dès  demain mardi.
Vu que Saturne transite sur le Neptune des deux candidats, nous sommes en présence de deux hommes marqués à la fois par Mercure/Neptune et Mercure/Saturne en aspects défavorables.
Mercure représente la clarté, la limpidité, le choix et le discernement et ces afflictions rendent ces opérations extrêmement laborieuses.
On doit plutôt s'attendre des deux côtés à un festival de chausse-trappes, de mensonges, d'agressions vicieuses, d’intoxications, de manipulations et de propagandes mensongères le tout agrémenté de violences verbales (qui pourraient exploser ce 1er mai puisque Mars en Vierge, opposé à Neptune sera transité par la Lune) et sans doute de nombreuses et féroces malveillances.

Les débats seront tout sauf sereins et il n'est pas certain que la démocratie s'en trouve grandie.





CENTILOQUE


CLIQUEZ SUR LE LIEN
pour une version entièrement retravaillée du CENTILOQUE, un ouvrage que j'ai publié en 1993 aux Editions Dervy: Centiloque

Extrait :

1- N°5 : caractère et destinée.

"L’astrologie dévoile les relations intimes qu’entretient le caractère avec la destinée. La destinée d’un individu est l’expression de son caractère."

Le mot caractère nous vient du grec kharaktêr, qui signifie un signe gravé.

Il signifie également ce qui est propre à une chose, son expression personnelle, son originalité. Par extension, le caractère définit l’ensemble des traits psychiques propres à un individu.

Le caractère se rapporte à la fois à l’expression originale d’un individu et à son thème astral, le signe gravé dans les cieux, qui nous représente et nous définit.

Le caractère est au départ cette infime portion de nos êtres, qui échappe au grand nivellement imposé par l’hérédité et par l’environnement de naissance (racial, familial, social et culturel). Il est ce qui nous rend unique. Au travers de ce petit germe de liberté, la nature développe en nous, patiemment, la sagesse, le pouvoir et l’amour.

Le terme de destinée est aussi riche en enseignements : il est à la racine du mot destination qui signifie le rôle, l’usage.

Le concept de destinée implique une fonction à remplir. Le caractère actualise la destinée, c’est-à-dire le rôle que nous avons à jouer dans cette existence, un rôle qui n’est pas imposé: on continue à confondre astrologie et fatalisme, on fait d’elle le chantre du c’était écrit, comme si sa fonction se bornait à décrire une destinée transformée en fatum, en une fatalité inéluctable à laquelle nul ne pourrait échapper. C’est tout à fait le contraire, puisque l’astrologie n’a de sens que si elle nous permet d’agir sur la destinée.